Suite à la demande via les commentaires de l’une de mes lectrices, j’ai décidé d’écrire sur l’utilisation et les avantages des engrais verts. Pour commencer, ce sont des plantes à croissance rapide qui vont apporter beaucoup de choses tout au long de leur croissance. Il existe différents engrais vert de différentes familles. parmi les familles généralement utilisées, il y a les légumineuses. Leurs particularités est de capter l’azote dans l’air, d’en restituer une partie dans le sol pendant leur croissance, mais une fois fauchée cette matière va, en se décomposant, continuer à dégager de l’azote.

culture de tomatePour rappel, l’azote est l’un des éléments clés de la croissance des plantes, il est notamment responsable de leur beau feuillage et dans la théorie, plus votre plante est “bien nourrit” et moins elle sera sensible à certaines maladies, aux attaques de nuisibles …

C’est exactement comme pour nous les hommes, lorsque nous manquons de vitamines ou autre, nous sommes potentiellement plus exposé au risque de tomber malade. A savoir également que certains nuisibles tel que les pucerons vont s’attaquer plus particulièrement aux plantes les plus fragiles sur lesquelles, ils vont pouvoir aisément planter leur trompe pour ensuite en récupérer la sève.

Les avantages des engrais verts

tomates en train de murirTout d’abord, j’ai pu constater en comparant mes différentes parcelles, certaines ayant reçu un semis d’engrais vert et d’autres non, que les plantes étaient plus verte, avec un feuillage plus beau et résistant, la production (bien que particulière cette année) a été plus longue et étendu dans le temps.

Comme je vous le disais, le semis de ce genre de plantes apporte beaucoup de chose, je vous propose de passer en revue quelques uns de ces avantages, n’hésitez pas à compléter cette liste à travers des commentaires car je peux en oublier ! Je suis tout comme vous, un simple amateur de jardinage.

Voici la liste des principaux avantages :

– Améliorer la structure générale du sol.

– Aérer naturellement votre sol via le développement du système racinaire.

– Favoriser et activer la vie biologique prêt des racines des plantes.

– Une fois fauché à ras de terre, ces mêmes racines vont se dégrader, se transformer en humus.

– Cela va servir de couverture au niveau du sol (voir article sur le sujet)

– En dehors du sol, cela représente également un abris pour la biodiversité

– Favorise les pollinisateurs et la venu d’auxiliaires au jardin.

– Evite le lessivage, le matraquage de votre sol

– Une fois fauché, cette matière va se dégrader à la surface du sol et servir de paillage.

phacélie

Sur la photo ci-dessus, il s’agit de phacélie que j’avais laissé pendant un moment se développer au milieu de mes pieds de tomates. A savoir qu’il existe de nombreux engrais verts différents, de différentes familles et apportant différentes choses au niveau du sol. Les mélanges de graines de de familles sont tout à fait possible car cela permets d’obtenir différents résultats en fonction de se que vous recherchez, mais pour commencer je vous recommande de faire simple.

Les engrais verts par famille

1/ La famille des légumineuses a pour avantage d’apporter de l’azote comme je vous l’expliquais au début de cet article. Parmi les plantes courante il y a la luzerne, le trèfle incarnat … mais aussi des plantes potagères tel que les fèves, les pois, les haricots …

moutarde2/ La famille des crucifères qui permets de fabriquer rapidement l’effet de couverture et de concurrencer le développement des mauvaises herbes. Je vous recommande la moutarde si vous réalisé son semis avant l’hiver, car cette dernière ne résiste pas au froid et les premières gelées vont naturellement coucher votre engrais sur le sol. Même pas besoin de faucher !

3/ La famille des Graminées qui améliore considérablement la structure générale de votre sol via le développement de leurs systèmes racinaires. Parmi les plus répandu, il y a la seigle.

Comment vous y prendre concrètement ?

Les semis d’engrais vert peuvent se faire à différentes périodes de l’année, je vais vous expliquer comment je m’y prends personnellement chaque début de saison, afin de compléter l’article de la dernière fois intitulé Quand commencer votre potager ? Je vous expliquais dans ce dernier qu’une fois arrivé au mois de Mars, il vous suffit de découvrir votre terre, de repasser un coup de grelinette afin d’aérer votre sol, puis de réaliser votre semis d’engrais vert.

cartons pour recouvrir le compost1ère étape : Découvrez votre sol

Clairement, le gros avantage pour le jardinier de couvrir sa terre pendant l’hiver est d’éviter la pousse des mauvaises herbes et de se faciliter le travail au moment de la préparation de votre sol. Cependant, n’oubliez pas que cela ne se limite pas seulement à VOS avantages ; couvrir votre terre est également un grand principe que vous devez adopter et que je détaille dans cet article.

Clairement, une fois arrivé au mois de mars, vous découvrez votre sol, que ce soit votre premier potager ou pas. Comme vous pourrez le constater, votre sol sera à nu sans mauvaises herbes.

Attention toutefois, ces mauvaises herbes contre lesquelles de nombreux jardiniers se battent portent très mal leur nom, elle sont mêmes très utiles et importante, servant d’abris à certaines espèces, parfois les nourrissants … Personnellement, une fois que mes plantes potagères sont bien développer, je laisse pousser ces herbes au milieu de mes cultures, j’aime ce côté jardin sauvage et cela permet également d’accueillir et de favoriser de nombreuses espèces. Ensuite, si elles deviennent vraiment trop envahissante, je les réutilise en guise de mulch dans mon potager.

phacelieRevenons à nos moutons ! Une fois que mon sol est préalablement aéré, je sème à la volée mon engrais vert, je passe un petit coup de râteau afin d’enterrer légèrement les graines et si cela est nécessaire, j’arrose ; mais vraiment si le sol est très sec, ce qui reste  assez rare au mois de mars.

Seconde étape : en quelques semaines, le carré est rapidement recouvert !

La nature s’occupe du reste, il suffit ensuite de laisser se développer ces engrais verts, de profiter des nombreux avantages cités ci-dessus et une petite dizaine de jour avant vos plantations d’été (qui se font normalement vers la mi-mai), il vous reste à les faucher, c’est à dire à les couper à ras de terre ce qui va permettre au système racinaire de ces plantes de continuer à aérer votre sol, à favoriser la vie biologique qui se trouve sous vos pieds, à se dégrader juste à côté des racines de vos futures plantes potagère. Il est également très important de laisser cette matière à la surface du sol qui va continuer à se dégrader et couvrir votre terre et donc vous servir de paillage tout au long de la saison.

phacélie fauchée avant saison3ème étape : Une dizaine de jour avant le début des plantations, fauchez votre engrais que vous laisserez à la surface du sol

Je vous laisse mon clavier pour toutes questions supplémentaires et n’oubliez pas de partager cet article autour de vous Clignement d'œil

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois