questionBonjour, toujours dans le cadre du système de questions-réponses en vidéo, en voici une qui a été fort intéressante ; j’essaie de répondre à BRIGITTE qui subit de nombreuses attaques de limaces. Je pense qu’à l’heure d’aujourd’hui,il n’y a pas de solutions miracles qui ont pu être trouvées ; de ce point de vue, j’ai opté pour les accueillir dans mon jardin et favoriser l’un de leurs prédateurs naturels.

.

Commentaire laissé par BRIGITTE

.

Bonjour Yannick,

J’aimerais savoir comment éviter que mes légumes soient dévorés par les limaces, en restant jardinier bio.

J’habite près d’un ruisseau. J’ai essayé la bière, la cendre, la cueillette manuelle (de 25 à 30  prises par jour et par temps de pluie)

.

Juste une petite précision : je me suis rendu compte que je ne parlais que des oiseaux à travers cette vidéo. Sachez qu’il y a d’autres animaux qui peuvent vous aider dans votre lutte contre les limaces, par exemple : les hérissons, les crapauds … Cela dépend de votre environnement, je pense qu’il faut savoir se “servir” de ce que nous avons autour de nous.

.

.

Ceci est le résumé de la vidéo

.

1. Mon opinion sur les moyens de lutte “écologique”

.

Les pièges à bières : Je pense qu’ils attirent un surplus de limaces, qui ne seraient probablement pas venues dans le jardin autrement. De plus, ce moyen de lutte reste particulièrement meurtrier, et n’oublions pas que :

Les limaces font également partie de la biodiversité que nous cherchons, en tant que jardinier bio, à préserver. Elles restent, avant tout, une source de nourriture pour de nombreuses espèces.

Les cendres : Ce sont peut être des moyens de lutte efficace, à condition de les renouveler régulièrement, car avec le temps qui passe, la pluie …, finissent par les effacer. Cependant, je pense que ceci n’a jamais fait de miracles non plus.

2. Ce que j’ai pu observer

.

Il y a plusieurs mois de cela, j’ai écris un article sur “nos amis” les limaces que vous pouvez découvrir en cliquant ici. Au cours de cet article, j’ai pu me rendre compte que les limaces se regroupaient sous des planches de bois, que j’avais surement du laisser trainer sans le faire vraiment exprès.

Lorsque mes jeunes plants de salades commençaient à se faire grignoter, j’ai commencé à chercher dans mon jardin, pour finalement me rendre compte qu’elles étaient tout simplement réunies sous cet abris, laissé au hasard.

3. Ma méthode suite à cela

.

Après tous ces constats, j’ai fini par me résigner à la présence de limaces dans mon jardin, et comme je ne souhaitais pas les exterminer, j’ai décidé de leurs laisser cet abris, tout en commençant à chercher pour quels prédateurs elles seraient une source de nourriture.

J’en ai bien entendu trouvé plusieurs, mais ce sont les oiseaux qui ont attiré mon attention, de part leur présence naturelle dans la plupart des régions mais aussi, parce qu’ils sont très facile à attirer.

.

Je vous invite à laisser un commentaire juste en dessous, pour que nous puissions comparer nos méthodes, nos observations … en essayant :

– De préciser l’environnement qui vous entoure

– Votre moyen de lutte

– L’ampleur des attaques

.

.

.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.