Comment faire mûrir les dernières tomates vertesVoici une question qui me revient assez souvent surtout en fin de saison … En effet, il y a toujours des tomates qui restent vertes, qui n’ont pas finit de murir alors que le pied commence petit à petit à s’éteindre. Beaucoup de jardiniers pensent que ce sont des récoltes, entre guillemet, perdu. Cependant, il y a plusieurs possibilités qui s’offrent à vous. Je vous propose donc aujourd’hui, de voir ensemble 4 solutions que j’utilise (selon mes envies) ou que je combine également entre elles afin de pouvoir les consommer de différentes manières ou alors de les recycler dans le potager  … N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour compléter cet article avec vos idées, solutions et méthodes …

 

Ce qu’il faut savoir sur les tomates vertes

Les tomates vertes (qui ne sont pas à maturité) contiennent un alcaloïde assez connu qui est la Solamine, il s’agit d’une substance réputée toxique à forte dose. La plupart (il me semble) des plantes de la famille des Solanacées en contiennent. Nous parlons généralement de 25 mg pour 100 grammes de tomate. Loin de moi, l’idée de vous faire peur, bien au contraire car … Une dose de moins de 20 mg restera complètement inoffensive pour l’homme d’après ce que j’ai pu lire dans différents ouvrages. La dose létale se situe à environ 400 mg (en bref, cela en fait des tomates à manger pour en arriver là !). Cependant, si vous optez pour la solution numéro 3 : il est tout de même déconseillé d’en donner à manger aux enfants qui peuvent, tout comme certaines personnes plus sensible avoir une réaction. Le tout reste encore une fois une question de dosage et de non excès dans la consommation !

 

Solution n°1 : Les récolter vertes et les faire mûrir vous-même

Cela peut être intéressant si dans votre calendrier de culture, vous avez prévu de libérer l’espace occupé par les tomates afin de pouvoir semer ou planter d’autres végétaux comme des épinards, des navets d’hiver, de la mâche ou encore (que sais-je) de l’ail etc … Personnellement, il m’arrive de supprimer une culture en fin de vie pour la remplacer par une autre. Pour le cas des tomates et pour les faire mûrir en dehors du pieds. Vous pouvez :

  • Les envelopper dans du papier journal. C’est une méthode que je n’utilise plus beaucoup aujourd’hui car, je ne lis pas beaucoup de journaux mais quand j’étais dans la restauration, je récupérais le journal quotidien du restaurant. Cette réserve me servait non seulement à allumer la cheminée (dont je récupérais les cendres), à allumer le barbecue en été mais aussi pour faire mûrir mes tomates.
  • Placer vos tomates vertes dans des boites à chaussures, c’est également une bonne façon de les faire mûrir dans la maison.  Cette boite à chaussure peut parfaitement être remplacé par une cagette recouverte d’un papier journal par exemple. Certains jardiniers et ce n’est pas faux, placent une ou plusieurs pomme(s) au milieu des tomates en court de murissement.

 

Pourquoi les pommes accélèrent le murissement des tomates ?

Les pommes comme beaucoup d’autres fruits dégagent une hormone (l’éthylène) qui est produite à partir d’un acide aminée dont je ne me souviens plus du nom exact. Cette substance agit ainsi sur la maturation des fruits avoisinant de part l’ensemble des réactions chimiques qu’elle génère. A conditions bien sûr de concentrer cette phytohormone en recouvrant la cagette ou la boite avec du papier journal ou autre afin d’éviter son évaporation dans l’air.

 

Récolter des tomates

 

Solution n°2 : Les récolter et faire de la confiture de tomates vertes

En prenant en compte les éléments cités au début de la première partie de cet article à propos de la Solamine, vous pouvez envisager de faire de la confiture avec vos tomates vertes. C’est une autre façon de les consommer, c’est délicieux sans en abuser ! L’une de mes lectrices et clientes m’avait envoyé sa recette il y a quelque temps de cela maintenant, et elle avait accepté que je la publie sur le blog. Vous pouvez découvrir comment faire de la confiture de tomates vertes en cliquant ici.  Bien entendu, il est tout à fait possible de varier les ingrédients, de les remplacer afin d’obtenir d’autres saveurs. Cela peut être une idée intéressante à envisager et à combiner à la première solution.

 

Solution n°3 : Faire un taille sévère du pied de tomate

Vous n’avez pas forcément besoin de la parcelle occupée par les pieds de tomates pour semer d’autres choses ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour cette solution qui consiste à réaliser une taille sévère comme je l’appelle de vos pieds de tomates en fin de saison. Concrètement, l’idée est simple, retirez la grande majorité des feuilles afin de ne laisser que les fruits restant. Ces derniers vont ainsi finir par murir. Le pied de tomates va tout simplement connaitre un « état de stress » via cette technique de taille (que je recommande seulement en fin de saison bien sûr, d’ailleurs, je vous invite à regarder cette vidéo sur la taille des pieds de tomates). La plante va ainsi focaliser son énergie et sa sève dans le murissement et les fruits restant. Ce qui vous permettra de consommer vos tomates une fois qu’elles seront mûres.

 

Solution n°4 : les utiliser pour l’amélioration du sol

Je sais que nous pourrions considérer cette solution comme un hors sujet cependant, cela reste à mon sens une façon d’utiliser les tomates vertes, sans vraiment les perdre car, ces tomates vertes restent de la matière organique qui peut être déposée en surface du potager. Personnellement, en toute fin de saison, quand il n’y a plus d’espoir 😀 je coupe mes pieds de tomates à ras du sol avec les tomates vertes restantes et je place le tout en surface du potager. Ces matières vont ainsi pouvoir commencer leur processus de dégradation et participer à l’amélioration de mon sol, à la création d’humus et donc à la fertilité de ma terre.

 

Pour conclure et ouvrir le débat

J’espère que ces quelques idées vous ont plu. Comme vous pouvez le voir, j’utilise et combine ces méthodes entre elles en fonction de mes envies du moment mais aussi en fonction de mon calendrier de culture, si je dois libérer mon espace afin d’obtenir plusieurs récoltes sur une même parcelle. Et vous, comment faites vous mûrir vos tomates vertes en fin de saison ?

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois