Tout savoir sur les plantes bio-indicatrices

Les plantes bio-indicatrices sont des variétés de plantes qui permettent de réaliser un diagnostic du fonctionnement du sol et de ses caractéristiques. Leur seule observation et compréhension permet alors de mieux gérer son jardin et son potager. Ce qu’il faut avant tout savoir, c’est que le sol est composé d’une grande réserve de graines de plantes spontanées (souvent qualifié de mauvaises herbes dans le jargon du jardinier)  ! Ces plantes sauvages sont parfaitement adaptées à votre environnement propre et poussent dès lors que les conditions à leur germination leurs sont favorables. Cela passe par des besoins «primaires» tels que la chaleur, l’humidité et l’éclairage mais aussi par des besoins plus profonds qui se situent au niveau du sol, du climat et des autres végétaux présents.

(suite…)

Le lombricompostage ou vermicompostage

Le lombricompostage ou vermicompostageLe lombricompostage ou vermicompostage est particulièrement adapté si vous jardinez sur un balcon, une terrasse ou sur une très petite surface potagère. Il s’agit d’une méthode de recyclage des déchets qui va permettre de créer de l’humus et fertilisant que vous pourrez réutiliser dans votre espace cultivable. Cependant, les quantités d’humus produites ne seront pas suffisante si vous jardinez sur une grande surface. Dans le jardinage, il est important de sélectionner vos méthodes d’enrichissement du sol selon plusieurs critères tels que la taille de votre potager bien sûr, la quantité de déchets de cuisine que vous produisez au quotidien, les matières qui vous entourent, votre environnement etc … afin de réutiliser au maximum l’ensemble de ces matières dans votre potager. Aujourd’hui, je vous présente le lombricompostage, son fonctionnement et comment l’utiliser …

(suite…)

Comment favoriser les vers de terre au potager

Comment favoriser les lombrics au potagerDepuis le temps que je tiens ce site, je me suis rendu compte que je n’avais encore jamais écrit d’article uniquement consacré aux vers de terre ou lombrics … Et pourtant ils remplissent des fonctions écologiques plus qu’intéressantes dans le sol de votre potager en permaculture. Bon, je les ai tout de même présenté à de nombreuses reprises lors d’articles consacrés à la fertilité du sol. Cependant, ils méritent bien ça et surtout, j’aimerai répondre à cette question « Comment favoriser les lombrics au potager ». Cette question m’a été posé plus d’une fois depuis la création du blog en 2012. Alors, c’est partie ! Je vous propose aujourd’hui un zoom sur les vers de terre …

(suite…)

Les avantages du non-travail du sol au potager

Pourquoi ne pas retourner le sol du potagerSouvent par réflexe et/ou mimétisme, la plupart des jardiniers vont travailler la terre du potager dès les premiers rayons de soleil. Certains utilisent des outils adaptés pour préserver la vie biologique du sol tels que la bio-fourche ou encore la célèbre grelinette. Cependant, si vous êtes dans ce cas, vous pouvez aller encore plus loin et ne plus du tout travailler, aérer le sol de votre potager à l’aide d’un outil ! Si en lisant cet article de blog, vous faites partie des jardiniers qui retourne encore le sol, je vous suggère pour commencer la lecture de cet autre article « Comment et pourquoi bannir le motoculteur ou la bêche dans votre potager » … Le non-travail et non-retournement de la terre du potager présente de nombreux avantages et bénéfices non seulement pour le jardinier mais aussi pour l’environnement, j’ai listé 4 avantages que je vous propose de découvrir dès maintenant …

(suite…)

Comment protéger le sol du potager pour l’hiver

Comment protéger le sol du potager pour l'hiverUne fois les dernières récoltes effectuées, que la saison au potager est belle et bien terminée … Il reste une chose importante à réaliser pour le jardinier en permaculture, c’est de préparer le sol pour l’hiver. Il y a différentes façons de faire qui dépendent à mon sens des matières qui vous entourent mais aussi, dans certains cas, de votre type de sol car, certaines méthodes de fin de saison peuvent être adaptées et surtout ajustées en fonction des propriétés physiques et chimiques de votre terre. J’en parle de manière détaillée au sein d’une vidéo que je partage avec vous à la fin de cet article … Avant cela, j’aimerai partager avec ma méthode pour préparer le sol du potager pour l’hiver …

(suite…)

Pourquoi et comment bannir le motoculteur ou la bêche ?

Pourquoi et comment bannir le motoculteur ou la bêche de votre potagerLorsqu’on débute dans le jardinage biologique ou la permaculture, certaines idées peuvent être (très) différentes de tout ce qu’on a pu voir et apprendre … Que ce soit auprès de grands-parents, de parents, d’un voisin jardinier ou autre. On essaie naturellement de recopier les gestes qu’on a vu par simple mimétisme. Cependant, si vous commencez à vous passionner par le sujet, que vous cherchez à adopter une démarche plus biologique, naturelle ou encore avec une approche en permaculture. Vous vous rendez vite compte que certains gestes dont le retournement du sol sont à bannir de votre pratique de jardinier. On vous conseille même de ranger vos bêches, votre motoculteur et autres outils permettant de travailler le sol en profondeur … Voyons ensemble pourquoi et quelles solutions adopter concrètement …

(suite…)