Tout savoir sur les légumes perpétuels en permacultureCréer un potager en permaculture offre de nombreuses possibilités car, il existe des centaines et des centaines de variétés de légumes que vous pourriez faire pousser dans votre jardin. Au delà des arbres fruitiers, fruits à baies, légumes entre guillemet traditionnels etc … Les légumes perpétuels aussi appelés « légumes vivaces » sont ceux qui vous demanderont le moins d’efforts. Il suffit de les planter et ils reviennent ensuite chaque année sans que vous n’ayez besoin de refaire le semis ou la plantation. Vous offrant ainsi des récoltes régulières. Les légumes perpétuels vous simplifient donc la vie et sont, selon moi, une part importante d’un potager durable et autonome. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet …

 

Les avantages des légumes perpétuels

Les légumes perpétuels vous permettent de minimiser votre temps au jardin. Une fois plantés, ces légumes poussent seuls chaque année sans intervention de votre part. En règle générale, ils nécessitent moins d’arrosage que les autres types de légumes. Cela est dû à leur système racinaire qui est plus développé que les autres légumes : ils forment des touffes qui découragent les mauvaises herbes de s’installer trop près. Avec ces légumes et un bon paillage, il est très facile de se défaire de l’éternelle corvée de désherbage ! Par ailleurs, les légumes vivaces sont également plus résistants aux ravageurs et aux maladies. Par exemple, le ver du poireau ne s’attaque pas au poireau perpétuel. En théorie, ces légumes ne nécessitent pas d’emplacements spécifiques dans le jardin. Ils s’installent partout : avec les fleurs, au milieu des massifs, à côté des autres légumes… Et avec un peu d’imagination et de volonté, ils se prêtent à toutes les recettes de gratins, de soupes ou de purées !

 

Les légumes perpétuels

Parmi les légumes perpétuels se trouve un bon nombre de légumes originaux et parfois un peu oubliés. L’autre avantage est que ces derniers sont parfaitement adaptés à nos environnements. Contrairement à la grande majorité des plantes potagères que nous cherchons à cultiver dans le potager et qui sont, pour la plupart, des végétaux importés d’autres contrées … Ce qui en fait des plantes plus sensibles aux attaques de ravageurs ou encore à l’apparition de certaines maladies potagères. Les légumes perpétuels sont donc parfaitement adaptés à nos régions et climats, ce qui les rends moins sensibles aux potentiels nuisibles, maladies cryptogamiques et autres problèmes de ce type. Voici une liste de légumes perpétuels à envisager dans votre potager en permaculture

 

Le poireau perpétuel

Suite à la plantation des poireaux perpétuels, on ne récolte que les feuilles, qui sont généralement utilisées comme herbes aromatiques. Concrètement, lorsque vous souhaitez récolter, il vous suffit de couper à la base pour récupérer la partie feuille du poireau tout en laissant le système racinaire dans le sol. Ce dernier va alors reproduire de nouvelle feuilles qui vous offriront de nouvelle récolte par la suite. Ce légume peut rester en place durant de nombreuses années. Il suffit de le diviser lorsque sa touffe devient très dense.

 

L’oignon rocambole

On consomme généralement les bulbilles aériennes de ce légume durant l’été. Mais aussi la partie tige et feuille qui peut être émincé pour une utilisation en cuisine. Pour la partie souterraine, il sera préférable d’avoir quelques plants avant de les cueillir de manière à laisser le plant se « multiplier » et ainsi continuer à en récolter. L’oignon rocambole se conservent aisément tout l’hiver, à l’image de l’oignon classique. Ce légume peut tenir durant quatre ou cinq ans à son emplacement, à condition qu’il soit divisé de temps à autre. Dans ce registre, on peut aussi citer l’ail rocambole !

 

Le chou perpétuel de Daubenton

Les feuilles de ce chou peuvent se cueillir toute l’année, en dehors de la période estivale. Le pied est encore plus productif lorsqu’on en récolte les jeunes pousses, ce qui a pour effet de favoriser la formation de nouvelle feuilles et pousses. c’est donc des récoltes régulières que vous offrira ce choux perpétuels, qui peut tenir entre cinq et sept ans au même emplacement. Cependant, je vous suggère de faire tout de même attention si vous jardinez dans une région au climat rude car, l’hiver et ses gelées peut détruire le plant. Pour palier à ce potentiel problème, n’hésitez pas protéger vos choux de Daubenton et éventuellement à prévoir des boutures en Août (juste au cas où) … De même, le chou perpétuel a l’avantage d’être beaucoup moins sensibles aux nuisibles classiques des choux.

