cultiver des fèvesVoici une culture assez simple à réussir dans votre potager biologique … Les fèves (Vicia Faba) sont également un excellent légume pour la santé riche en fibre, minéraux et glucide pour garder la forme ! C’est une plante annuelle de la famille des Fabacées que je qualifie personnellement de plante à croissance rapide car, il ne faut compter que 3 mois entre le moment du semis et celui de la récolte. Ce qui permet de libérer rapidement l’espace cultivable (intéressant si vous jardinez sur une petite surface potagère) et donc de faire suivre d’autres cultures derrières afin d’obtenir plusieurs récoltes sur un seul et même emplacement comme je l’explique dans cette vidéo … Si vous vous demandez quand et comment réaliser le semis ? Avec quelles plantes associer cette culture ? etc … Alors je pense que cet article de blog va vous intéresser …

 

Les conditions de culture des fèves

Dans un premier temps, il sera préférable de faire votre semis à un emplacement ensoleillé. Elles vont préférer les sols frais, léger et humifère pour favoriser leur bon développement. Il faudra simplement être vigilant selon votre région et son climat car, les fèves ne supportent pas les gelées qui risquent de compromettre vos potentielles récoltes. D’ailleurs, sur ce point, beaucoup de jardiniers bio réalisent le semis de fèves en fin de saison dans le courant du mois d’octobre, voir novembre. Cela est effectivement possible dans les régions au climat doux mais attention, nous ne sommes jamais à l’abri de gelées.

 

Quand et comment semer vos fèves au potager ?

Personnellement et pour les raisons évoquées ci-dessus, je suggère de semer les fèves pas avant le mois de mars au potager. C’est à dire en tout début de saison, en même temps que les légumes primeurs … Vous allez vite comprendre pourquoi ! Etant donné que les fèves mettent environ 3 mois pour offrir leur récolte, en réalisant votre semis début mars, vous devriez pouvoir libérer l’espace maximum début juin. Et si vous avez bien planifier vos semis et plantations, vous devriez ainsi être en mesure de faire suivre d’autres cultures tels que les tomates par exemple. Sur ce point, j’ai pris l’habitude de décaler mes plantations d’été d’une petite quinzaine de jour pour leur offrir de meilleures conditions météos car, il n’est pas rare de nos jours et surtout dans ma région Bretagne d’avoir une pluviométrie importante à la mi-mai, ce qui peut favoriser certaines maladies potagères dès le début de croissance des végétaux.

 

Comment réussir un semis de fève :

  • Une fois l’espace bien définit, commencez par passer un coup de fourche-bêche ou grelinette pour aérer le sol et ratissez de manière à obtenir une surface plane propice à la réalisation d’un semis (selon votre stade d’évolution dans le jardinage et la permaculture, il est possible de ne pas travailler le sol, voici un article sur les avantages du non-travail du sol)
  • A partir de là, placez une graine tous les 15 centimètres en les enfonçons avec vos doigts à environ 5 centimètres de profondeur. Dans l’éventualité où vous réalisez plusieurs lignes, espacez ces dernières d’une bonne trentaine de centimètres entre elles.
  • Recouvrez alors vos graines de terre et il ne vous reste plus qu’à arroser pour humidifier le support. Mais attention à l’excès d’eau qui peut avoir des conséquences néfastes sur la germination. D’ailleurs, vous ne devriez pas forcément avoir besoin d’arroser à cette saison.
  • Si toutefois des gelées sont annoncées, pensez à couvrir vos plants à l’aide de tunnel ou voile afin de les protéger.
  • Une fois que vos plants ont atteint environ 10-12 centimètres, vous pouvez buttez légèrement vos plants de fèves pour faciliter l’ancrage dans le sol. A ce stade, vous pouvez également pailler pour toutes les bonnes choses que cela apporte au sol (Je vous suggère la lecture de cet article de blog sur les différents types de paillage en permaculture)
  • Selon la variété choisit, il peut être nécessaire de tuteurer vos pieds de fèves afin d’éviter qu’ils ne cassent avec la force du vent etc … Lorsque la floraison commence et afin de favoriser la production des gousses, pensez à pincer le haut des plantes.

 

Les variétés de fèves que je suggère

Il y a beaucoup mais vous devriez pouvoir trouver assez facilement les fèves de Sevilles, l’Express, l’Aguadulce ou encore la Red Epicure. Si cela vous intéresse et pour compléter cet partie, voici une liste de semencier bio parmi lesquels vous devriez trouver d’autres idées. Bien entendu, n’hésitez pas à compléter cette liste de variété à travers un commentaire, je pourrai ainsi les tester de mon côté …

 

Avec quelles plantes associer les fèves ?

Les fèves peuvent parfaitement se plaire à proximité de vos cultures de radis, de carottes, d’artichauts mais aussi de salades et céleris. Il me semble par contre (je n’ai jamais trop tenté de mon côté, de ce fait, vos retours sont les bienvenues) que les fèves n’apprécient pas trop la proximité des oignons, ails etc … D’une manière générale et lorsque je fais du compagnolage au potager, j’essaie surtout de voir les associations comme des potentiels gain de place, j’essaie de jouer sur les étages de végétations mais aussi sur les associations allélopathiques.

 

Les principaux ravageurs des fèves

Ce sont bien entendu les pucerons noirs ! Qui peuvent dévaster complètement votre récolte … L’une des parades peut effectivement être, si votre région et son climat vous le permet, de semer vos fèves à l’automne. De cette manière, les pucerons dans leur cycle de vie seront encore en dormance. Cependant, c’est à double tranchant car, vous pouvez aussi être rattrapé par les gelées qui se chargeront de détruire vos plants à la place des pucerons … Une solution curative peut être de faire une pulvérisation à base de savon noir dès les premières apparitions sur vos plants de fèves.

Au niveau des maladies : Je n’ai jamais eu de problème sur ce point mais il me semble avoir déjà entendu dire que les fèves peuvent être sensibles aux développement du mildiou mais aussi de l’oïdium.

 

Conclusion sur les fèves

J’espère que ces quelques idées et conseils vous auront aidé pour réussir votre culture de fèves … Même si cela prend du temps d’écosser une fois en cuisine, c’est vraiment une culture intéressante à envisager dans votre potager en permaculture. Avez-vous déjà semé des fèves ? Dites-moi également dans les commentaires quelles variétés vous avez déjà testé de votre côté ?