L’artichaut est un légume vivaces de la famille des Astéracées. En cuisine, on consomme les têtes d’artichauts ou capitules avant leur floraison. Cependant, pour la beauté de ces fleurs violettes, on peut laisser quelques têtes fleurir qui ne manqueront pas d’attirer à elles quelques pollinisateurs. Les artichauts (Cyrara cardunculus) sont riches en fibre et vitamines, ils ont également des vertus antioxydantes et détoxifiantes pour l’organisme. Au jardin-potager, c’est une plante simple à cultiver si on lui offre les bonnes conditions de cultures et suffisant d’eau pour bien se développer et produire. Je vous propose aujourd’hui un zoom complet sur ce légume avec des conseils pour le semis, la plantation, les entretiens indispensables à apporter, la récolte, les associations, les variétés mais aussi comment multiplier vos pieds d’artichauts …

 

Emplacement et type de sol

Etant donné qu’il s’agit d’un légume perpétuel au potager, c’est à dire qui vous offrira des récoltes d’une année sur l’autre sans que vous n’ayez besoin de refaire le semis ou la plantation, il faudra choisir le meilleur emplacement dans le jardin qui restera le même pendant une durée de trois à quatre ans. Les artichauts vont préférer un sol riche en humus et bien drainé. Il sera également préférable de protéger vos pieds des potentiels vents violents et de choisir un emplacement correctement ensoleillé. A partir de là … Reste à se lancer dans le semis !

 

Quand et comment semer des artichauts

La méthode la plus simple pour réaliser votre semis est en godet en intérieur entre février et mars pour une plantation au potager en avril soit environ 2 mois plus tard. Pour faire le semis …

  • Placez du terreau dans un godet et semez en poquet de 2 à 3 graines pour augmenter vos chances germinatives.
  • Recouvrez de terreau et arrosez régulièrement.
  • Une fois sorti de terre, sélectionnez un plant par godet en ne gardant que celui qui vous semble le plus beau et résistant.
  • Ensuite, il ne vous reste plus qu’à planter vos pieds d’artichauts dans le jardin au moment venu en les espaçant d’un bon mètre (car une fois bien développés et si ces derniers se plaisent, ils peuvent  atteindre jusqu’à 1m50 de hauteur sur une envergure d’environ 80 centimètres – 1 mètre)

 

Plantation, entretiens et récolte

Comment indiqué précédemment, la plantation se fait dans le courant du mois d’avril au jardin-potager. Cependant, si vous achetez vos plants en jardinerie, vous pourriez opter pour une plantation plus tard dans la saison soit en septembre. Dans les deux cas et pour faciliter la bonne reprise de vos pieds d’artichauts, je vous suggère de mélanger à votre terre du jardin soit du compost ou un fumier à hauteur de 50 %. Ou bien en amont, durant l’hiver, vous pourriez opter pour un semis d’engrais vert sur la parcelle.

 

Entretenir les pieds d’artichauts :

  1. Etant donné que cette culture est assez gourmande au niveau de ces besoins dans le sol, pensez à faire des apports de compost ou autres matières chaque année au début du printemps.
  2. Les artichauts sont très gourmands en eau, il faudra donc faire des apports réguliers et généreux qui peuvent être réduit via un bon paillage afin de conserver une bonne fraicheur au niveau du sol
  3. Pour finir, en fin de saison avant les gelées, rabattez les feuilles et pailler à l’aide de feuille morte. Le pied repartira sans problème au début du printemps mais ce conseil dépend aussi de votre région et son climat car, dans mon cas, vivant dans une région au climat doux, je n’ai pas forcément besoin de le protéger, les températures descendent rarement en dessous de -5°C.

 

Récolter les artichauts :

Sur ce point, je vous invite à regarder cette vidéo sur la récolte des artichauts au potager. Cette dernière se fait entre le mois de juin et septembre environ, avant que les fleurs ne s’ouvrent.

 

 

Quelles variétés d’artichauts choisir en permaculture

Sans hésiter, je suggère le Gros Camus de Bretagne … Cependant, il y a beaucoup d’autres variétés intéressantes selon les régions tels que le Gros Vert de Laon  réputé pour être assez résistant au froid, le Violet de Provence ou encore l’épineux ou le violat sont des variétés intéressantes à explorer. Chaque variété possède ses propres goûts et couleurs. Et même si au final vous n’aimez pas les artichauts, cette plante peut parfaitement être cultivé pour son côté décoratif et mellifère une fois fleurit.

 

Comment multiplier les pieds d’artichauts

La multiplication des artichauts peut se faire soit par semis (comme expliqué ci-dessus) simplement en laissant des têtes fleurir et sécher afin d’en conserver les semences pour l’année suivante. Cependant, la meilleure méthode reste le prélèvement de drageons. Cette opération d’oeilletonnage est à réaliser au printemps. Pour faire ceci, c’est assez simple … A la base du pied mère en mars au jardin-potager, vous pourrez constater la présence de jeune pousse qu’il est possible de prélever à l’aide d’un couteau en retirant l’ensemble du rejet (feuille + racine). A partir de là, vous pouvez replanter directement ces oeilletons à un nouvel emplacement dans votre jardin et le tour est joué !

 

Ravageurs et maladies des artichauts

L’un des ravageurs que j’ai souvent de mon côté, ce sont les pucerons noirs. Ma parade consiste à semer autour ou à proximité des artichauts des fleurs répulsives tels que les soucis (Calendula Officinalis) ou à l’inverse des fleurs qui vont attirer à elles les pucerons. La capucine joue un rôle de plante martyre. Les pucerons seront attirés par cette dernière en laissant tranquille vos cultures. Cependant, les artichauts peuvent également être sensible à l’oïdium qui peut être éviter en évitant d’arroser le feuillage mais aussi au mildiou. Dans les deux cas, il sera important d’agir rapidement dès les premiers signes d’apparition en retirant les parties atteintes. Nous pouvons également citer la Ramulariose qui se reconnait par le développement de tâches sur le feuillage qui ont tendance à s’épandre rapidement si les conditions lui sont favorable.

 

Avec quelles plantes associer les artichauts

Comme toujours la diversité des végétaux permet de favoriser la protection naturelle de vos cultures. Comme expliqué dans la partie précédente, on peut dans un premier temps associer à proximité de cette culture différentes fleurs pour leurs effets répulsifs. Si vos artichauts sont placés aux abords du potager, vous pouvez l’associer à des légumineuses tels que vos cultures de fèves, ou encore de pois et de haricots qui ont la capacité de capter l’azote atmosphérique pour en restituer une partie dans le sol, ce qui sera alors profitable aux artichauts. Au niveau des associations défavorables, il est recommandé de ne pas associer l’artichaut aux plantes de la même famille pour éviter qu’ils ne se gênent dans leur croissance et développement (on oublie donc les autres Astéracées).

 

Pour conclure sur ce légume perpétuel …

Je pense avoir fait le tour de cette plante vraiment intéressante à cultiver en permaculture. Ne serait-ce que pour la beauté de ces fleurs qui donneront de la couleur au jardin. Si vous avez des questions ou que vous souhaitez partager votre expérience et conseils de culture sur les artichauts, je vous invite à utiliser les commentaires qui se trouvent juste en dessous … Je vous lirai avec plaisir !

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois