clé usb pour potager

Vous débutez dans le domaine du jardinage biologique ? Vous avez déjà entendu, ou alors lu ce conseil qui consiste à placer des œillets d’Inde entre vos pieds de tomates mais vous vous demandez ce que cela apporte concrètement ? Vous aimeriez en savoir plus sur les bienfaits de cette association ? Vous avez tout à fait raison ! Rien de mieux que de comprendre afin de ne pas faire à l’aveuglette parce qu’untel à dit … Cette plante de la famille des Asteraceae est originaire d’Amérique du sud (comme la majorité des plantes potagères que nous cultivons), ces fleurs sont parfaitement consommable et permettent d’agrémenter vos salades afin de leur donner un petit gout supplémentaire qui pourrait bien vous surprendre.

L’action des œillets d’Inde entre les pieds de tomates va intervenir a plusieurs niveaux ; c’est à dire en surface mais aussi en sous-sol ! Cependant, vous pouvez très bien en semer / planter à d’autres endroit dans le potager : rien n’est gravé dans le jardin ! Je vous propose un zoom sur cette plante aux particularités “magique” pour votre potager …

L’action des œillets d’Inde en surface

Mise à part la beauté de ces fleurs et leur odeur plutôt agréable, cette plante agit comme un répulsif naturel envers les terribles pucerons et les fourmis. Le saviez-vous ? On dit que les fourmis élèvent les pucerons pour récupérer le miellat que ces derniers produisent. Cependant, je trouve que c’est une échange de bon procédé entre ces deux espèces car … en échange de cette substance dégagée par les pucerons et récupérer par les fourmis pour leur plus grand bonheur culinaire, elles vont en quelque sorte essayer de protéger en retour les pucerons des coccinelles étant de redoutables prédatrices des pucerons. Elles peuvent en dévorer une petite centaine par jour (lorsqu’elles sont en forme). Il me semble que ces exemples de cohabitations sont fréquents et nombreux dans la nature alors n’hésitez pas à commenter en bas de l’article pour partager vos connaissances.

A contrario, les œillets d’Inde vont également attirer quelques insectes auxiliaires au jardinier tel que les syrphes (prédateurs naturels des pucerons également). Tout ceci permets de construire l’équilibre naturel de votre jardin, afin d’illustrer un peu mieux mes propos sur ce sujet, voici une courte vidéo sur la gestion des nuisibles et comment lutter ou plutôt les prévenir efficacement d’année en année.

Cet équilibre met du temps à se mettre en place (plusieurs années) mais l’une des premières qualité du jardinier n’est tel pas la patience ?

L’action des œillets d’Inde sous terre

L’un des aspects très intéressant de cette plante et que nous n’avons pas tellement la chance d’observer, c’est que le système racinaire des œillets d’inde sécrètent une substance appelé Thiophène étant un composé organique permettant de repousser (ici encore) les vers de type nématodes. Ils ont la particularité de s’attaquer aux racines de vos plantes et n’oublions pas que sans ce système racinaire, une plante ne peut aller chercher en profondeur les éléments nutritifs et l’eau dont elle a besoin.

Comme vous pouvez le voir les œillets d’Inde apporte beaucoup au potager et peuvent vous permettre d’éloigner les pucerons de vos pieds de tomates. Cependant, si vous faites face à de grosses attaques de pucerons, je vous recommande de multiplier les lieux d’accueil pour les coccinelles, ainsi que de continuer à favoriser les syrphes en laissant se développer des zones sauvages, des herbes folles dans votre potager. S’il y a de quoi manger, les dits “auxiliaires” viendront forcément s’installer dans votre potager ! Il vous suffit de savoir les accueillir les bras grand ouvert.

Recevez davantage d’astuces pour votre potager en remplissant les champs ci-dessous

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.