clé usb pour potager

pouponnièreBonjour, au moment où j’écris cet article, nous sommes mi-janvier et je dois vous avouer que c’est la toute première fois que je vais me lancer dans des semis d’aubergines et de poivrons. Certains diront qu’il est encore un peu tôt pour commencer. Cependant, j’ai décidé de les faire avec quelques semaines d’avance tout simplement pour apprendre et vous transmettre ce que j’ai pu découvrir.

Après avoir discuté et appris avec de nombreux jardiniers plus experts, je me suis rendu compte qu’il fallait avant toute chose s’équiper afin de garantir la germination des graines ; suivez moi je vais vous expliquer tout ça Clignement d'œil

.

Tout d’abord l’équipement

.

Il faut savoir que les graines d’aubergines et de poivrons vont demander une température supérieure à 20 degrés pour germer, de ce fait, ils se feront obligatoirement en intérieur, le mois de Janvier étant également assez “sombre” (niveau lumière) il nous faudra penser à un système d’éclairage.

Après m’être posé beaucoup de questions sur comment obtenir une température idéale, un bon éclairage mais aussi un certain taux d’humidité, l’on m’a orienté vers un article écrit par Romain du blog Tous au potager : préparer une enceinte de germination. Ce qui a été la solution a mes questions d’ordre techniques.

Enceinte de germination

Une fois celle-ci fabriquée et opérationnelle, il me restait à obtenir des godets. J’ai donc choisi deux types de godets : des classiques (si je peux les appeler comme cela) et des godets 100% biodégradables.

.

Pour chacun d’eux, j’ai pu déceler des avantages et des inconvénients.

.

Godets classiques

.Godets

Avantages : ils sont réutilisables d’une année sur l’autre, d’un semis à l’autre, donc nous ne les payons qu’une seule fois.

Inconvénients : possibilité de perdre quelques plants lors de la mise en terre car il faudra séparer le plant du godet, le risque étant de casser la terre entourant la jeune racine.

.

Godets biodégradables

.

Godets biodégradableAvantages : A l’inverse des classiques, il n’y a pas de manipulation à faire lors du passage en terre, il nous suffira simplement de planter la jeune plante avec le godet ; les racines traverseront le godets qui finira par se dégrader petit à petit. Je trouve cela pas mal du tout : qu’en pensez-vous ?

Inconvénients : Je suppose que vous savez ce que je vais dire Sourire eh oui !!! Nous ne pouvons les utiliser qu’une seule fois.

.

Ensuite, il nous faudra bien entendu des graines réalisables à cette période, par exemple de l’aubergine et/ou du poivron mais vous avez aussi la possibilité de commencer des semis de piment et de physalis ; si vous le souhaitez, je vous conseille d’écouter le podcast sur les semis et plantations du mois de Janvier.

.

De mon côté

.

J’ai opté pour les variétés California Wonder (poivrons) et de la violette longue hâtive (Aubergines) je compte diversifier mes cultures lors des prochains semis.

.

Concrètement : Comment faire les semis ?

.

Pour cette dernière étape, j’ai mélangé de la terre et du terreau spécial semis et bouture (bio) que j’ai placé dans les godets.

.

Godets 2

.

Ensuite, j’ai tout simplement pris un crayon de papier afin de faire un petit puits dans la terre, afin d’y déposer 2-3 graines au fond : cette méthode s’appelle semis en poquet consistant à déposer quelques graines (généralement 4-5) afin d’être “sûr” qu’au moins une prenne ; si plusieurs germent, il suffira de conserver uniquement le plant le plus vigoureux.

J’ai recouvert les graines, je les ai arrosées à l’aide d’une bouteille à laquelle j’ai préalablement fait des tout petits trous (sur le bouchon). De cette manière, je peux donner aux futurs plants juste ce qu’il faut en eau. Puis j’ai fini par placer les godets dans l’enceinte de germination.

Voici comment j’ai procédé pour cette fois, je sais que je m’y suis pris en avance mais ma démarche était de comprendre tout ceci,  de vous le transmettre et de relancer d’autres semis (à la période la plus favorable) pour en profiter cet été.

.

Pour résumer :

– Construire une enceinte de germination avec l’aide de Romain (pour les explications)

– Acheter des godets classique ou biodégradable

– Mélanger de la terre et du terreau pour remplir les godets

– Faire un petit puits avec un crayon, dans la terre

– Placer quelques graines au fond du puits = semis en poquet

– Recouvrir les graines et arroser délicatement

– Placer les godets dans l’enceinte de germination

.

Merci aux personnes qui m’ont guidées, je pense qu’elles se reconnaitront Clignement d'œil

.

Je vous invite à me laisser un commentaire juste en dessous en répondant à cette question : allez-vous vous lancer dans la réalisation de quelques semis prochainement ?

.

.

.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.