clé usb pour potager

Aromates thym et laurierToujours dans la lignée des aromates au potager, je vous propose aujourd’hui une présentation sur le thym avec les réponses à ces questions : Quand faire le semis et comment ? Quand effectuer la plantation ? Comment multiplier le thym ? Avec quelles plantes l’associer dans le potager ainsi que les entretiens à apporter tout au long de la croissance et les vertus répulsives envers certains insectes. Personnellement, j’apprécie le thym pour son puissant parfum dans le potager mais également dans son utilisation en cuisine. Il existe plus de 300 variétés différentes, ce qui vous laisse tout de même du choix. Voici ce que vous devez savoir sur cette plante aux multiples vertus …

Quand faire le semis du thym ?

Il faut être honnête, le semis de thym n’est pas forcément simple à réaliser et à réussir. Même si la méthode semble facile, j’ai parfois eu du mal à faire germer les graines. De ce fait, si vous avez des conseils et astuces à ce sujet, je suis preneur ! Pour cela, vous pouvez soit les faire en pépinière ou alors en godet dans la maison au début du printemps, c’est à dire dans le courant du mois de mars. Après avoir remplit votre godet de terreau légèrement tassé, placez plusieurs graines espacées puis recouvrez-les légèrement de terreau. Humidifiez l’ensemble sans excès car sinon, les graines ne germeront pas et maintenez une certaine humidité jusqu’à apparition des premières feuilles. Cette étape devrait prendre environ 3 semaines. Il est possible de conserver le thym en pot, tout comme le basilic, il faudra simplement le rempoter de temps en temps afin de lui permettre de se développer.

Quand faire la plantation ?

coin aromatique thym, persilsSi votre thym est issus de votre propre semis : Dans ce cas, il faut compter environ 1 mois et demi entre le semis et la plantation. Ce qui vous amène à commencer vos plantations à partir de mi-avril, voir début mai.

Si vous achetez votre thym dans une jardinerie : Il est possible de réaliser la plantation à deux périodes de l’année soit … Dans le courant du printemps (du mois d’avril à juin) ou alors au mois d’octobre. Cette période va lui permettre de profiter de l’hiver pour se familiariser avec son environnement et bien s’enraciner. A savoir que la culture du thym est assez simple car, elle ne demande pas beaucoup d’eau, ne craint pas le froid et fait partie de ces plantes que vous n’aurez pas à re-semer, re-planter chaque année. En clair, que des avantages …

Quand récolter le thym et quels sont les entretiens à apporter ?

Il peut être récolté toute l’année. Pour cela, vous pouvez simplement couper à l’aide d’un ciseau ce dont vous avez besoin pour la cuisine. En parallèle à vos récoltes et du côté des entretiens, il vous faudra retirer les petites branches de bois mort afin de favoriser le développement de la plante ainsi que l’apparition de nouvelles branches. Si vous cultivez votre thym en pot, n’oubliez pas de la rempoter de temps en temps dans un pot plus grand afin de faciliter son développement. Ensuite vous pourrez également multiplier votre thym pour l’offrir à quelqu’un ou alors pour en mettre davantage dans votre potager.

Comment multiplier votre thym ?

La méthode la plus simple à mon gout est de carrément coupé votre souche de thym à l’aide d’un outils tranchant afin de prélever une partie qu’il vous suffira de placer dans un pot avec du terreau ou alors que vous pourrez placer ailleurs dans le jardin. Cela permet également d’aérer un peu votre plante qui va fabriquer d’autres branches. A savoir que ce genre de stress est également bénéfique pour la santé du thym qui se renforcer.

Plante aromatique

Avec quelles plantes associer le thym au potager ?

Cette partie va être vraiment très simple car le thym s’entends (à ma connaissance) avec toutes les plantes potagères. Cependant, il peut être intéressant de plutôt le placer vers les plantes sensibles à certains insectes. La forte odeur dégagé par cette plante médicinale va brouiller les pistes pour les limaces, les mouches blanches mais aussi et surtout la mouche de la carotte. De ce fait, je vous recommande d’axer sur cette dernière plante afin d’obtenir l’effet répulsif escompté. Sans certitude de ma part, il me semble que le thym libère également une substance dans le sol permettant de repousser, d’éloigner les nématodes. De ce fait, il peut également être intéressant de combiner cette plante avec les cultures sensibles tels que la tomate (par exemple).


Récapitulatif pour le thym

  • Période de semis : Dans le courant du mois de mars en godet au chaud ou alors en pépinière.
  • Période de plantation : Du mois d’avril au mois de juin ou alors dans le courant du mois d’octobre.
  • Période de récolte : Toute l’année par branche
  • Du côté des soins : Retirer les bois mort afin de faciliter l’apparition de nouvelles branches
  • Concernant la multiplication du thym : L’idéal est de couper la souche afin de “prélever” une partie de la plante avec la racine.
  • Du côté des associations : Le thym s’accorde avec toutes les plantes potagères mais il est intéressant de se servir de l’effet répulsif contre la mouche de la carotte.

Merci de partager cet article à vos ami(e)s jardiniers … Ils / elles vous remercieront surement de votre partage !

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.