Clé USB Potager

Comment lutter ou se débarrasser de la teigne du poireauBonjour à vous ! Aujourd’hui, je vous propose de répondre à l’une des questions d’un lecteur qui se nomme Gilbert. son message est le suivant : « Je ne peux plus récolter mes poireaux à cause de la teigne, que faire ? » Dans un potager biologique ou en permaculture, lorsqu’on constate des dégâts d’un nuisible (A mon sens, rien n’est vraiment mauvais dans la nature), je recommande pour commencer de photographier les dégâts sur la plante car, le ravageur n’est pas toujours pris sur le fait et selon le type de dégâts, on peut parfois réussir à identifier le coupable. A partir de là, on dispose en tant que jardinier bio et responsable de plusieurs solutions qui vont dépendent aussi de votre façon de votre seuil de tolérance …

 

Cycle de vie de la teigne du poireau ou ver du poireau

La teigne aussi appelé ver du poireau est à la base, un papillon parasite qui possède des périodes de pontes. Comme très souvent, ce n’est pas vraiment le papillon en lui-même qui est considéré comme nuisible en permaculture mais bien les larves, qui vont s’attaquer à votre plantation de poireau pour se nourrir et se développer à l’intérieur du fût.

 

Quelles sont les périodes de pontes de la teigne du poireau ?

Il y a 3 grandes périodes d’activités pour ce lépidoptère …

 

Cycle de reproduction de la teigne ou ver du poireau …

  • La femelle vit environ 1 à 2 mois et va s’orienter vers une plante hôte (dans notre cas, le poireau)
  • Elle peut pondre une centaine d’œufs en l’espace d’une quinzaine de jours
  • Les œufs mettent une bonne semaine à éclore
  • Les larves vont commencer à se nourrir des feuilles de la plante pendant une quinzaine de jour
  • Ces dernières creusent ensuite des galeries leur permettant d’atteindre l’intérieur du fût du poireau
  • Où elles vont tranquillement finir leur croissance jusqu’à donner naissance à une seconde génération de papillons.
  • Et le cycle recommence tout au long des périodes de pontes

 

Comment se débarrasser naturellement de la teigne du poireau ?

Lutter naturellement contre la teigne ou ver du poireau en permaculturePremière solution naturelle : Les filets anti-insectes.

Il est possible de mettre en place un filet anti-insectes avant le début de l’activité des papillons, ce qui va les empêcher de venir se poser sur les poireaux (la plante hôte) et d’y venir pondre les oeufs qui formeront par la suite les vers. Pour que cette solution soit un minimum efficace, il faut bien placer ce filet anti-insectes sur les cultures sensibles AVANT le début de la première période de ponte au risque de voir apparaitre une deuxième génération de papillons et leurs petites teignes.

 

Seconde solution controversé : Les pièges à base de phéromones

L’idée de ces pièges est assez simple et consiste à attirer et piéger les papillons avant qu’ils ne viennent se poser sur leur plante hôte. Cependant, ce genre de piège ont tendance à capturer d’autres espèces qui vivent dans votre jardin-potager et parmi elles, des espèces utiles que nous qualifions dans le langage du jardinier biologique ou des permaculteurs comme des auxiliaires. De plus, et selon votre façon de concevoir la vie de votre jardin bio, l’objectif de ce type de pièges est bien d’éliminer les papillons, c’est donc, à mon sens, à utiliser avec parcimonie afin de ne pas créer de déséquilibre au sein de votre jardin-potager.

 

Troisième solution préventive contre la teigne : Les associations

Dans le jardinage biologique et les bases de la permaculture, il est possible de « brouiller » les pistes afin de rendre plus difficile le repérage de la plante hôte pour le ravageur concerné. Cela peut être en jouant sur les hauteurs de végétation, en plaçant d’autres plantes plus forte en odeur à proximité etc … Dans le cas présent, vous pourriez faire des associations gagnantes avec le céleri ou encore la carotte qui peut avoir un effet répulsif.

 

Que faire si le ver est déjà sur le poireau ?

Comment se débarrasser des vers dans le poireau de manière naturelleComme nous avons pu le voir en première partie, nous sommes sur un cycle de vie assez rapide car une fois éclos et en l’espace de 15 jours seulement, les larves se retrouvent dans le fût du poireau. D’où l’importance de se rendre au potager naturel régulièrement et de prendre le temps d’observer ses plantes potagères, ses fruits et légumes bio. Cela permet de constater au plus tôt la présence d’indésirable et éventuellement d’agir si votre seuil de tolérance à été franchit.

Certains jardiniers ne feront rien et accepteront de perdre leur récolte de poireaux et d’autres vont souhaiter agir. Dans ce cas …

 

Si les chenilles n’ont pas encore atteint le fût du poireau

C’est à dire, qu’elles ne sont pas encore entrées à l’intérieur du poireau, il est possible de faire du purin de prêle et de le pulvériser ou encore de réaliser un traitement à base de pyrèthre.

 

Si les chenilles sont déjà à l’intérieur du poireau

Dans ce cas, on dit souvent qu’il est déjà trop tard et qu’il n’y a plus rien à faire MAIS, car il y a toujours un mais … Il est tout à fait possible de couper à ras de terre vos poireaux et ces derniers vont tout simplement repousser plus tard dans la saison, vous offrant des récoltes peut être un peu plus tardive et sans la teigne ou le ver ! Ce qui est à mon sens, l’une des meilleures solutions dans ce cas-là.

 

La prévention en permaculture

Que vous jardiniez en biodynamie, en permaculture, de manière naturel ou biologique, la prévention reste votre meilleur arme face aux « nuisibles ». L’important est de toujours tirer des leçons des saisons précédentes. Par exemple, si vous êtes chaque année touché par la teigne (ou ver du poireau). A mon sens, vous devriez essayer les associations citées, de placer également des filets anti-insectes AVANT les premières pontes pour éloigner, limiter la venu des papillons et si malgré cela, vos poireaux sont touchés, le mieux reste de les couper à ras du sol pour obtenir malgré tout des récoltes.

En espérant que ces quelques conseils vous seront utiles, je vous invite à découvrir notre formation vidéos « Identifier et lutter naturellement contre les ravageurs au potager » mais aussi à partager cet article autour de vous, cela pourrait être utile à d’autres jardiniers 😉

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois