Bonjour à toutes et à tous, il existe plusieurs façons de préparer le sol du potager et sachez qu’il est également possible de ne même pas aérer, décompacter si ce dernier est correctement mené depuis des années, s’il est bien protégé, constamment enrichit, amélioré et / ou si vous utilisez les engrais verts qui ont plusieurs avantages dont celui d’aérer le sol, de le décompacter via le développement des racines …

Je vous propose de regarder cette courte vidéo un peu improvisé mais dans laquelle, je vous propose un résumé des différentes étapes que vous pouvez appliquer facilement pour préparer votre sol du potager déjà cultivé.

Transcription texte de la vidéo

Je viens de finaliser la préparation de la première parcelle de mon nouveau potager et je me suis dis que cela serait très intéressant de réaliser une vidéo sur les différentes étapes à effectuer lors de la préparation d’un sol de potager. Bien entendu, ces étapes vont dépendre s’il s’agit d’un potager déjà cultivé, s’il s’agit de votre premier potager …

Si cela est le cas, je vous suggère de lire cet article pour voir comment vous y prendre et quand commencer réellement l’installation de vos parcelles. Dans le cas présent, il est possible de réaliser cette préparation au printemps et la première étape va consister à décompacter le sol. Pour cela, vous pouvez utiliser une grelinette, une bio-fourche ou encore une fourche-bêche, le choix dépendant de la taille de votre potager. Cependant, ces différents outils vont préserver la vie du sol, la vie biologique qui travaille sous vos pieds.

Après avoir aérer en profondeur votre terre, la seconde étape va consister à épandre le compost. Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir à ma disposition un compost bien mûr, bien décomposé et remplit de vie démarré par les anciens occupants. Cependant, sachez qu’il existe une multitude de méthode pour enrichir, améliorer la structure d’un sol.

Je pense par exemple aux fumiers d’animaux, aux engrais verts … le compost étant à mes yeux plutôt un appoint durant la saison à réserver à certaines cultures mais étant donné que j’avais cette belle matière, ce bel humus sous la main et en bonne quantité, autant l’utiliser pour fertiliser cette première partie de mon potager bio.

Après avoir épandu le compost, la troisième étape sera de couvrir l’ensemble de cette matière afin de limiter le lessivage. Pour ceux et celles qui découvrent ce terme, c’est tout simplement l’action de la pluie qui va éliminer les minéraux. L’idée est donc de bien penser à pailler le sol, le couvrir de manière à préserver ses éléments nutritifs qui seront ensuite assimiler par les plantes.

Pour résumer ces 3 étapes …

  1. Décompacter le sol à l’aide d’un outils adapté et préservant la vie biologique
  2. Améliorer la terre via un semis d’engrais vert, du compost, des fumiers d’animaux
  3. Couvrir la terre afin de limiter le lessivage et le matraquage

En espérant que cela vous sera utile pour votre potager, n’hésitez pas à partager cet article et cette vidéo autour de vous mais aussi vous inscrire à la lettre d’information du blog pour recevoir d’autres astuces et conseils pour votre potager.