clé usb pour potager

Talut et potagerBonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je vais vous présenter mon nouveau jardin-potager. Comme vous le savez (ou pas), j’ai déménagé courant mars et j’ai quasi tout eu à faire dans ce nouveau jardin. Pour la petite histoire, à l’emplacement du potager, il y avait un grand talus qui faisait toute la longueur du jardin. Une fois ce dernier retiré par la propriétaire des lieux car pour la deuxième petite histoire ; pour le moment, je suis en attente de la vente de ma maison dans le centre de la France (y a-t-il des personnes intéressées ?) par la suite, je pense m’orienter vers une surface plus grande en combinant potager et jardin-forêt.

La première chose à faire a été de préparer le sol un peu en urgence. Pour cela et afin d’activer la vie biologique, j’ai opté pour un semis d’engrais vert dès que j’ai pu soit début avril, ce qui est relativement tard comme vous pouvez le voir dans cet article. Cependant, en amont j’ai également pris la décision de retarder mes futures semis et plantations.

Potager et talut

Cela m’a permis aussi de faire connaissance avec le jardin, d’élaborer mon plan, de me renseigner autour de moi … et donc de sélectionner les plantes et variétés pour cette première année. Ensuite, il a fallu également trouver la matière pour couvrir le sol et l’idéal dans ce nouveau projet et en fonction de la période , j’ai privilégié la tonte de pelouse, je compte justement faire une vidéo sur son utilisation car il y a certaines précautions à prendre. En fin de saison, je suis entouré d’arbre ce qui me permettra de récupérer les feuilles mortes afin de les réutiliser.

Dans le jardinage biologique, il est important de prendre connaissance de ce qui nous entoure afin de tirer partie de ces éléments naturels.

Je dois avouer qu’au début, j’étais un peu stressé dans ce nouveau projet de potager mais avec le recul, je me demandais si je serait dans les temps pour les semis et plantations. Au final, je pense que cette année devrait être à la hauteur. Voici les différentes cultures que j’ai décidé d’entreprendre cette année. Pour faire simple, je vous propose une présentation en 4 parcelles.

Parcelle numéro 1 : Une association gagnante

haricot sortant de terreIci, je me suis réservé une petite bande (mi-avril) pour réaliser quelques semis sous tunnel histoire de mettre un peu les mains dans la terre. Désormais cette parcelle accueille une association très bénéfique et ancestrale composée de haricot, de maïs et d’une plante de la famille des cucurbitacées. Les semis montrent petit à petit le bout de leur nez comme vous pouvez le voir sur les photos.

Cette association est très bien pensé car chacune des plantes qui la compose va apporter quelque chose aux autres plantes. Ici, les haricots faisant partie de la famille des légumineuses ont la particularité de capter l’azote dans l’air et d’en restituer une partie dans le sol qui sera profitable aux pieds de maïs. En contre partie, ce dernier va pouvoir servir de tuteur aux haricots qui vont naturellement s’enrouler autour du pied de maïs (vous n’aurez aucun travail à faire de ce côté là, les végétaux savent se débrouiller parfaitement sans nous). Ensuite, les plantes de la famille des cucurbitacées vont permettre de conserver une bonne fraicheur au niveau du sol.

Du côté des variétés qui compose cette parcelle …fleurs de courgettes

Pour les courges et courgettes : Courgettes Ronde de Nice, courges musquées Butternut Waltham, de la courge Patidou Sweet Dumpling, de la sucrine du Berry, de la courge Maxima “Bleu de Turquie” ainsi que de la courgette “Blanche d’Egypte”.

Pour le maïs : J’ai opté pour du maïs assez classique doux

Pour les haricots : J’ai sélectionné deux variétés qui sont des haricots nain Talisman (j’adore ça) et des haricot nain mange tout beurre. Pas vraiment de fantaisie sur ce choix, je vous l’accorde je suis resté assez classique.

Parcelle numéro 2 : Les bonnes tomates

tomates et oeillets d'IndeCette parcelle est celle qui reçoit le plus de soleil du matin au soir. De ce fait, j’ai installé les tomates avec un rang de haricots (la seconde variété). Bien entendu, ici j’ai également planté quelques œillets d’Inde et des salades entre les pieds de tomates. Pour information, vous aurez bientôt le doit à une vidéo réservé aux œillets d’Inde et leurs bienfaits dans le potager.

Pour ce qui est des concombres, il ne sont pas encore sortie de terre mais j’ai décidé de serré les semis volontairement dans le but de faire exactement comme dans mon ancien jardin-potager, c’est à dire en les faisant grimper. Sur la photo, il se trouve sur la gauche.

fleurs de tomates

Du côté des variétés composant cette parcelle …

première tomatesPour les tomates : J’axe toujours sur le diversité et encore davantage depuis que j’ai lu ce livre ! Il y a donc de la tomate Potiron Ecarlate, de la tomate Ananas, 1 pied de F1 Voluptioso (un truc comme ça), de la Noir de Crimée, de la Prune Noir, de la tomate Saint Pierre (l’une de mes préférées), de la Cœur de Bœuf et de la Clémentine.

