Voici un insecte auxiliaire des plus intéressants dans le jardinage biologique et la permaculture ! Les carabes appartiennent à l’ordre des coléoptères et remplissent une fonction écologique essentielle qui consiste à contrôler d’autres espèces d’insectes et d’animaux (on dit qu’ils sont zoophages). Et sur ce point, la liste est longue comme nous allons le voir un peu plus loin … Si vous constatez la présence de carabe ou larves de carabes dans votre jardin-potager, sachez que c’est un très bon signe écologique, indiquant un bon équilibre dans la biodiversité de votre environnement. Aujourd’hui, je propose donc de découvrir le cycle de vie, l’intérêt de ces insectes mais aussi comment les attirer dans votre jardin

 

De quoi se nourrissent les carabes ?

Que ce soit au stade larvaire ou au stade adulte, les carabes sont de grands prédateurs naturels de limaces et de pucerons mais pas seulement, elles dévorent également les chenilles, les escargots, les larves de taupin ou vers fils de fer, les carpocapses, les nématodes et bien d’autres dont certains, que nous les jardiniers cherchons pourtant à favoriser, c’est à dire les vers de terre. Et oui ! Dans la nature, il n’y a pas de “bons” ou “mauvais” insectes ou animaux, cette notion d’auxiliaires ou de nuisibles étant propre aux jardiniers.

Les prédateurs des carabes : Les carabes sont également la proie à d’autres espèces dont certains oiseaux, les grenouilles, crapauds et bien autres espèces vivants dans les zones humides mais aussi les hérissons qui eux aussi sont de précieux alliés au jardin-potager. Tout ceci, formant la chaine alimentaire …

 

Comprendre le cycle de vie des carabes pour mieux les favoriser

A mon sens, que ce soit dans vos moyens de luttes contre certains dits “nuisibles” ou au contraire pour attirer les “auxiliaires” au potager, il est toujours intéressant de s’intéresser non seulement au fonctionnement, au mode de reproduction, au régime alimentaire de l’insecte ou l’animal en question. En plus d’être passionnant, cela permet d’identifier ce qui peut attirer ou au contraire repousser la venue de certaines petites bêtes au jardin … Mais restons sur nos carabes …

Ces derniers ont un cycle de vie de trois ans. Il existe bien entendu différentes espèces avec des périodes de reproduction, cycle de développement différents soit : ceux qui se reproduisent au début du printemps avec une “arrivé à maturité” durant l’été et ceux qui se reproduisent à l’automne donnant naissance aux carabes adultes aux printemps suivants. Pour les espèces printanières, après avoir hiberné sous des bois en décomposition, des tas de feuilles mortes ou autres. La femelle pond alors ses oeufs dans un sol humide.

Ces derniers vont mettre une dizaine de jour pour éclore et “donner naissance” aux larves qui vont être de grandes prédatrices comme expliqué dans la partie précédente. Les larves de carabes vont connaitre deux mues successives (Celles d’automne vont réduire leur métabolisme durant ces phases, c’est qu’on appel une diapause) avant de se nymphoser en carabes adultes qui vont, eux aussi, devenir de grands prédateurs nocturnes, tout en passant leur journée au frais, au pieds de haies, sous des planches de bois ou encore des pierres etc …

 

Quelques espèces de carabes que j’ai déjà croisé …

Il y a une multitude d’espèces et sous-espèces de carabes … Certaines vont être plus présentes dans certaines régions et climats. D’ailleurs, n’hésitez pas à partager vos observations via un commentaire ! Pour ma part, j’ai eu la chance de croiser la route de ces deux-là …

  • Les carabes des bois (Carabus nemoralis) qui est probablement l’une des espèces les plus connu et qui s’adapte à divers environnement. En bref, vous pouvez en trouver dans votre jardin-potager mais aussi, en forêt, en altitude etc …
  • Les carabes dorées (Carabus Auratus) Ils se reconnaissent facilement de part leur couleur vertes dorées aux reflets violets selon les sous-espèces.

 

Comment attirer les carabes au jardin ?

Nous y voilà ! Je suppose que si vous êtes confronté à différents ravageurs dans votre potager, vous aimeriez bien apercevoir quelques carabes trainer par là pour contrôler tout ça ! Dans la partie (résumé) consacré à leur cycle de vie, vous avez probablement déjà identifier quelques pistes intéressantes. La première chose pour voir des carabes s’installer dans votre jardin est qu’il faut obligatoirement la présence de leur mets préféré car, sans source de nourriture, ils n’auront aucun intérêt à venir s’installer chez vous … ce qui est assez logique, ils ont besoins non seulement des conditions (habitat) qui vont les favoriser mais aussi de quoi se nourrir. A partir de là …

  • Tout d’abord, l’installation de zone naturelle sauvage ou se développe une flore spontanée permet de favoriser la venue de nombreuses espèces dont les carabes bien sûr qui y trouveront de quoi se réfugier et se nourrir.
  • Les haies sont également un moyens efficace de les favoriser à conditions de laisser au pieds un tapis de feuilles qui vont faciliter l’hibernation mais aussi être un abri de choix durant la journée.
  • Laisser des branches et bois se décomposé dans un coin du jardin aura également un effet bénéfique pour ces insectes
  • Egalement, le non-travail du sol évitera de perturber et détruire une certaine faune du sol dont les pontes de carabes.
  • A cela s’ajoute bien entendu, de laisser venir toute forme de vie qu’elles soient considérées comme nuisibles ou auxiliaires. C’est dans la diversité des espèces que réside un juste équilibre et que dame nature peut se réguler.

 

j’espère que cet article vous aura intéressé … Bien entendu, je ne suis pas un spécialiste des insectes, c’est pourquoi, je vous invite à compléter cet article afin qu’il soit le plus complet possible ! Au plaisir de vous lire, je vous donne rendez-vous très bientôt dans un prochain article de blog …

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois