La phacélie (Phacelia tanacetifolia) est une plante engrais de la famille des Hydrophyllacées que j’apprécie énormément ! D’ailleurs, c’est le premier engrais vert que j’ai semé lorsque j’ai débuté dans le jardinage biologique et la permaculture. C’est une plante très intéressante et ceci à plusieurs niveaux. Très simple à cultiver et à semer, elle n’a également aucune sensibilité à de potentielles maladies ou attaques de ravageurs et nuisibles. Idéal en culture intercalaire et périodes creuses au potager. Elle peut être utilisée en guise de couverture végétale avec tous les effets bénéfiques que cela apporte au niveau du sol mais aussi dans l’environnement donné. Je vous propose donc aujourd’hui un zoom complet sur cette plante engrais mellifère aux multiples intérêts pour le jardinier bio …

 

Les avantages de cette plante engrais

Vous l’avez compris, le semis de phacélie à feuilles de tanaisie présente beaucoup d’avantages à plusieurs niveaux, voici la liste de ces atouts (la liste est longue, j’en oublie peut être alors n’hésitez pas à compléter cette liste via un commentaire )…

 

Pour la biodiversité :

  • La phacélie en fleurs est très mellifère et attire à elle les abeilles et pollinisateurs au jardin
  • Elle attire également à elle bon nombre d’insecte auxiliaires qui y trouvent refuge (tels que les syrphes grands prédateurs de pucerons ou encore les carabes qui se nourrissent également de pucerons mais aussi de limaces etc …)
  • Petite histoire personnelle : Lorsque je jardinais dans le Cher (18), j’habitais à proximité d’un cours d’eau et à ma grande surprise, j’ai trouvé au milieu de ma phacélie des oeufs de canes. J’ai donc laissé bien entendu mais cela montre bien que cette plante favorise la biodiversité dans son ensemble.

 

Pour le sol :

  • C’est une plante à croissance rapide ce qui présente l’avantage de vite recouvrir une surface donnée et de concurrencer le développement d’adventices (bien que ces plantes sauvages sont également intéressante mais voyons ceci comme une réduction du travail pour le jardinier)
  • Cette rapidité de croissance permet également d’appliquer une couverture végétale sur le sol avec tous les avantages que cela représente (réduction du lessivage, de l’évaporation mais aussi du matraquage de la terre par l’action du soleil et de la pluie)
  • Lors de son développement, elle active tout autour de son système racinaire une certaine faune qui va également participer à la fertilité du sol.
  • Ces mêmes racines jouent un rôle, en se développant elles permettent d’aérer le sol naturellement et en profondeur tout en améliorant la structure générale. Ce qui offre à vos cultures potagères de meilleures conditions de développement par la suite.

 

Quand et comment semer de la phacélie ?

Clairement et à mon sens, il faut voir cette plante comme une sorte de culture intercalaire qui peut être semée à plusieurs moment dans la saison soit …

  • Au printemps en première partie de saison dès le mois de mars. Par exemple avant une culture de tomates, d’aubergines ou encore de poivrons et piments.
  • Durant la saison sur les parcelles non – occupées par une culture afin de concurrencer le développement de la flore spontanée
  • En fin de saison (bien que généralement on préfère à cette période de l’année d’autres plantes engrais plus adaptées.

 

Comment faire un semis de phacélie ?

Le semis se fait à la volée. Pour cela, après avoir délimiter la zone à semer …

  • Vous pouvez passer un coup de grelinette ou de fourche-bêche selon la surface, suivi d’un coup de râteau (histoire d’avoir une surface plane et “propre” pour faire votre semis)
  • Reste à semer vos graines à la volée et de manière homogène. Pour cela, il faut essayer de toujours prendre la même quantité de graines dans votre main et d’avoir un geste souple et ample pour répartir correctement les semences
  • Ensuite, passez un léger coup de râteau pour faire entrer les graines en contact avec le sol en les enterrant de manière superficiel et tassez avec le dos du râteau.
  • La dernière étape consiste à arroser jusqu’à la levée et le tour est joué ! Vous n’aurez plus qu’à laisser la nature faire son oeuvre.

 

Que faire ensuite, comment entretenir cette plante engrais ?

Une fois développé, vous avez (comme toujours) plusieurs possibilités mais personnellement, voici comment je m’y prend étant donné que la sème plutôt avant ma culture de tomates etc …

Mon plan d’action étape par étape :

  • Environ 15 jours avant le début de mes plantations qui vont suivre à cette culture, je fauche une grande partie de la phacélie tout en laissant des touffes par-ci, par-là qui vont ainsi pouvoir monter en fleurs et en graine par la suite.
  • Je dépose la partie foliaire fraichement fauchée à même le sol, ce qui me servira de premier paillage au potager. De plus, un processus de dégradation va se mettre en place, dégrader cette matière et la transformer en humus.
  • La partie racinaire laissée dans le sol va également se dégrader, activant une faune complexe et spécialisée tout autour. Transformant ces matières en minéraux qui seront alors disponible pour les cultures du potager.
  • Les plants de phacélie restant vont ainsi pouvoir remplir leurs fonctions mellifères dès lors qu’elles formeront leurs fleurs, apporter de la couleur au jardin et bien entendu, participer à biodiversité et à l’installation d’insectes utiles en surface tout au long de la saison.
  • Au delà, et c’est aussi l’intérêt de laisser quelques pieds faire des fleurs, ces dernières vont sécher et ainsi vous pourrez récupérer les semences de phacélie d’une année sur l’autre pour ne plus à avoir à en racheter par la suite chez des semenciers.

 

Précision sur la multiplication de la phacélie et conservation des semences : La phacélie se multiplie uniquement par le semis. D’ailleurs si vous la laisser produire des graines, vous risquez de vous retrouver avec des semis spontanées. Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit (enfin à mon sens). L’opération de récupération de graine est assez simple comme expliqué juste avant. Au niveau de la durée de conservation des graines de phacélie, comptez environ 4 à 5 ans. Au delà de ce temps, vos graines peuvent perdre un certain pourcentage de leurs pouvoir germinatif.

 

Conclusion sur la phacélie

J’espère que vous aurez trouvé dans cet article toutes les informations sur cette plante engrais aux multiples avantages. Ce qu’il faut surtout retenir : C’est son côté engrais vert qui peut être semé au printemps avant des cultures gourmandes d’été tels que les aubergines, poivrons ou encore tomates. Elle favorise la venues des insectes pollinisateurs à conditions, bien sûr) de laisser une partie des pieds produire leurs fleurs. A cela, nous pourrions étendre ce sujet aux mélanges d’engrais verts de différentes familles afin d’obtenir de multiples effets bénéfiques pour le sol etc … De votre côté, je vous invite à partager cet article sur les réseaux et si vous avez des questions supplémentaires, suggestions ou simplement partager votre expérience de jardinier, vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous, je vous lirai avec plaisir …

 

​​Découvrez les 3 erreurs à éviter avec votre sol ...

​​Et comment améliorer votre terre pour que vos légumes poussent mieux ...