clé usb pour potager

Bonjour à toutes et à tous ! On me demande souvent s’il y a un secret, un petit truc qui peut changer complètement la façon de jardiner et de réussir son potager. J’ai trouvé cette question particulièrement intéressante car il est vrai que lorsqu’on débute, on peut être confronté à se poser la question. Alors existe-t-il des secrets, des choses qui pourrait complètement modifier votre façon de jardiner ?

Il faut savoir que la réussite d’un potager repose sur plusieurs points importants et indispensables. Je vous propose de recenser ces quelques points qui peuvent vraiment, mais alors VRAIMENT faire une différence dans votre pratique potagère.

potager expérimentale

Petit potager expérimentale sur certaines associations

La planification

Je reçois souvent des mails me disant des choses comme : “Salut Yannick, j’ai raté le coche pour faire mes semis de tomate, je m’y suis pris trop tard !” ou alors “j’ai semé trop tard mes navets primeurs, du coup, ils sont encore en terre en JUIN, je n’ai pas su faire suivre mes plantations d’été à mes primeurs” …

Ce n’est pas de votre faute ! Personnellement, j’ai mis également beaucoup d’année à comprendre tout ceci, à prendre en compte la durée d’occupation des plantes de manière à faire suivre d’autres cultures derrières …

navet primeursL’idée dans ce système d’organisation et de planification est de réussir à couper votre saison en 3 partie (primeur, été et hiver). Cependant, il faut faire en sorte de récolter vos primeurs avant vos plantations d’été ! Et une fois vos récoltes d’été terminées, il vous sera alors possible de faire suivre plusieurs semis.

L’important ici et dans la planification est de savoir quoi semer et planter à quel moment tout en prenant en compte le temps d’occupation de vos cultures. J’explique ceci de manière détaillé dans une formation en 5 modules qui va vous permettre de créer votre calendrier de culture pas à pas afin de faire suivre habillement vos cultures les unes derrières les autres.

La fertilité

Je crois que je ne le répèterai jamais assez ! La fertilité du sol est vraiment le pilier qui assure la santé de vos plantes et leur production. Plus vos plantes potagères sont correctement nourrit et plus elles seront résistantes aux maladies et plus elles vous offriront de belles récoltes. C’est un cercle qu’il vous faut absolument entretenir et favoriser.

phacélieLorsque j’ai débuté dans le domaine du jardinage biologique, j’ai passé quelques années à ne pas suffisamment comprendre cette importante et à voir mon potager sur une seule saison. Cependant, il faut essayer de comparer vos plantes à vous mêmes.

Si vous vous nourrissez “mal”, que vous manquez de vitamines, de calcium … et bien vous serez beaucoup plus sensible aux maladies (rhume …) et vous aurez moins la forme. Pour les plantes, c’est exactement la même chose. De ce fait, il est important pour le jardinier bio de toujours penser à enrichir son sol, ce dernier sera ensuite dans la capacité d’apporter les nutriments nécessaire à la croissance de la plante et sa production.

Je pense que le rôle premier du jardinier est d’être l’acteur principal de cette chaine.

Pour aller plus loin et apprendre à créer de l’humus afin de fertiliser votre terre pour que vos légumes poussent mieux, je vous conseille de découvrir ce livre numérique que j’ai écris.

L’adaptation

Chaque jardin, chaque environnement à ces propres caractéristiques et les plantes peuvent parfois être un peu capricieuses. Ce qu’il faut retenir c’est que certaines plantes et variétés que je plante dans mon jardin ne seront pas forcément les mieux adaptés à votre propre jardin-potager. Clairement, s’adapter à votre propre environnement c’est prendre le temps d’observer, et de voir ce qui fonctionne ou pas dans VOTRE potager.

L’adaptation passe également par l’observation !

tomate

Afin de détailler cette idée de manière plus précise, je vous propose d’écouter le fichier audio qui se trouve juste derrière ce lien. Bien entendu, la réussite d’un potager repose également sur des éléments propres à vous même et qui s’acquière au fur et à mesure d’expériences et de pratiques, car n’oublions pas tout de même : C’est en jardinant qu’on devient jardinier ! Rien de tel que la pratique + l’acquisition de connaissance (théorie). Autant mettre toutes les chances de votre côté pour réussir le potager de vos rêves.

Vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information du blog pour encore plus de conseils

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.