Comment protéger le sol du potager pour l'hiverUne fois les dernières récoltes effectuées, que la saison au potager est belle et bien terminée … Il reste une chose importante à réaliser pour le jardinier en permaculture, c’est de préparer le sol pour l’hiver. Il y a différentes façons de faire qui dépendent à mon sens des matières qui vous entourent mais aussi, dans certains cas, de votre type de sol car, certaines méthodes de fin de saison peuvent être adaptées et surtout ajustées en fonction des propriétés physiques et chimiques de votre terre. J’en parle de manière détaillée au sein d’une vidéo que je partage avec vous à la fin de cet article … Avant cela, j’aimerai partager avec ma méthode pour préparer le sol du potager pour l’hiver …

 

Un mélange de matière carbonée et de matière azotée

Personnellement, je commence par entre guillemet nettoyer mes parcelles, c’est à dire que je coupe les plants restants à ras du sol et je dépose ces derniers en surface afin qu’ils puissent se dégrader directement sur place. Ensuite, je réalise un mélange de feuille mortes mélangée à hauteur de 50 % avec des tontes de pelouse que j’étale sur une bonne épaisseur en surface de mon potager. A savoir que les feuilles mortes peuvent être remplacé par de la paille … Ce mélange va avoir de nombreux avantages : Tout d’abord, il va nourrir et protéger la faune souterraine qui travaille sous vos pieds. cette faune va s’attaquer et consommer ces matières organiques. Ce processus est assez complexe mais à la fois passionnant étant donné qu’une partie de ces matières vont être transformées en éléments minéraux. Ces derniers pourront alors être assimilé par les racines de vos plantes potagères par la suite.

 

Cette méthode de couverture du sol qui peut également être réalisée via d’autres méthodes tels que les semis d’engrais verts par exemple va éviter ou devrais-je dire limiter le phénomène de lessivage. Egalement, ce mélange de matière favorise les vers de terre (précieux alliés du jardinier) qui vont s’activer, consommer ces matières en remontant dans leurs galeries, fertiliser le sol via leurs déjections et participer à l’aération naturelle de votre terre (c’est un excellent moyen de vous diriger vers le non-travail du sol) activant les mécanismes de la fertilité dans son ensemble. De même, cette méthode de préparation du sol à l’automne permet d’améliorer considérablement votre terre avec des résultats visibles dès le printemps suivant. Sans oublier que cela vous facilitera la préparation du potager au printemps suivant. Les parcelles seront dépourvues d’adventices bien que ces plantes trop souvent qualifiées de « mauvaises herbes » représente les meilleurs engrais qui soient. Voici un article complémentaire dans lequel je présente les avantages des herbes sauvages au potager.

 

Qualité de la terre d'un potager et projet permaculture

 

Que faire de la couverture du sol une fois au printemps ?

Une fois arrivé au printemps et ses premiers rayons de soleil, je retire tout simplement l’ensemble de cette couverture hivernale composée de matière carbonées et azotées. Je place l’ensemble de ces matières directement au compost où elles finiront leurs dégradations. Et dès lors, on peut constater l’effet positif sur le sol de cette pratique qui offre une terre pleine de vie, qui a changé de couleur et qui dégage une bonne odeur d’humus. Le fait de retirer ces matières va également permettre de faciliter le réchauffement du sol qui sera alors prêt pour les premiers semis du mois d’avril. Attention toutefois à ne pas re-pailler votre sol trop tôt dans la saison car, il est important que ce dernier puisse profiter d’une phase de réchauffement mais aussi afin d’éviter une potentiel faim d’azote. De ce fait, je suggère toujours d’ajouter le paillage une fois que les plantes sont bien reparties ou alors, je vous suggère d’épandre du compost bien décomposé en surface avant de pailler, ce qui comblera le potentiel manque d’azote dans le sol.

 

Pour conclure

J’espère que ce petit partage vous sera utile dans votre pratique du jardinage. Je vous invite à laisser un petit commentaire ci-dessous afin de partager votre façon de faire en fin de saison … Comme promis et si vous souhaitez aller plus loin sur ce sujet de la fertilité du sol, je vous recommande de regarder cette vidéo « Le secret d’un sol fertile ».

 

​​Découvrez les 3 erreurs à éviter avec votre sol ...

​​Et comment améliorer votre terre pour que vos légumes poussent mieux ...