Identifier et lutter naturellement contre l’oïdium

L’oïdium est probablement l’une des maladies les plus répandues et les plus facilement reconnaissables au jardin-potager. En effet, quels jardiniers n’y a pas déjà été confronté ? Présente sous la forme de tâches poudreuses (à l’aspect farineux) de couleur blanche ou grise, elle apparaît sur les feuilles et sur les tiges des plantes, bloquant la production de photosynthèse et pouvant nuire, dans le cadre du potager biologique à la production et récolte. Il existe différents types d’oïdium ou devrais-je dire champignons responsables de l’oïdium selon la plante en question. Concrètement, celui qui se développe sur votre vigne (Erysiphe necator) ne sera pas le même que celui qui touche vos solanacées (Leveillula taurica) ou encore vos rosiers (Podosphaera pannosa). En bref, chaque plante à son champignon ! Cependant, les moyens préventifs et curatifs restent les mêmes quelque soit le végétal atteint … Alors voyons en détail qu’est-ce que l’oïdium ? Comment l’identifier ? Comment se développe-t-il ? Mais surtout quels sont les gestes préventifs à adopter ainsi que les moyens de luttes naturels ?

(suite…)

Le mildiou de la tomate, gestes préventifs et bicarbonate

Comment lutter contre le mildiou des tomatesBienvenue dans ce nouvel article consacré au mildiou de la tomate et aux gestes préventifs. Egalement, j’aimerai mettre en avant une potentielle solution pour lutter contre cette maladie potagère : Le bicarbonate de soude et comment l’utiliser concrètement. Le mildiou est probablement la maladie la plus frustrante pour les jardiniers ! Une fois sur les pieds de tomate, sa propagation est fulgurante et parfois les récoltes entières sont détruites … Cependant, ce n’est pas une fatalité ! J’ai découvert il y a quelques années un livre dans lequel l’auteur nous explique comment faire pousser des tomates saines et résistantes, produisant les récoltes que vous méritez 😉 Je vous en reparle à la fin de l’article …

(suite…)

Associations et rotation des cultures en permaculture

association et rotation des culturesBienvenue dans ce nouvel article de blog à travers lequel, j’aborde le sujet des associations et de la rotation des cultures au potager … Ce sont très souvent des questions que nous nous posons lorsque nous débutons mais est-ce vraiment important de se concentrer sur ça dans la planification générale de vos semis et de vos plantations ? Je vous donne donc mon avis mais aussi mon expérience personnelle sur ce point … Si à l’heure actuelle, vous vous demandez comment associer vos légumes entre eux, comment organiser une rotation des cultures etc … Ces conseils devraient vous aider à y voir plus clair mais surtout à adopter pratiquer des associations utiles pour gagner de la place dans votre potager, récolter plus de légumes sur une même parcelle tout en utilisant l’assolement quand cela est vraiment nécessaire …

(suite…)

Identifier et corriger une carence en azote

Bonjour à vous 🙂 Aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous les signes d’une carence en azote. Afin que vous puissiez identifier ce potentiel “problème” mais aussi le corriger, pour que cela ne se reproduise plus les années suivantes.

L’azote sous sa forme minérale est l’un des éléments indispensables à la bonne croissance des plantes, il permet la production de protéines, de vitamines et d’enzymes tout en participant à la production de chlorophylle, responsable du beau feuillage vert de vos plantes …

(suite…)

Comprendre et éviter la faim d’azote

Bonjour à vous et bienvenue dans ce nouvel article ! S’il vous arrive d’observer sur vos plantes potagères une décoloration des feuilles, tournant vers le jaune. D’avoir également l’impression que vos végétaux sont stoppés dans leur croissance, qu’ils ont du mal à bien pousser, à produire leurs fruits etc …

Il est possible que ce soit potentiellement la faim d’azote qui soit responsable et, cela assez courant dans le jardinage biologique mais aussi facilement évitable si vous mettez en place les bonnes actions …

(suite…)

Eviter le cul noir de la tomate

Bonjour à vous ! Ayant reçu plusieurs messages sur le cul noir de la tomate au cours des dernières semaines, je me suis dit que ce serait bien d’en faire un article sur le blog 🙂 Ce phénomène qu’on qualifie (trop) souvent de maladie, n’est en réalité que le signe d’une simple carence très simple à corriger. Vulgairement appelé “le cul noir”, la nécrose apicale touche plus particulièrement les tomates cultivées sous serre ou en pot, mais peut également se développer plus rarement sur les tomates cultivées en pleine terre …

Voici justement tout ce que vous devez savoir sur le fameux cul noir ou nécrose apicale de la tomate …

(suite…)