clé usb pour potager

serreBonjour, je souhaite aujourd’hui vous proposer un article un peu spécial car il répond avant tout à la demande de NAT NATOU (l’une de mes fidèles lectrices), qui m’a demandé un article sur la culture en serre. C’est avec un grand plaisir que je réponds à sa demande, etsi vous souhaitez faire comme NAT NATOU, n’hésitez pas, j’aime beaucoup aider.

Pour commencer, je tiens à préciser que je ne dispose pas de serre personnellement ; cet article va me permettre d’en savoir un peu plus sur cette méthode car qui sait dans les années à venir…

Les avantages des cultures en serre

J’ai pu, à travers mes lectures, voir qu’il y avait énormément de bonnes raisons à investir dans une serre.

Nous pouvons, dans un premier temps, en faire un endroit pour les plantes qui ont besoin d’être protégées du froid. Bien entendu cela permet de protéger certaines récoltes sensibles à la pluie… développant des maladies en fonction du temps, de la température…

Ce qui est bien souvent le cas des tomates avec ce fameux mildiou. J’ai écris un article, il y a un petit moment, sur comment réagir face à une maladie au potager ; je vous invite à cliquer ici pour le découvrir : ça peut servir !!!

Lorsque nous sommes des passionnés de jardin, je pense qu’une serre est sincèrement à envisager. Sans compter que nous pouvons nous créer une sorte de jardin d’hiver, selon la taille de la serre bien sur, avec des fleurs…

Par contre, il y a malgré tout :

3 choses à savoir sur la culture en serre

Il y a des paramètres qui vont faire que les plantes pourront grandir dans de bonnes conditions à savoir : la température, la luminosité mais aussi le taux d’humidité. Lorsque nous créons ces conditions idéales, en fonction de l’usage que nous souhaitons faire de la serre, le plaisir sera encore plus grand pour le jardinier (enfin je pense, mais d’un côté j’en suis persuadé) qui verra ses plantes pleines de vigueur et productives.

A savoir que ces trois paramètres “gagnants” sont facilement maniables en sachant comment les maitriser.

Pour ce qui est de la luminosité :

Les facteurs qui feront que la lumière manquera seront si nous envahissons l’espace avec de grandes plantes, si nous entretenons mal notre serre (pour lutter contre ça, il suffit de passer un petit coup régulièrement sur les vitres).

Mais à l’inverse, lors d’étés au soleil meurtrier pour les plantes (surtout en serre) il semblerait que nous puissions trouver des rideaux limitant l’entrée de la lumière. Simplement lorsque la serre est en plein soleil et que cela implique un risque pour la santé de nos plantes : la hausse de la température va se faire sentir, d’où l’intérêt de bien aérer afin de la contrôler.

D’ailleurs :

Pour ce qui est de la température :

Lorsque nous disposons d’un espace hermétique, entouré de vitre, même le plus petit soleil provoquera la montée de la température pouvant suffire aux besoins des plantes (en hiver).

Lors de la période des premiers semis, l’usage de la serre en facilitera, tout simplement la levée.

A savoir qu’une bonne température permet de protéger certaines plantes des maladies, comme celles touchant les tomates (que ce soit l’alternariose ou encore le mildiou) ce qui va permettre de limiter le développement de champignons dont l’une des conditions de propagation se font, justement, en fonction de la température.

Nous avons également la possibilité de chauffer cette serre, mais pour le coup ceci est un peu en contradiction avec l’esprit de mon blog, étant de cultiver des fruits et légumes de saisons donc sans employer de chauffages artificiels qui sont, au passage assez couteux et selon moi, un gaspillage d’énergie.

En été, il faudra penser à bien aérer la serre pour deux raisons : une trop forte température peut avoir un impact négatif sur les cultures mais aussi :

Pour ce qui est de l’humidité :

Un paramètre peut être pas si simple que ça à gérer, car il faut penser que les plantes n’auront pas accès à un arrosage naturel (la pluie) ce qui est un gros avantage mais aussi un inconvénient.

L’avantage : nous contrôlons leur consommation d’eau

L’inconvénient : ne surtout pas omettre de les fournir en eau au risque de tout perdre. Mais je pense que personnellement, le jour ou je disposerais d’une serre, j’opterais pour un arrosage au goutte à goutte qui me semble être un bon compromis entre consommation contrôlée et le réel besoin des plantes.

L’un des points très important est de penser à aérer la serre un petit peu chaque jour, tout simplement, comme dans une maison ou un appartement, remplacer l’air ambiant afin de le recycler.

De cette manière, le taux d’humidité et de la température par la même occasion sera contrôlé ce qui évitera le développement de maladies, mais aussi de moisissures …

Pour faire une petite conclusion

Je pense que l’une des clés, corrigez moi si je me trompe, est de faire de l’aération son meilleur ami, car c’est ce qui permet de réguler les trois paramètres de la culture en serre.

Une autre chose, qui est selon moi très importante et efficace, est d’organiser différents rangements (si la taille le permet) en installant par exemple des étagères ou autres espaces de rangement qui vont permettre de gagner de la place.

Je te remercie NAT NATOU pour cette idée d’article qui m’a permis également de bien me préparer lorsque j’achèterais une serre. J’espère que cet article vous aidera à bien comprendre comment doit fonctionner cet espace très utile et pratique car nous pouvons réaliser pleins de choses qui ne sont pas forcément faisables sans serre.

Je vous invite à partager, à travers un commentaire, votre savoir si vous avez des informations à ajouter à cet article 😉

 

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.