Clé USB et carte cadeau

Cultiver des pommes de terre et les conserverBonjour à vous et bienvenue dans cet article consacré à la culture des pommes de terre au potager biologique et en permaculture. C’est une culture assez simple à réaliser qui ne demande que très peu d’entretien. Les pommes de terre sont des légumes racines qui appartiennent à la famille des Solanacées. Elles ont la particularité de nettoyer le sol autour d’elles en absorbant dans leur chair les éléments nutritifs qui les entoure. Depuis quelques années, j’ai également remarqué que de faire suivre une culture de poireaux à une culture de pommes de terre donne de très bon résultats, ils m’ont semblé plus gros et plus beau que d’habitude …

C’est partie pour une présentation complète de la culture des pommes de terre …

 

Quand faire germer les pommes de terre

Dans un premier temps, il faut savoir qu’il faut compter environ 5 à 6 semaines pour faire germer les pommes de terre. De ce fait, il faut pour commencer définir vos dates de plantations (voir le paragraphe suivant) et d’un point de vue général au potager, planifier l’intégralité de vos semis et de vos plantations afin d’optimiser votre espace cultivable.

Une fois cette date de plantation estimé, remontez simplement 5 à 6 semaines en arrière pour commencer à faire germer vos patates.

 

Comment faire germer les pommes de terre ?

  • Tout d’abord, il faut un contenant suffisamment large qui va vous permettre d’y déposer vos pommes de terre sans qu’elles ne soient tassés les unes sur les autres.
  • Ensuite, ce contenant avec vos pommes de terre à germer devra être placé dans une pièce aérée, sèche et à la lumière.
  • Idéalement, la température devra être comprise entre 12 et 15 degrés pour faciliter le développement des germes
  • Au bout d’un mois et demi environ, vos pommes de terre seront prête à être planté en pleine terre

 

Quand planter vos pommes de terre au potager ?

Il existe deux grandes périodes pour planter vos pommes de terre soit …

 

Quand et comment faire germer les pommes de terreLa plantation va dépendre de votre méthode de culture que je détaille plus bas. Cependant et comme je le disais en introduction, les pommes de terre ont besoins d’un sol riche pour bien se développer. De ce fait, il faut penser à fertiliser le sol en amont avec des apports de compost, ou via des apports de fumiers d’animaux au potager biologique etc …

 

Comment cultiver les pommes de terre en permaculture ?

Il y a plusieurs méthodes pour cultiver les pommes de terre … Je vous propose donc de les passer en revue avec les résultats de mes expériences personnelles (il n’y a que les tours à patates que je n’ai pas testé). Cependant, je vous invite à tester par vous même car, parfois, d’un jardin-potager à un autre, on peut avoir différents ressentis.

 

Cultiver les pommes de terre en pot ou en sac

A mon sens, cette méthode peut parfaitement être utilisé dans le cadre du jardinage sur balcon. Pour réussir votre culture de pomme de terre en pot ou dans des sacs, je vous suggère de faire un mélange de terre, de terreau et de fumier de cheval que vous trouverez très facilement dans les jardineries. Ensuite …

  1. Penser à percer votre sac ou votre pot en dessous afin de permettre à l’excès d’eau de s’évacuer au risque de provoquer un excès d’humidité qui peut être néfaste à vos pommes de terre
  2. Déposez un fond de terre et placer vos pommes de terre avant de les recouvrir d’une petite dizaine de centimètre de terre.
  3. Tout au long de la croissance, ajoutez votre mélange de terre au fur et à mesure pour permettre le développement du système racinaire et par conséquent des pommes de terre.

 

Le rendement des pommes de terre en pot ou en sac est assez correct. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à des pommes de terre aussi grosse que celles qui pourraient être récoltées en pleine terre mais, je pense que c’est un bon compromis entre espace utilisé et un balcon pour récolter quelques pommes de terre de sa propre production.

 

Cultiver des pommes de terre de manière traditionnelle

C’est la méthode de culture probablement la plus répandu … Idéal si vous disposez d’un espace cultivable et/ou d’un carré pouvant accueillir vos plantations. Pour réussir votre culture de pommes de terre en pleine terre, voici quelques conseils …

  • Après avoir aéré le sol en profondeur, il vous suffit de faire des trous d’une dizaine de centimètre de profondeur afin d’y déposer vos pommes de terre, les germes vers le haut.
  • Vous pouvez espacer vos patates d’une quarantaine de centimètre et les recouvrir de terre avant d’arroser. Attention à l’excès d’arrosage et plus précisément comme pour l’arrosage des tomates, à ne pas arroser le feuillage au risque de favoriser le développement du mildiou.
  • Une fois que les feuilles atteignent 10 à 15 centimètres, ce sera le moment de butter vos pommes de terre afin de favoriser le développement des racines et des pommes de terre.
  • Cette opération de buttage est à répéter tout au long de la croissance jusqu’à la récolte (sujet abordé un peu plus bas dans cet article)

 

Ici les rendements peuvent être très bon à conditions d’avoir un terre suffisamment aéré en profondeur, fertile et surtout si vous avez bien amélioré votre sol avec de la matière organique au préalable.

