jardinage sur balcon ou terrasseEt non, le jardinage n’est pas exclusivement réservé à ceux et celles qui possèdent un bout de terrain ! Bon, les possibilités sont moindre si vous jardinez sur un balcon ou une terrasse mais … Vous avez bien raison de vous faire plaisir et vous pourrez déjà cueillir quelques fruits, légumes et aromates pour la cuisine. Comme nous allons le voir, il y a tout de même pas mal de possibilité au final. J’ai eu l’occasion de réfléchir à ce sujet très récemment en discutant avec un ami qui a une terrasse et qui souhaite justement se lancer dans le jardinage. Cela a été l’occasion pour moi de lui proposer des idées et de penser à comment je m’y prendrai personnellement. D’ailleurs, je me demande si l’année prochaine, je ne vais pas tenter ces expériences sur ma terrasse …

 

La culture en pot ou en jardinière

C’est bien entendu, la première idée qui nous vient … Et contrairement à ce qu’on pense, beaucoup de plantes peuvent se plaire et produire dans des pots. A conditions de penser à plusieurs choses importantes dont l’orientation de la terrasse ou du balcon. Très souvent, lorsqu’on pense potager, on se dit qu’il faut impérativement beaucoup de luminosité. Cependant et justement selon l’accès à la lumière dont vous disposez, il peut être intéressant de sélectionner des plantes qui poussent à la mi-ombre voir à l’ombre. Au delà de ces conditions, voici les quelques idées à savoir …

 

La profondeur des pots

Pour commencer, la profondeur des pots et des jardinières. Pour bien faire et vous offrir davantage de possibilités dans votre choix de plante, je pense qu’il faut au moins 40 centimètres de profondeur. De cette manière, les plantes que je vais vous proposer un peu plus loin dans cet article pourront (normalement) développer leurs systèmes racinaires sans problème.

 

Cultiver des tomates en pot

 

Créer le support de culture idéal

Ensuite, il faudra créer le support de culture idéal. Personnellement, je partirai sur un mélange de terreau et de fumier de cheval ou autre fertilisant utilisable en agriculture biologique. Ces sacs sont très facile à trouver dans les jardineries. Cependant, avant de réaliser votre mélange, je vous suggère de faire des trous au fond de vos pots et de vos jardinières afin de faciliter le drainage, d’évacuer le potentiel surplus d’eau qui pourrait stagner au fond du pot et créer un mauvais milieu pour vos cultures. Egalement de placer une coupelle de récupération en dessous des pots, ce qui peut vous permettre pour certaines plantes de les arroser par capillarité.

Cette technique d’arrosage est très utiles pour forcer la plante à développer son système racinaire, d’aller puiser en profondeur l’eau et éléments nutritifs dont elle a besoin. C’est d’ailleurs une technique que j’utilise lors de certaines phases de croissance pour mes semis de tomates, d’aubergines, de poivrons ou encore de piments comme je l’explique dans la formation « Je maitrise mes semis ». Egalement, avant de réaliser votre mélange, vous pourriez placer au fond du pot des billes d’argiles sur une épaisseur d’environ 5-6 centimètres pour favoriser le drainage.

 

Faut-il changer la terre chaque année ?

Cela dépend de plusieurs choses mais j’aurai tendance à vous dire que non … Car, si vous mettez en place les choses qui vont suivre, votre support conservera sa fertilité et sera constamment enrichit par des apports de matières organiques. Cela peut se faire de plusieurs façons (ces méthodes sont parfaitement combinable bien entendu …

  • Via la pratique de compostage en surface en déposant vos épluchures de légumes ou autres déchets de cuisine directement en surface du pot.
  • En mettant en place un lombricompost ou vermicompostage qui est une méthode parfaitement adaptée si vous jardinez sur un balcon ou une terrasse.
  • Ou encore pourquoi pas en utilisant une méthode peu connu en France mais très appréciée au Japon, la méthode Bokashi.

Pour finir sur cette partie du support idéal, vous pourriez aussi investir dans des outils adaptés pour décompacter la terre de vos pots et jardinières afin d’aérer votre terreau avant de faire vos plantations ou encore vos semis.

 

Quelles plantes cultiver sur un balcon ou une terrasse

Je pense qu’il y a de nombreuses possibilités … Et par le passé, j’ai déjà testé quelques unes d’entre elles.

 

Dans des pots : Il est tout à fait possible de faire pousser des tomates en préférant les tomates cerises (Personnellement, je n’ai jamais obtenu de bon résultat avec d’autres variétés de tomates). Pensez également à la rhubarbe ou encore aux aubergines, poivrons et piments qui peuvent également se plaire dans des pots et vous offrir d’assez belles récoltes si vous offrez à ces plantes les bonnes conditions d’ensoleillement, de chaleur et de fertilité du sol.

 

Dans des grandes jardinières : Nous pourrions reprendre la liste précédentes en ajoutant des semis de radis, des salades ou encore des haricots (qu’on pourrait parfaitement faire grimper le long d’une palissade). Dans le même esprit, vous pourriez faire de même avec les concombres et cornichons. Je pense aussi à certains légumes feuilles tels que les épinards en début et fin de saison qui devraient pouvoir se développer dans ces conditions. En plus de cela, ce sont des plantes à croissances rapides que vous pourrez récolter environ 2 mois après de semis, vous laissant la possibilité de faire suivre d’autres cultures derrières.

 

Dans des pots suspendus : Au final, il y a beaucoup de possibilité. Dans ce type de pot, vous pourriez envisager des cultures de fraises.

 

Dans des grands sacs : Pourquoi pas envisager de cultiver des pommes de terre. Par contre, cela va vous demander d’avoir à votre disposition de la terre ou mélange de terreau je devrais dire afin de compléter au fur et à mesure que les plants de pommes de terre grandissent.

 

Pensez aux aromates également : Il y a énormément, même une grande majorité de plantes aromatiques qui peuvent pousser dans des petits pots et en intérieur. Cependant, il faudra penser à les rempoter régulièrement, c’est à dire à renouveler la terre et à les transférer dans des pots plus grands de temps en temps (comptez tous les 2 à 3 ans environ). Parmi les aromatiques possibles, il y a la menthe, le persils, le basilic, le thym, la ciboulette, l’estragon ou encore l’aneth.

 

En guise de conclusion

J’ai vraiment adoré écrire cet article ! Et en y réfléchissant, on trouve toujours le moyen de jardiner … Vous avez très probablement d’autres idées  sur le sujet ? Je vous laisse mon clavier pour partager votre expérience dans le jardinage sur balcon ou terrasse. Mais aussi si vous avez un grand jardin et que vous avez des choses à apporter à cet article, n’hésitez pas, je vous lirai avec plaisir …

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois