La fonte des semis

Semis de tomateBien le bonjour ! Suite à la demande de plusieurs d’entre vous, je vous propose cet article sur ce sujet intéressant mais parfois dévastateur pour vos jeunes semis. Vous vous demandez quelles sont les causes de la fonte des semis ? A quoi cela est lié ? Quelles sont les précautions, les actions préventives que vous pouvez mettre en place pour limiter les risques ? Si vous êtes dans ce cas, cet article extrait de ce livre numérique devrait vous plaire et vous aider …

(suite…)

Explications et solutions face aux semis qui filent

Jeune pied de tomateComme beaucoup de jardiniers amateurs passionnés, vous vous lancez le moment venu dans la réalisation de vos propres semis de tomates, d’aubergines, de poivrons / piments … mais il vous arrive d’être confrontés à divers problèmes comme les semis qui filent, la fonte des semis, les chocs au moment de la plantation … Ce qui est très frustrant avouons-le ! Je vous rassure, cela m’est arrivé aussi et j’ai découvert, à force de persévérance et d’expériences, qu’il était possible de prévenir l’intégralité de ces problèmes mais j’ai surtout compris les origines de ces difficultés. Depuis plusieurs années maintenant, lorsque je suis confronté à une difficulté dans mon potager, je prends le temps de comprendre complètement l’origine du problème afin de mieux pouvoir le prévenir et l’éviter les années suivantes. Aujourd’hui, je vais vous parler plus particulièrement du phénomène des semis qui filent car, c’est une question qui me revient chaque année et pourtant comme vous allez le voir, c’est vraiment assez simple à éviter …

(suite…)

Playlist sur les semis d’intérieur

logoA travers cette playlist composée de 6 vidéos que vous pouvez également retrouver sur youtube, Vous trouverez des conseils et astuces pour la réalisation de vos semis d’intérieur. A savoir que j’explique tout ceci de manière détaillé au sein du lot spécial semis. Du choix du matériel à la réalisation d’un repiquage intermédiaire, tout est dans ces quelques vidéos …

(suite…)

Explication sur le stade 4 feuilles et/ou 2 feuilles « vraies »

Dicotylédones sur poivronsSi vous débutez dans le jardinage et plus particulièrement dans la réalisation de vos propres semis d’intérieur (tomates, aubergines …), vous êtes peut être déjà tombé sur ces deux termes : “stade 4 feuilles” ou “2 feuilles vraies” ! Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, que vous vous demandez où se trouvent les “fausses” des “vraies” feuilles … Je vous donne les explications de ces deux termes à travers cette nouvelle vidéo.

(suite…)

Comment faire un repiquage intermédiaire avec une simple cuillère

repiquage facileLe repiquage intermédiaire consiste à transplanter la jeune plante issus de vos semis dans un contenant plus grand afin qu’elle puisse finir sa croissance jusqu’au moment de la plantation. Selon la méthode de semis choisie, il est possible d’éviter cette étape ! Pour cela, il suffit de choisir LA bonne méthode dès le départ. A travers la vidéo d’aujourd’hui, je vous montre comment je fais mes repiquages facilement avec une simple cuillère.

(suite…)

Retour sur les systèmes d’alvéoles pour vos semis

A travers cette nouvelle vidéo, je vous explique pourquoi j’utilise (après de nombreux tests) les systèmes d’alvéoles pour réaliser mes semis d’intérieur. J’ai souvent eu l’occasion de parler des différentes méthodes à votre disposition comme les bouteilles coupées en deux, les terrines, les fabrications maisons … et comme je le disais, l’important est de trouver celle avec laquelle vous êtes le/la plus à l’aise. Voici ma méthode personnelle …

Transcription texte de la vidéo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo, c’est Yannick Hirel du blog Au potager bio ! Aujourd’hui, je vais vous faire un retour ou plutôt vous vanter les mérites des systèmes d’alvéoles pour la réalisation de vos semis d’intérieur (tomates, aubergines …). Avant d’aller plus loin, vous pouvez télécharger mon guide pdf intitulé “Le secret d’un potager bio réussi” simplement en cliquant sur la photo ci-dessous.

Pour revenir à la vidéo, après avoir testé plusieurs méthodes pour faire mes semis : les bouteilles, les terrines … que j’ai présenté lors d’une précédente vidéo. Et pour être franc, parmi toutes ces méthodes testés ce sont les alvéoles que j’apprécie particulièrement et ceci pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, vous allez pouvoir faire une économie de graines car vous ne serez pas “obligé” de les semer en poquet.

Si vous débarquez dans le milieu du jardinage, le semis en poquet consiste à placer plusieurs graines (généralement 3-4 graines) dans un même contenant afin d’augmenter vos chances de germination.

Semis en alvéolesL’inconvénient de cette méthode et c’est généralement ce qu’il se passe, toutes les graines germent et il vous faut alors sélectionner la plante qui vous semble la plus résistante et la plus robuste (la plus belle en clair) afin d’éliminer les autres. C’est tout de même dommage de gaspiller !

L’avantage des alvéoles c’est que ce sont des petits contenants mais qui vous permettent de semer une graine par alvéole, par contenant. Le second avantage se trouve au moment du repiquage intermédiaire. C’est à dire au moment de transplanter votre jeune plante dans un godet plus grand afin qu’elle puisse finir sa croissance jusqu’au moment de la plantation.

Cette opération devient très très simple avec ce systèmes d’alvéoles car, une simple cuillère à café permet de prendre l’intégralité de la petite motte de terreau facilement (+ la jeune plante) qu’il suffit ensuite de placer au fond du godet avant de rajouter du terreau dans ce dernier.

repiquage facile

Je vais donc réaliser devant vous un semis de tomates dans ces systèmes d’alvéoles, particulièrement pour ceux et celles qui débutent complètement et qui ne savent pas trop comment s’y prendre.

Faire un semis pas à pas

Etape 1 : Remplissez de terreau votre contenant

Etape 2 : Prenez un stylo afin de “creuser” un léger trou dans chacune des alvéoles, il sera important de ne pas non plus les faire trop profond.

Etape 3 : Placez vos graines une à une dans chaque contenant au fond des trous préalablement fait.

Etape 4 : Recouvrez avec le terreau en surface sans trop tasser non plus afin que la graine soit légèrement enterrée.

Etape 5 : Arrosez afin d’humidifier le terreau (il faut veiller à ce qu’il ne sèche pas) et enfin patientez jusqu’à ce que la jeune plantule pointe le bout de son nez.

Semis de tomatesCes conseils sont donnés de manière beaucoup plus précise au sein du lot spécial semis. La petite astuce et l’utilité des alvéoles est qu’il ne prenne pas beaucoup de place. De ce fait, il est tout à fait possible de semer plusieurs variétés en faisant des semis par ligne (c’est exactement ce que je fais dans la vidéo). Cependant, il est important de bien penser à noter vos variétés lors de cette étape du semis au risque d’oublier très rapidement où se trouve quoi ?

Je vous remercie d’avoir regardé cette vidéo jusque là et j’espère que cette dernière vous sera utile !

Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur “j’aime” et partagez là et si vous n’avez pas aimé cette vidéo, cliquez simplement sur “je n’aime pas”.