Cultiver des pommes de terre dans un potager en permaculture

 

Cultiver des tours à patates

C’est peut être la seule méthode que je n’ai pas testé et je dois avouer que je suis un peu partager car, certains jardiniers adoptent les bases de la permaculture et en jardinage biologique semblent avoir des très bons résultats avec cette méthode de culture alors que d’autres semblent avoir des résultats (très) moyens. A mon sens, c’est peut être (malgré tout) une technique de culture à envisager si votre surface de jardin est assez petite. Il n’y a pas vraiment de petites récoltes ! Et comme toute méthode, il est surement possible de l’améliorer, de l’adapter à son environnement. De mon côté, j’essaierai de prévoir un  espace pour tenter l’expérience, ce qui me permettra de compléter cet article, de le mettre à jour par la suite …

 

La culture de pommes de terre hors sol sous paille

C’est l’une de mes méthodes préférées qui demande très peu d’effort et d’entretien pour des récoltes de pommes de terre assez correct. voici comment réussir votre culture de pommes de terre hors sol

  • Dans un premier, il faut définir l’espace qui sera utilisé et passer la tondeuse sur cette surface si cette dernière est enherbée.
  • Placer votre paille sur bien 30, voir 40 centimètres de hauteur et placer vos pommes de terre (germes vers le haut) dans la paille en espaçant vos pommes de terre d’environ quarante centimètre. Les pommes de terre doivent toucher le sol mais pas être dans ce dernier.
  • Au bout de quelques temps, vous verrez les feuilles sortir de la paille et il faudra simplement attendre la récolte pour découvrir les résultats.

 

Les rendements comme je le disais et par rapport à l’énergie dépensé par le jardinier bio sont très correct. Les arrosages sont également réduits. De ce fait, c’est à mon sens une méthode à envisager. Cependant, elle présente tout de même un inconvénient majeur, les rongeurs peuvent certaines années être au rendez-vous … Un chat peut être une solution ou alors essayer d’attirer les couleuvres au potager pour réduire les dégâts.

 

Quand récolter les pommes de terre au potager ?

Dès lors que le feuillage tombe au sol et commence à jaunir, c’est le signe que vos pommes de terre sont prêtes à être récoltées. Pour cela, vous pouvez utiliser une fourche bêche pour les sortir de terre, les trier et  converser vos légumes par la suite. Cependant, sachez qu’il est aussi possible de les récolter au fur et à mesure en fonction de vos besoins en cuisines ponctuels. Il sera cependant utile de tout retirer à un certains moment, avant les gelées ou alors pour faire suivre derrière une autre culture tels qu’une plantation de poireaux comme je le disais en introduction.

 

Que faire en cas de mildiou sur les pommes de terre ?

Le mildiou et doryphores des pommes de terreClairement, si le mildiou a atteint les pommes de terre, vous pouvez considérer que votre récolte est fichu ! Toutefois, si cela ne concerne que les feuilles et que la saison au potager en permaculture est assez avancée, je vous suggère de couper les feuilles à ras de terre, tout en laissant les pommes de terre qui vont stopper leurs croissances mais qui resteront indemne du mildiou afin que vous puissiez les récolter plus tard.

 

Comment conserver les pommes de terre une fois récoltées ?

Il y a plusieurs méthodes de conservation pour les pommes de terre. Idéalement, il faut les placer dans un endroit à l’abri de la lumière (qui est un facteur à la production de germe) correctement aéré et sec car, l’humidité pour faire pourrir vos patates. Avec une température d’environ 10 degrés. Dans la grande majorité des cas, on suggère de placer les pommes de terre sur du papier journal dans une cave qui présente (normalement) les bonnes conditions à leur conservation.

 

 

Quelles variétés de pommes de terre choisir ?

Personnellement, j’adore la variété de pomme de terre Rose de France ! Mais comme il en existe beaucoup, j’essaie toujours de tester de nouvelles variétés d’une année sur l’autre, ça permet de changer un peu … Lors de votre sélection de variétés bio et de semenciers, je pense qu’il est utile de la choisir en fonction de l’utilisation finale, de leurs précocités mais aussi en fonction de leurs résistance au mildiou.

 

Cependant, parmi les variétés de pommes de terre que j’ai testé, il y a …

  • La Rose de France
  • La traditionnelle Charlotte
  • La Belle de Fontenay
  • l’Amandine
  • La bintje

 

J’espère que vous aurez trouvé dans cet article de bons conseils pour cultiver vos pommes de terre. Je vous invite à laisser un petit commentaire juste en dessous mais aussi à vous inscrire à la lettre d’information du blog, à travers laquelle, j’envoie des conseils en permaculture et sur le potager biologique.

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...