Pour les concombres : J’ai semé un pied sur deux avec du vert long du maraicher et du Marketmore 76.

La parcelle numéro 3 : 30 plants de pommes de terre

pommes de terreCela va être assez rapide car il s’agit de la parcelle consacrée aux pommes de terre. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j’ai eu la chance de recevoir de la part de Botanic 3 variétés de pommes de terre de mon choix. De ce fait, j’ai fait un mélange de ces 3 variétés 30 plants au total sur ce bout de terrain. Il ne faut surtout pas négliger le buttage tout au long de la croissance car cela permets au système racinaire de se développer et donc de développer les pommes de terre elle-même.

sachet pomme de terre botanicElles seront bonne à récolter une fois que le feuillage est jaunit et tombe par terre. Cependant, il faut savoir que vous pouvez également commencer à les récolter à partir du troisième mois sous terre. Ce qui peut vous permettre d’étaler vos récoltes et d’en consommer tout au long de la saison.

Personnellement, j’aime récolter un pied de temps et  les consommer dans l’heure, plutôt que de tout récolter d’un coup, c’est l’avantage d’un potager, à la demande !

Si vous jardinez sur votre balcon, sachez qu’il est tout à fait possible de cultiver ce légume dans un grand pot. Voici une vidéo dans laquelle, je vous montre comment faire le buttage …

Du côté des variétés, j’ai donc planté de la Charlotte, de la Dolreine et de la Rosabelle.

La parcelle numéro 4 : la diversité c’est la clé

choux, poireaux et célerisC’est assez mélangé de ce côté là du potager et la terre à cet endroit est plus légère et moins tassé, de ce fait, j’ai décidé d’y semer des carottes et des panais (acheté chez Kokopelli) mais la date de ces derniers était un peu dépassé, c’est pourquoi je n’ai qu’une chose à dire … Nous verrons bien ! Cependant, j’ai également mis des poireaux, des choux, de la betterave, un pied d’artichaut ainsi que des céleris rave et branche.

A savoir que les choux ne s’entendent pas avec grand monde dans cette parcelle (j’ai mal pensé cette partie lors de la conception du plan, ce n’est qu’au moment des plantations que je m’en suis aperçu du mauvais positionnement dans le potager des choux et surtout suite à des expériences passées sur certaines associations). C’est pourquoi, j’ai décidé de l’isoler un peu du groupe et principalement de tout ce qui est des poireaux dans mon cas. Cependant, d’après mes observations passées, vous pouvez très bien l’associer avec tout ce qui betterave, concombre …

repiquage des poireaux

Du côté des variétés …

ChouxPour les céleris rave : 6 pieds de Monarch et 6 pieds de Géant de Prague.

Pour les céleris branche : et bien … J’ai beau me creuser la tête, je ne me souviens plus de la variété !

Pour les poireaux : J’ai sélectionné des poireaux d’Armor que j’ai acheté en magasin. Habituellement, je réalise mes propres semis mais cette année, je n’ai pas eu le temps de m’y consacrer pleinement. La culture du poireaux est assez simple, 2-3 fois pendant la croissance je coupe une partie des feuilles vertes et je les butte. Cependant, il vous faudra être particulièrement vigilant avec la teigne, je vous propose une vidéo que j’ai tournée au tout début du blog, vous m’excuserez pour la mauvaise qualité de cette dernière …

Pour l’artichaut : 1 pied vraiment histoire d’en mettre un j’ai décidé de tenter le violet de Provence qui va normalement offrir de petit artichaut. Je vous en dirait des nouvelles !

semis de carotte, radis et panaisPour le reste, je ne me souviens plus des variétés que j’ai mise, c’est tout le problème de faire le potager en urgence mais pour vous donner quelques conseils lors du choix de la variété de vos carottes, il est important de prendre en compte la période à laquelle vous allez les semer (primeurs ou de saison), mais aussi de vous renseigner sur le calibre de ces dernières. Il est également important d’avoir la terre adéquate pour cette culture. C’est à dire une terre aérer, légère qui va permettre à la racine (qui est le légume lui-même dans ce cas) de se développer convenablement sans rencontrer d’obstacle comme des cailloux, une semelle …

En clair, si vous avez une terre caillouteuse, lourde, argileuse … il peut être bon de soit abandonner la culture de la carotte si vous avez la démarche de sélectionner uniquement des plantes, des cultures et des variétés complètement adapté à votre environnement ou alors d’alléger votre sol en ajoutant un peu de sable, en l’améliorant et en retirant les potentiels cailloux …

A cette idée qui consiste à obtenir la terre “idéale” pour cette culture, j’aurai envie d’ajouter qu’il est tout à fait possible de réaliser et réussir cette culture dans des grandes jardinières ce qui permet de créer le sol idéal pour les légumes racines.

potager globale

Cet article était vraiment dans un but de présentation et en l’écrivant, je pense que beaucoup de point pourraient faire des articles ou vidéos complètes. Je note donc tous ces sujets d’articles que je vais publier petit à petit sur le blog. En attendant …

Si cela n’est pas encore fait, inscrivez-vous et recevez vos cadeaux de bienvenue en remplissant simplement les champs ci-dessous.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.