Clé USB et carte cadeau

Hanneton communJe vous propose aujourd’hui un article de blog sur les larves de hannetons, de leurs dégâts et cycle de vie mais aussi des moyens de lutte biologique pour réduire leurs attaques et ainsi profiter de vos bonnes récoltes ! Cette idée de sujet m’a été apporté par l’une de mes lectrices Marie-Rose qui m’a expliqué, à travers des commentaires sur le blog, que certaines de ses récoltes étaient dévorées par une espèce de chenille blanche. Etant beaucoup plus facile à identifier avec une photo, elle m’en a donc fait parvenir une directement dans ma boite mail et je lui ai promis d’écrire un petit article sur cette bestiole, pour que nous puissions tous partager nos connaissances et solutions …

 

Une photo de larve de hanneton

En combinant le visuel des photos aux dégâts cités par Marie-Rose j’ai tout de suite pensé à des larves de hannetons . Qu’en pensez-vous ?

Larve de hanneton

Cependant, pour faire de cet article un article d’information, permettant de comprendre le fonctionnement de ce dit “nuisible”, mais aussi  pour vous permettre de mieux l’identifier et d’éviter que ces larves ne soient confondues avec celles des cétoines dorées (complètement inoffensives et je dirais même très utiles au jardin), je vais vous présenter, brièvement, son cycle de vie …

 

Le cycle de vie des hannetons et les dégâts au potager

La femelle vient pondre, dans la terre, une vingtaine d’œufs qui vont éclore en l’espace d’un mois et demi. Comme de nombreux ravageurs, ce sont souvent au stade larvaire que nous pouvons observer le plus de dégâts.

Ici, ce sont les racines de vos fleurs qui souffriront de leur appétit, mais pour rester dans le cadre du potager, les larves s’en prennent aux cultures de pommes de terre, aux betteraves, navets … Mais sachez, qu’elles peuvent également ravager des massifs de fleurs, ou encore endommager fortement des arbustes …

Ce processus d’évolution va durer trois ans, au cours desquels, les larves vont connaitre deux mues et hiberner (pendant l’hiver) en profondeur, pour revenir au printemps au potager avec un plus gros appétit encore.

 

Comment faire la différence entre des larves de hannetons et des larves de cétoines ?

Les larves de hannetons sont des sortes de gros vers blancs, mais l’une des caractéristiques qui leur est propre est la tâche noire présente sur le bout de leur abdomen. De plus, comparées à la cétoine, elles semblent avoir de plus grosses pattes et une plus grosse tête.

Larves de hannetons

Les larves de Cétoines sont complètement inoffensives car elles se nourrissent de matières en décomposition. Leur mère vient généralement pondre dans le compost, dans des arbres morts … L’adulte, quant à lui, a une fonction à jouer dans le recyclage de la matière organique, ce qui en fait un parfait auxiliaire en permaculture.

Bon, il est vrai que la cétoine se nourrit parfois de l’étamine des fleurs ; cependant, nous acceptons volontiers ces petits dégâts, par rapport à tout ce qu’elle peut apporter. Egalement, les larves de cétoine sont plus claires, leur tête et leurs pattes sont également moins grosses.

 

Le stade adulte des hannetons

Lors de la dernière mue, la larve se nymphose dans la terre pour devenir un hanneton qui s’envolera les soirs d’été de l’année d’après. Leur espérance de vie n’est pas très élevée, car ils ne vivent pas plus d’un mois, ce qui leurs laissent, malgré tout, le temps de s’attaquer aux feuilles des arbres et surtout de se reproduire ; les femelles reviennent, comme l’ont fait leur maman, pondent dans la terre et la vie continue … Ce qui donne un cycle de vie qui dure 3 ans.

Bien qu’ils soient beaucoup moins nombreux qu’à l’époque de mes grands parents, les hannetons n’en restent pas moins redoutables. Lorsqu’ils se retrouvent à prospérer dans le sol, les dégâts sont très importants et préjudiciables à vos récoltes.

Maintenant que nous avons vu son fonctionnement, sa vie et ses envies dévastatrices de racines, que faire lorsque nous observons ce phénomène et que nous sommes sûr qu’il ne s’agit pas de larves de Cétoines ?

 

Comment lutter naturellement contre les hannetons au potager ?

Comme beaucoup le savent, je suis pour pratiquer, lors d’attaques de nuisibles, le seuil de tolérance, de laisser faire la nature dès lors que les dégâts sont supportables, mais comme me le disait Marie Rose : “je suis d’accord pour le partage, mais là c’est de la gloutonnerie !”

C’est pourquoi, les conseils suivants s’appliquent bien au cas de Marie Rose car il est temps d’agir.

 

Le ramassage manuel : Une solution efficace

Larve de hanneton 2Dès lors que vous vous rendez compte de leur présence, vous pouvez essayer d’en supprimer une partie de cette manière.

Sachant que les larves sont d’abondantes sources de nourriture pour de nombreuses espèces, de par leur grosse taille. Nous avons, dans un premier temps, la possibilité de distribuer notre récolte de larves aux oiseaux, aux hérissons, et pourquoi pas aux poules. A ces prédateurs naturels s’ajoutent également les taupes.

Les fourmis jouent aussi un rôle dans le contrôle des hannetons en se nourrissant des œufs de hannetons.

 

Les moyens de lutte « bio »

Si les conditions peuvent être réunies, c’est à dire un  sol humide durant plusieurs semaines après le traitement, combiné à une température du sol supérieure à 12 degrés, il y a la possibilité de faire un traitement à base de nématodes : Heterorhabditis bactériophora.

 

Une autre solution :

J’ai également lu quelque part, qu’il était possible d’essayer de retourner le sol au printemps, lorsque les larves remontent à la surface, suite à leur hibernation, car étant assez fragiles, cela peut permettre d’en éradiquer un certain nombre, à savoir toutefois, qu’en faisant cela, nous détruisons également la vie du sol

D’ailleurs, comme je le disais, les hannetons sont beaucoup moins présents que par le passé, d’après ce qu’a pu me dire mon père, ceci est probablement du au retournement des sols en profondeur, qui au cours des années 60, on été cultivés de manière plus intensive, tuant les hannetons dès le stade larvaire.

 

Et dire qu’au moyen âge les attaques de hannetons provoquaient des famines, des pertes de récoltes incroyables … Je vous invite à laisser un / des commentaires pour Marie Rose, mais aussi à partager cet article autour de vous si d’autres personnes connaissent des solutions ou y sont également confrontés. Cela est toujours intéressant d’avoir plusieurs avis et conseils …

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois