Broyeur BRF comment bien l'utiliser au potagerAujourd’hui, j’aimerai répondre à une question qui m’a été posé dernièrement sur le BRF qui est l’abréviation de Bois Raméal Fragmenté. Il s’agit d’une méthode à part entière pour améliorer le sol d’un potager en permaculture. Cependant, pour l’utiliser au mieux et ainsi obtenir des résultats tout en évitant certains phénomènes « néfastes » pour vos cultures de légumes, il est important de connaitre quelques points importants que je vous propose d’aborder dans cet article de blog.

 

Voici la question de Miren à propos du BRF

Je suis bien intriguée par ce qui s’est passé cette année dans mon potager, où mes récoltes ont été lamentables. J’avais épandu du BRF en fin d’hiver que j’ai plus ou moins enfoui pour planter et semer mes légumes en avril. Aucun problème pour les petits pois, les salades et les tomates. Mais presque aucune courges, peu d’haricots verts, les semis de blettes végétaient.

Du côté de ma culture de pommes de terre : idem, je les avais mis en culture sur le sol, que je buttais avec feuilles et BRF. Quelques carottes, mais les navets sont devenus durs assez rapidement.
Petite précision : je n’ai pas installé d’arrosage automatique ; de ce fait, j’arrose lorsque je suis là avec l’eau de pluie recueillie mais je paille abondamment.

Est-il possible que ce soit dû au BRF ?

 

Qu’est-ce que le BRF ?

Pour commencer, qu’est-ce-que le BRF ? Le terme BRF est tout simplement les initiales de Bois Raméal Fragmenté ; pour être plus clair, il s’agit de toutes petites branches d’arbres que nous allons broyer pour en faire de tout petits morceaux et les déposer en fine couche sur le sol.

Les avantages sont multiples et le jardinier utilisant cette méthode semble réellement satisfait d’enrichir sa terre avec le BRF, car en plus d’être un apport pour la terre, cette méthode agit comme une sorte de couverture pour le sol ce qui permet également de limiter sa consommation d’eau.

J’ai écris un article plus récent et beaucoup plus complet que vous pouvez découvrir juste derrière ce lien : Zoom sur le BRF ou Bois Raméal Fragmenté

 

La piste à explorer : La faim d’azote

Dans la très grande majorité des cas (sauf si vous avez utilisé des essences de bois qu’il ne fallait pas comme je l’explique dans l’article cité précédemment), l’une des pistes à explorer reste la faim d’azote qui est un phénomène naturel mais parfaitement évitable une fois qu’on le connait. J’en parle de manière détaillé au sein de cet article consacré à la faim d’azote au potager.

J’espère que ces deux pistes de réflexion et surtout les articles qui y sont liés vous permettront d’y voir un peu plus clair sur l’utilisation du BRF au potager et surtout sur les éléments à connaitre pour éviter d’avoir des mauvaises récoltes dans votre potager.

En bonus et pour aller plus loin, je vous suggère de regarder cette vidéo complémentaire dans laquelle, je partage le secret d’un sol fertile pour obtenir des récoltes abondantes et des plantes en bonne santé.

 

​​Découvrez les 3 erreurs à éviter avec votre sol ...

​​Et comment améliorer votre terre pour que vos légumes poussent mieux ...