Bonjour à vous, je vous propose aujourd’hui une petite réflexion sur la nécessité (ou pas) de tailler les pieds de tomates ou encore de retirer les gourmands. Est-il vraiment nécessaire d’intervenir pour favoriser la production de fruits ? Et d’un point de vue générale, est-il préférable d’être interventionniste dans le jardin ? … A travers cette vidéo, je vous propose d’aborder ce sujet avec les avantages et les inconvénients d’agir sur les plantes potagères et plus particulièrement sur la croissance des tomates.

La vidéo réponse : Faut-il tailler les pieds de tomates ?

Transcription texte de la vidéo

Pour commencer l’action de tailler un pied de tomates permet (dans la théorie) de favoriser la production des fruits. Via l’état de « stress » que nous pouvons créer de part l’action de tailler, la plante va se concentrer sur la production de ses fruits et surtout sur la reproduction de la variété. Je ne vais probablement rien vous apprendre en disant cela mais la reproduction des tomates se fait par les fruits et surtout par les graines que ces derniers contiennent.

Du coup, je vous invite vraiment à faire ce test chez vous en taillant un pied de tomate et un autre pied sur lequel, vous ne faites rien. L’idéal pour ce test est de sélectionner les deux mêmes variétés afin d’avoir des éléments comparatifs probant.

Personnellement, lorsque j’ai débuté dans le jardinage biologique, j’essayais de respecter à la lettre les actions que tout « bon » jardinier se doit de pratiquer. Par exemple, en retirant une fois par semaine les gourmands, en taillant … Mais au final et avec le temps, je me suis rendu compte que la production était tout de même présente même sans tailler ou retirer les gourmands.

Et quand on y réfléchit, dans la nature, tout pousse sans l’intervention de l’homme. Peut être qu’effectivement en taillant on produit des fruits plus gros, qui seront peut être prêt plus rapidement mais, sans l’intervention du jardinier bio, sans l’action de tailler, les fruits pousseront tout de même et nous les aurons peut être fait poussé de manière plus naturelle pour la plante.

Le fait d’agir dans le jardin-potager pour favoriser la croissance de certains fruits, et c’est là que j’aimerai en venir à travers cet article et dans la vidéo ci-dessus, mais en décidant de tailler les pieds de tomates, nous créons des portes d’entrées aux potentielles maladies.

Et dans l’hypothèse que vous décidiez de tailler vos pieds de tomates aujourd’hui, vous allez donc laisser ces cicatrices, ces portes d’entrées et imaginons que quelques jours plus tard, la météo se mettent à changer, que les températures chutes, que la pluie tombent … Dans ces conditions, vous augmentez le risque de voir apparaitre des maladies sur vos tomates.

Personnellement et avec le temps, je suis pour une taille raisonnée des pieds de tomates, cela m’arrive parfois de couper quelques branches si le pied en fabriquent un peu trop mais d’un point de vue général, j’interviens très peu dans mon potager et je trouve cela pas plus mal.

Je vous invite à partager votre avis à travers un commentaire si le coeur vous en dit. Si cela n’est pas déjà fait, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information du blog pour recevoir d’autres astuces et conseils chaque semaine dans votre boite mail. Je vous dis à très bientôt au potager bio.