 

Le céleri perpétuel ou livèche

Légumes perpétuels et livècheLe céleri perpétuel est une plante généralement utilisée comme condiment pour la cuisine. Ses feuilles ont la saveur du céleri et disparaissent au cours de l’hiver pour mieux revenir l’année suivante. Les feuilles les plus jeunes sont aussi les plus douces et ici encore, vous pouvez les récolter au fur et à mesure de vos besoins, de manière étalées.  Ce légume a l’avantage de pouvoir rester en place durant plusieurs années sans difficulté et peut s’associer dans le potager avec la plupart des autres légumes.

 

L’oseille

L’oseille est un légume dont on collecte les feuilles. voici un article plus complet sur cette plante « cultiver l’oseille au potager« . En ne récoltant pas plus d’1/3 de la plante à chaque récolte, les feuilles sont très vite renouvelées. D’ailleurs, cela permet vraiment de favoriser la production de nouvelles pousses en fortifiant le plant. Il est donc préférable de les cueillir régulièrement ; même si vous n’en avez pas immédiatement besoin. Vous pourrez diviser son pied après quatre ans pour éviter qu’il ne s’épuise. L’oseille-épinard (ou épinard perpétuel) est aussi un excellent légume qui se cultive de la même manière.

 

La rhubarbe

Celle que l’on adore déguster en tartes est une habituée du jardin. Et elle est l’un des légumes perpétuels les plus connus ! il vous suffit de couper ses pétioles entre mai et juin, ainsi qu’au début de l’automne. Ce qui peut offrir de très belles récoltes. J’ai une personne de ma famille qui adorent cultiver la rhubarbe et elle congèle ses récoltes sans problèmes afin de les réutiliser au fur et à mesure jusqu’au printemps … D’ailleurs, ses tartes sont excellentes ! Ce légume peut rester plus de dix ans si l’on supprime ses hampes florales lorsqu’elles apparaissent.

 

Rhubarbe au potager

 

Les autres légumes perpétuels

La liste des légumes perpétuels est encore longue : basilic perpétuel, ail des ours, artichaut, épinard perpétuel, ail rocambole, chénopode Bon-Henri, échalote perpétuelle, plante-huître … Et comme vous l’aurez compris, ce sont vraiment des plantes à cultiver en permaculture.

 

Cultiver les légumes perpétuels en permaculture

Il est relativement simple de cultiver les légumes perpétuels. Comme nous l’avons dit, ils se placent un peu partout dans le jardin. Mais soigner leur plantation permet d’assurer leur reprise, année après année. Et d’obtenir des récoltes généreuses, sans efforts ! Ici, tous les travaux de préparation du sol, de semis et de plantation, ainsi que de repiquage sont obsolètes.

 

L’emplacement des légumes perpétuels

Si, en théorie, ils peuvent se planter n’importe où. Bien que certains d’eux vont demander certaines conditions au niveau du sol et sa fertilité, il est préférable de leur réserver des endroits spécifiques. En effet, si vous les plantez au milieu des autres légumes, cela va compliquer votre travail de préparation du sol pour ces derniers. Ainsi que la rotation des légumes. Regroupez-les dans un coin afin de créer une zone de « jardin perpétuel ». D’autre part, il est tout aussi important de soigner la mise en place des légumes. Le travail de la terre ne se fera qu’une seule fois. Ameublissez et aérez le sol en profondeur, de façon à faciliter l’enracinement des plantes. Ajoutez un peu de compost ou fumier si nécessaire. Par la suite, les apports de compost combiné à un bon paillage permettra de nourrir le sol et les plantes au fil des saisons. De plus, pensez à leur laisser suffisamment de place pour se développer. Il faut toujours considérer votre jardin en tenant compte de la taille « adulte » des plantes. Au fil des années, divisez les plantes vivaces et légumes perpétuels pour éviter qu’ils ne s’épuisent et afin de les multiplier … Enfin, sachez qu’il existe de nombreux légumes perpétuels, qu’il faut choisir en fonction du climat de culture et de la nature du sol. Un légume perpétuel qui n’évolue pas dans les bonnes conditions peut tout à fait se comporter comme une plante annuelle.

 

Et vous, quels sont les légumes perpétuels ou vivaces que vous cultivez dans votre jardin-potager en permaculture ?

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois