Le mildiou est une des maladies cryptogamiques (lié au développement d’un champignon) parmi la plus connu dans le domaine du jardinage. Cette maladie potagère peut toucher plusieurs types de végétaux … Cependant, aujourd’hui, je vous propose de parler principalement du mildiou de la tomate et plus particulièrement d’un ouvrage utile sur le sujet écrit par Nicolas Larzillière du blog potager durable. Chaque année, j’ai l’impression que beaucoup de jardinier bio en permaculture sont confrontés à cette dernière et dès lors que toutes les conditions lui sont favorables, il faut être honnête, elle fait de gros dégâts en vous privant de l’intégralité de vos récoltes de tomates. Bien entendu, on ne peut pas maitriser certains facteurs tels que la météo et pluviométrie qui vont favoriser l’installation du mildiou sur vos plants de tomates mais il est possible de renforcer les plantes dès le semis pour les rendre moins fragiles et sensibles. Voyons comment l’ouvrage de Nicolas Larzillière peut vous aider à cela et ce qu’il m’a apporté …

 

Qui est Nicolas Larzillière du blog potager durable

Nicolas est véritablement passionné par le jardinage biologique et la permaculture. Depuis plusieurs années, il partage l’ensemble de ces expériences au potager à travers des articles de blog … Exactement comme moi ! Il fait poussé ses propres légumes de manière naturelle et dans le respect de la biodiversité. Il est également l’auteur d’ouvrage dont le fameux livre “Anti-mildiou” … La moins que l’on puisse dire, c’est qu’il aime partager le fruit de son expérience et ça se ressent vraiment dans sa pédagogie. Si nous prenons l’exemple de son livre sur les tomates, il l’a conçu afin de vous permettre d’apprendre de manière pas à pas, avec toutes les étapes nécessaires pour faire pousser vos pieds de tomates sans maladies et ses méthodes sont plutôt efficaces.

 

Sommaire du livre Anti-mildiou

Nicolas commence par le choix des variétés de tomates en présentant les critères d’une bonne sélection car, certaines variétés peuvent être plus résistante que d’autres, être plus productives, vous offrir de meilleures qualités gustatives ainsi que des périodes de récoltes différentes d’une espèce à une autre. Une fois cette première étape définit, il explique et montre comment faire un semis de tomate en bouteille afin que dès le semis, vos plants puissent devenir beaux, résistants et forts pour affronter le monde extérieur une fois en planté en pleine terre.

Le troisième point abordé est le renforcement des plants de tomates suivi par l’étape de la plantation au cours de laquelle, vous allez devoir définir (via les conseils de Nicolas) le bon emplacement, la préparation du sol et les différentes méthodes de taille (ou non) des pieds de tomates. Cette culture est assez simple mais demande tout de même quelques soins durant sa croissance pour pousser et produire. C’est pourquoi, un chapitre entier est consacré aux apports en eau pour les tomates, ainsi qu’aux façons de les fertiliser et de les protéger contre les potentielles maladies via l’utilisation d’un purin d’ortie ou un purin de consoude.

A partir du chapitre 7, Nicolas partage des conseils pratiques et efficaces si toutefois, malgré l’ensemble des gestes préventifs depuis le semis, vous vous retrouvez confronté au mildiou (cette partie est à mon sens l’une des plus intéressantes). Reste le sujet des récoltes et de la reproduction de vos semences pour les années suivantes qui sont également abordés dans les deux derniers chapitres.

 

Pour conclure

Personnellement, j’ai beaucoup aimé la lecture de ce livre dans lequel, j’ai trouvé des conseils pratiques et pas seulement théorique sur la conduite à suivre face à cette maladie potagère. Une fois lu, on se rend vite compte des petites astuces qui font la différence et qu’il suffit d’appliquer à chaque étape de la croissance des tomates. Je vous invite à découvrir dès maintenant la présentation complète du livre “Anti-mildiou” en cliquant ici.