Savez-vous planter les choux ? … Je me suis rendu compte que je n’avais encore jamais publié d’article sur ce légume riche en vitamines, minéraux et aux multiples vertus ! Le chou pommé (Brassica oleracea var. capitata) aussi connu sous le nom de chou cabus ou Chou de Milan est une plante très ancienne de la famille des crucifères ou Brassicacées. Il existe une multitude de variétés intéressantes à cultiver au potager. On peut déjà les couper en deux catégories : Les choux à pomme lisse qui regroupe généralement les Choux Cabus et les choux à pomme frisée qui sont plus caractéristiques des choux de Milan. Je vous donnerai un peu plus loin dans cet article quelques variétés à tester … Mais pour commencer, voyons comment semer, planter, cultiver et récolter le chou pommé dans votre potager

 

Où placer le chou pommé dans le jardin ?

Comme tous les choux, ce dernier va plutôt préférer une bonne exposition mais attention, selon les régions, vous pouvez éventuellement le placer à la mi-ombre car, cette plante potagère n’aime pas vraiment les fortes chaleurs. L’important également est de lui offrir une terre très humifère et bien aérée. Par rapport à cela, j’ai l’habitude de faire un gros apport de compost, de fumier d’animaux ou de différentes matières organiques en fin de saison sur la future parcelle ou planche de culture qui sera réservée aux choux pommés.

 

Les associations favorables (ou pas) avec cette plante

Etant donné que nous sommes sur le choix de l’emplacement … Dans la conception de votre design en permaculture, Autant y inclure les associations favorables et défavorables avec cette culture ! Dans un premier temps, il vaut mieux éviter la proximité avec d’autres plantes de la même famille. C’est à dire les autres Brassicacées tels qu’une culture de navet ou encore à proximité d’un semis de radis. Pour la simple et bonne raison que cette famille de plante est très sensible à la présence d’altise des crucifères. Il est donc préférable de mélanger ces cultures avec des plantes plus odorante ou plus grande afin de brouiller les pistes olfactives des potentiels ravageurs.

De ce fait et par expérience, je place mes choux avec des aromatiques à fortes odeurs tels que le thym, la menthe (attention à cette dernière qui est très invasive), la bourrache ou encore à côté d’une culture de sauge ou de romarin. Il est aussi possible de les placer à proximité d’un plant de tanaisie qui est naturellement répulsif envers plusieurs insectes souvent indésirable. Au delà de ces aromates, on peut également associer le chou Cabus et le chou de Milan avec une culture de pomme de terre, faire un semis de betterave ou encore de haricots. Certains ajoute les tomates à cette liste mais personnellement, je trouve cela peu judicieux car, les besoins en eau des tomates sont bien différents.

 

Quand et comment semer le chou pommé ?

Le semis n’est pas forcément l’un des plus simple à réussir si vous débutez un potager. Dans un premier temps, il faut prendre en compte la période et saison de récolte afin de définir LA bonne période pour le semis qui se font, dans la grande majorité des cas, en pépinière pour un repiquage un peu plus tard en pleine terre. Concrètement …

  • Pour une récolte précoces de chou pommé dès le printemps au potager : Le semis se fait à l’automne précédent
  • Pour une récolte à la fin de l’été et durant l’automne : Le semis se fait entre le mois de février jusqu’au mois d’avril
  • Pour une récolte d’hiver jusqu’au début du printemps (Selon la quantité semée et la place dont vous disposez) : Le semis se fait au mois de mai, voir juin maximum

 

Les variétés à semer selon la saison

  • Pour les variétés de printemps : Je vous suggère personnellement le chou de Pontoise, le chou Golden Acre ou encore le chou Cabus express,
  • Pour les variétés d’été et d’automne : Mon choix se porte sur le chou de Milan de la Saint-Jean, le chou de Castello ou le chou Cabus “Tête noir”
  • Pour les variétés d’hiver : Il y a du choix ! Le Roi de l’hiver ou encore le chou Cabus de Vaugirard

 

 

Faire un semis et une plantation de chou pommé pas à pas

  • Comme précisé précédemment, le semis se fait en pépinière. Le sol devra être léger, aéré et riche. A partir de là, creusez des sillons afin de déposer vos graines et semences de chou.
  • Recouvrez de la terre avoisinante et tassez légèrement la surface avant d’arroser en pluie fine (Attention à l’excès qui peut empêcher la germination).
  • Maintenez le sol humide tout au long de la levée qui devrait intervenir au bout d’une petite semaine. Dès lors, vous pouvez éclaircir selon la densité de votre semis en ne conservant qu’un plant tous les 5-6 centimètres en moyenne
  • Au bout d’une bonne quinzaine de jour, vous devriez constater la présence de plusieurs feuilles en formation. Ce sera le moment de les repiquer en godet ou dans la pépinière en les espaçant d’au moins 20 centimètres les uns des autres.

 

La plantation de chou pommé :

  • Environ 1 mois et demi après le semis, ce sera le moment de planter les choux … A la mode ! A la mode !
  • Pour cela, préparez le terrain qui aura eu un bon apport de matière à l’automne précédent (comme je l’indiquais plus haut) et plantez vos choux en les espaçant d’une bonne cinquantaine, voir soixantaine de centimètre pour les variétés hivernales.
  • Une bonne technique de plantation consiste à planter plus profondément les choux pour bien les ancrer dans le chou (limite en enterrant les premières feuilles). Ainsi le buttage futur sera retardé.

 

Les soins à apporter tout au long de la croissance

Le secret numéro 1 reste l’arrosage qui devra être régulier mais sans excès. L’important est de conserver constamment une bonne humidité au niveau du sol sans l’engorgé bien sûr. Lorsque la chaleur sera au rendez-vous (en été), je vous suggère de couvrir le sol autour de vos cultures. Egalement, à plusieurs moment dans la saison, il faudra butter les choux en ramenant de la terre tout autour des plants afin de former une petite butte. Ce qui aura pour bénéfique de bien enraciner la culture au fur et à mesure de sa croissance.

 

Récolter et conserver les choux pommés

Personnellement, pour voir et définir le bon moment pour récolter … Je tâte les choux ! Dès lors qu’ils sont ferme, c’est le moment de récolter en les coupant à la base. Au niveau de la conservation des légumes et ici, des choux. Ils peuvent rester pas mal de temps, sans abîmer en bas du frigo. Cependant, selon la quantité semée et récoltée, vous pouvez envisager la lactofermentation ou bien faire des conserves.

 

Conclusion sur ce légume

J’espère que cet article vous aura intéressé … Je pense très prochainement écrire sur les différents ravageurs de cette culture qui sont assez nombreux au final ! Mais aussi sur les différentes maladies qui peuvent toucher cette plante. En attendant, je vous invite à laisser un commentaire juste en dessous pour partager votre expérience et/ou poser vos questions

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois