Bonjour à vous et bienvenue dans cette nouvelle publication 🙂 Au moment où j’écris ces lignes, je suis dans le centre de la France pour aller voir quelques membres de ma famille et oui … On est un peu partout (Bretagne, Normandie, région parisienne, sud etc …) Mais bref, je ne vais pas vous raconter ma vie dans cet article mais plutôt, partager avec vous le jardin-potager d’une membre de ma famille. Ce jardin a la particularité d’être très intéressant sur le plan de la diversité des végétaux …

Alors suivez-moi, je vous parle de ce jardin en vous donnant quelques explications à recopier dans votre projet …

 

L’évolution naturelle d’un jardin bio

Ce petit bout de terrain a subit beaucoup de transformation au cours des dix dernières années, ce qui est assez normal car comme je le souligne assez régulièrement auprès de mes client(e)s que j’accompagne en coaching personnalisé. Un jardin dans son ensemble évolue avec son propriétaire, avec ses aspirations mais aussi avec l’expérience et les connaissances qui s’acquièrent au fils des ans. Et je ne pense pas que nous puissions avoir un jardin parfait à nos yeux dès le début … On fait forcément des « erreurs de débutants » et c’est justement ce qui est arrivé à la personne de ma famille à qui appartient ce jardin. Au début, elle avait mis en place des allées avec des carrés en bois. Cependant, ces derniers ont finit par l’abimé et cela l’obligeait à désherbé ces allées qui s’envahissaient très vite de « mauvaises herbes« .

De ce fait, la dernière modification de la propriétaire a été de créer des allées durables, sans entretien mais cela va un peu plus loin car, au niveau de l’arrosage, elle a décidé d’enterrer ces arrosages automatiques sous ces allées, ce qui permet d’alimenter en fonction du carré les plantes environnantes mais aussi de se faciliter cette tâche qu’est l’arrosage, surtout si on a très peu de temps à accorder au jardin.

Mais je m’égare, dans cet article, je voulais surtout appuyer … doucement … sur la grande diversité de végétaux qui compose ce projet jardin-potager et plus particulièrement sur l’importance d’accentuer cela dans votre propre projet. Car, plus votre jardin sera diversifié et plus ce dernier sera protégé des potentielles attaques de nuisibles mais aussi des maladies etc …

 

Pourquoi la diversité au jardin est importante ?

Comme vous le savez, les interactions entre les plantes sont nombreuses, certaines plantes vont avoir la capacité de stocker certains éléments afin de les redistribuer à d’autres plantes qui en ont davantage besoin. Egalement, plus il y a de plantes, plus il y a de racines, vous êtes d’accord avec moi sur ce point ? Ces racines vont favoriser l’aération naturelle de votre terre mais aussi, favoriser la vie biologique du sol qui va s’activer tout autour des racines et qui participent à la transformation des matières organiques en ion minéraux, qui pourront alors être assimilés par le système racinaires des plantes.

Donc, plus il y a de plantes dans votre environnement, plus les échanges entre ces dernières sont nombreuses et plus la biodiversité souterraine est abondante et plus la fertilité du sol s’accentue. Vous me suivez ? Au delà du côté souterrain, il y a la surface et si actuellement, vous vous lancez dans un projet de permaculture, de jardin bio, naturel etc … Je pense que vous devriez commencer par recenser l’ensemble des plantes qui compose naturellement votre jardin, les identifier … Bon, je sais la tâche est dure … mais l’idée est également de savoir quelles espèces gravitent autour de ces plantes (insectes, pollinisateurs etc …). Et rien que sur ce point, il y a des plantes capables d’abriter et de nourrir de multiples espèces différentes, participant à la biodiversité de votre jardin. Bien entendu et c’est le cas dans ce jardin, la propriétaire a accentuer cela simplement en plantant différentes variétés de plantes, d’arbustes, de fleurs, d’aromates, d’arbres etc … Et ceci au fils des ans car, soyons honnête c’est mission impossible de planter tout d’un coup, ne serait-ce que niveau budget !

 

La biodiversité pour jardiner malin

Cet ensemble de végétaux favorise la venue d’une multitude d’insecte et même d’animaux car, suite à une grande présence de limaces au sein de ce jardin, pourtant situé en ville et après avoir discuté de différentes solutions, on a déjà pu voir la présence d’un hérisson (grand prédateur de limaces). Cette biodiversité dans son ensemble participe à la construction d’un subtil équilibre. Ce qui permet de réduire considérablement les attaques des ravageurs comme dans l’exemple des limaces. Cependant, même si un jardin reste un espace naturel artificiel car créé de la main de l’homme, il faut aussi savoir laisser la nature s’auto-gérer et ne pas toujours se lancer à vouloir absolument éradiquer pucerons, limaces etc … et je vous invite à vraiment retenir cette phrase …

S’il y a des ravageurs, nuisibles, il y aura forcément des auxiliaires et alliés du jardinier bio qui viendront s’en nourrir. Il suffit alors de savoir les abriter pour les favoriser.

Et pour cela, il faut aussi observer son environnement en constante évolution, accepter les échecs du jardinier car, en discutant avec la personne de ma famille, elle me disait que certaines plantes ne s’étaient pas plu dans son jardin et plutôt que de s’acharner, elles préféraient chercher les plantes qui s’adapte le mieux à son environnement, sans vouloir forcer la nature … Il est d’ailleurs préférable d’aller dans son sens ! Dans le cas des ravageurs, à partir de l’observation, c’est de se demander qui sont les prédateurs naturels et comment se loge-t-il ? Est-ce dans des herbes hautes, du bois morts, sous des pierres etc … De manière à installer directement ces éléments, ces lieux de vie qui vont favoriser l’auxiliaire en question. Et s’ils ont de quoi se nourrir, ils ne tarderont pas à venir s’installer.

 

Pour conclure sur le sujet de la diversité

J’espère que cet article vous a plu, de mon côté, j’ai adoré l’écrire avec ces conseils pratiques. Si vous faites partie des jardiniers débutant(e)s, pensez à construire cette diversité de végétaux au fils des ans en combinant fleurs, arbustes, arbres (selon la taille de votre jardin), aromatiques etc … Votre jardin vous le rendra bien … Du coup, c’est le moment de la question finale à laquelle, vous pouvez répondre directement en commentaire : Quelles sont les plantes, les arbres, arbustes, fleurs ou encore culture potagères, aromates qui composent votre jardin ou que vous aimeriez avoir dans votre jardin-potager ?

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois