Clé USB et carte cadeau

Pourquoi ne pas retourner le sol du potagerSouvent par réflexe et/ou mimétisme, la plupart des jardiniers vont travailler la terre du potager dès les premiers rayons de soleil. Certains utilisent des outils adaptés pour préserver la vie biologique du sol tels que la bio-fourche ou encore la célèbre grelinette. Cependant, si vous êtes dans ce cas, vous pouvez aller encore plus loin et ne plus du tout travailler, aérer le sol de votre potager à l’aide d’un outil ! Si en lisant cet article de blog, vous faites partie des jardiniers qui retourne encore le sol, je vous suggère pour commencer la lecture de cet autre article « Comment et pourquoi bannir le motoculteur ou la bêche dans votre potager » … Le non-travail et non-retournement de la terre du potager présente de nombreux avantages et bénéfices non seulement pour le jardinier mais aussi pour l’environnement, j’ai listé 4 avantages que je vous propose de découvrir dès maintenant …

 

Avantage n°1 : Une économie d’énergie physique et un gain de temps pour le jardinier

Eh oui ! Malgré tout, soyons honnête … Cela prend du temps de sortir la grelinette ou la fouche-bêche dans le seul but d’aérer le sol en profondeur en se disant que ce dernier sera ainsi beaucoup plus adaptés à la réussite du potager. Concernant l’économie d’énergie physique, je n’ai rien contre l’effort physique, bien au contraire ! Cependant, autant économiser son temps et son énergie à d’autres choses plus importantes. Vous ne pensez pas ? Par exemple à la planification de vos semis et plantations mois par mois, à l’agencement de vos parcelles, vos plans de jardins etc …

 

Avantage n°2 : Cette méthode est complétement inspirée des systèmes forestiers

Vous cherchez à vous inspirer des mécanismes naturels pour votre potager ? Et bien, cela commence par comprendre ce subtil équilibre des sols qui est composé d’une certaine faune très diversifié et complexe qui forme une chaine biologique, cette chaine dégrade et transforme les matières organiques déposées en surface du sol. Le simple fait de bêcher votre terre, détruit une partie de cette chaine qui aura besoin de temps pour se reformer. Si vous souhaitez aller vers le non-travail du sol il vous suffit de recopier les systèmes forestiers. C’est à dire, déposer de la matière organique en surface qui va se dégrader et se transformer en humus et ajouter constamment de la matière « fraiche » afin de former ce cycle naturel de décomposition et transformation.

 

Copier la forêt au potager

 

Avantage n°3 : Une terre préservée qui s’aère naturellement

Cela peut sembler paradoxale car, dans notre façon de penser, on a toujours appris à aérer le sol, à le « nettoyer » avant de semer ou planter des plantes potagères. cependant, via le point cité précédemment … Cette chaine biologique est composée de milliard d’individu et génère (par logique) une activité dense et intense dans le sol. ils vont s’activer tout autour des racines de vos plantes qui elles aussi, participent à l’aération naturelle du sol via le développement de leur système racinaire, ils vont se déplacer dans le sol à l’aide de petit espace qui permettent également un meilleur échange entre l’air et le sol, l’eau qui et son infiltration dont le lessivage sera réduit (toujours par rapport à cette matière de surface qui forme non seulement une réserve de nourriture pour la vie du sol mais aussi une protection, un paillage).

 

Avantage n°4 : Le non-travail du sol favorise l’activité des vers de terre

Un autre avantage au non-travail du sol au potager, reste l’activité des vers de terre qui seront favorisés par les apports de matières organiques réguliers. Au final, l’ensemble de ces avantages sont liés car, ces vers de terre vont jouer un rôle important dans l’aération du sol via leurs déplacement dans leurs galeries, grâce auxquelles, ils vont remonter en surface pour consommer les matières, redescendre dans le sol pour digérer. Les vers de terre ont également une double utilité ou fonction écologique car, leur déjection est un puissant fertilisant. c’est pourquoi plus les vers de terre et leur activité dans le sol est favorisé et plus votre terre sera aéré naturellement et surtout fertile. Travailler le sol détruit une grande partie du travail réalisé par les lombrics …

 

Pour conclure sur le non-travail du sol

J’espère que ces quelques avantages vous auront intéressé … Il y a en a beaucoup d’autres bien sûr et justement je vous laisse mon clavier pour compléter cette liste via un commentaire ci-dessous. Pour aller plus loin, je vous suggère la lecture de cet ouvrage sur la fertilité du sol.

 

​​Découvrez les 3 erreurs à éviter avec votre sol ...

​​Et comment améliorer votre terre pour que vos légumes poussent mieux ...