clé usb pour potager

mineuse petit poisBonjour, aujourd’hui, je vous propose un article un peu spécial car l’idée de celui-ci n’est pas de moi ! Comme vous devez vous en doutez, je reçois de nombreux messages dans ma boite mail pour me demander conseil face aux problèmes que vous pouvez rencontrer dans votre potager. Et bien !! Après avoir conseillé l’un de mes lecteurs du nom de Rodolph, il m’a demandé d’écrire un article afin d’aider d’autres personnes éventuellement concernées.

Tout d’abord, je tenais à remercier Rodolph pour son partage car il m’a fournit toutes les photos que vous pouvez voir ici.

La mineuse du pois

Des sacrés petites bêtes ! En faite, Il s’agit de petites mouches noires et jaunes qui ne sont pas facilement repérables, leur taille étant d’un peu plus de 2 millimètres de longueur. Ces dernières viennent pondre leurs œufs dans les feuilles ; et après éclosion … les larves se mettent au travail et creusent des galeries comme nous pouvons le voir sur ces photos :

parasite petit pois

mineuse du pois

Il est vrai que lorsque nous connaissons et/ou avons vu au moins une fois les traces laissées par ce parasite nous savons généralement les reconnaitre dès le premier coup d’œil.

Le cycle de vie des mineuses

Personnellement, voici l’une de mes parties préférées car selon moi :

Bien connaitre le fonctionnement, les besoins … d’un nuisible, est déjà une première phase pour le contrôler et en tirer les leçons pour l’année d’après.

Mineuse sur petit poisComme nous venons de le voir, la mouche mineuse du pois vient pondre dans le courant du mois de Mai ; les œufs mettent quelques jours pour éclore et les larves vont se nourrir de cette façon (citée ci-dessus) jusqu’à la fin du mois de Juin. Et c’est à cette période qu’elles (les larves) vont se nymphoser dans les galeries donnant ainsi une nouvelle génération d’adultes, prêtent à revenir pondre dans des plantes hôtes.

Mineuse parasite du poisCe qu’elles vont faire sans aucun problème et cette seconde génération de larves va se transformer (nymphoser) début Septembre. Cependant, les températures devenant moins clémentes pour leur développement, elles vont alors hiberner dans le sol et revenir au printemps suivant.

Des mineuses dans mes pois : Est-ce grave ?

Très sincèrement, je considère les attaques de ce parasite pas très graves, à condition de malgré tout ne pas laisser votre plante sans rien faire.

C’est pourquoi, lorsque vous constatez l’attaque, lorsqu’il est trop tard pour faire de la prévention (j’en reparlerais juste après), il faut enlever les feuilles atteintes et idéalement s’en débarrasser en les brulant.

Exactement comme j’ai conseillé à Rodolph de le faire.

Ensuite, et là je vais parler de prévention : il faut tirer des leçons de cette attaque, et l’année prochaine promettez moi d’installer un filet anti-insectes sur vos cultures sensibles, pourquoi pas en combinant avec des pièges englués.

Bien que certains trouvent leurs efficacités douteuses, je pense que lorsque nous souhaitons jardiner sans produits chimiques, il peut être bon d’associer plusieurs méthodes.

Que faire si la mineuse du pois m’a envahit ?

feuilles de pois atteinte de mineusesIl est vrai que dans certains cas, les déséquilibres peuvent être assez importants entrainant des attaques vraiment massives et ingérables. Dans le cas où votre seuil de tolérance est dépassé et selon votre façon de voir les choses face à une attaque de nuisible, vous pouvez tenter un traitement de BT (Bacille de thuringe) qui est un insecticide bio permettant de traiter les attaques de certaines chenilles et larves.

Pour conclure

C’est souvent lorsque nous avons affaire à ce genre d’attaques que nous nous disons :

“Mince j’aurais peut être du les protéger ou faire quelque chose”. Cependant, il faut aussi avouer que tant que nous n’avons pas eu le problème difficile de le savoir.

On s’aperçoit, malgré tout, qu’il y a pas mal de petits parasites qui peuvent être prévenus. Il suffit juste de bien les connaitre, de surtout connaitre leurs périodes de ponte pour protéger les plantes hôtes et éviter de perdre parfois certaines récoltes.

Cela me rappelle justement l’une de mes vidéos sur la teigne du poireaux que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir en cliquant sur le lien.

Je vous remercie beaucoup de m’avoir lu et je vous dis à très bientôt Au potager bio. N’hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire et/ou à partager cet article autour de vous Clignement d'œil

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.