Clé USB et carte cadeau

graines et conservationLa grande majorité des graines de légumes, de plantes et de fleurs peuvent se conserver plusieurs années … A conditions de les stocker dans de bonnes conditions bien sûr. Pour cela, vos semences doivent bénéficier de conditions de conservation optimales si vous souhaitez pouvoir les réutiliser d’une année sur l’autre. Tout d’abord, cela passe par la récupération de graines d’une variété mais aussi de connaitre la durée de conservation de vos semences. De plus, reproduire les variétés de votre jardin vous permet de vous constituer une sorte de collection sur le long terme, et de vous rapprocher de l’autonomie avec des variétés et plantes qui seront de plus en plus adaptées à votre environnement et conditions de cultures. Voici quelques conseils à connaitre pour bien conserver vos graines et semences …

 

Pourquoi conserver les graines et semences

Beaucoup de jardiniers ont le réflexe de conserver leurs graines et semences d’une année sur l’autre. En premier lieu, cela permet d’éviter des dépenses inutiles : les graines du commerce peuvent, selon les variétés, coûter assez cher. De plus, selon la taille du jardin, il n’est pas possible d’utiliser un sachet entier de graines et l’on se retrouve avec du surplus. Il est véritablement dommage de les perdre : ce sont des plantes à en devenir, après tout ! Conserver les graines et semences d’une année à l’autre permet d’éviter du gâchis inutile et de réaliser quelques économies. Par ailleurs, on peut aussi conserver les graines et semences obtenues dans son propre jardin. C’est facile et gratuit. Mais cela permet surtout de semer des variétés parfois introuvables dans le commerce comme des variétés anciennes, locales ou rares.

De plus, les jardiniers qui récoltent leurs graines peuvent ensuite les échanger avec celles d’autres jardiniers dans un esprit de préservation des ressources et des variétés, ainsi que de partage. Un vrai plus pour la communauté des jardiniers. Personnellement, je pratique les deux … Concrètement, j’achète chaque année de nouvelles variétés tout en conservant ma liste de « valeurs sûres ». Sans oublier, qu’avec les années, vos plantes issus de vos propres semis et récupération de graines vont être de plus en plus adaptées à votre environnement et conditions de cultures.

 

Comment conserver les graines ?

Comme vous l’aurez compris, conserver ses graines d’une année sur l’autre est un véritable atout pour le jardinier. Mais comment procéder concrètement ? Voyons tout ceci ensemble …

 

1 : récolter les graines sur des plantes saines

Avant de stocker les semences jusqu’à la saison prochaine, il est important de les collecter au meilleur moment et de les faire sécher avec beaucoup de soin. Pour cela, il convient de les récupérer lorsqu’elles arrivent à maturité, sur un fruit bien mûr et de les laisser sécher avant de les stocker. Egalement, il faut prendre en compte la plante en question car, on ne récupère pas les graines de la même manière selon le végétal. Pour vous donner un exemple voici un article sur la récupération des graines de tomates. Ici, nous sommes sur un fruit mais si nous prenons l’exemple des légumes feuilles, il faudra les laisser monter en graine pour les récupérer ensuite en attendant que ces dernières soient bien sèche sur la plante. Dans mon potager, j’essaie toujours de laisser des salades, épinards ou autre légumes feuilles de ce type monter en graine. Cela permet d’avoir à ma disposition de nouvelles semences des différentes variétés.

 

Conserver les semences

 

Mais aussi de découvrir parfois des semis spontanées à différents endroits du jardin. Donc d’avoir des petites récoltes supplémentaires sans avoir besoin de semer. C’est aussi cela la permaculture … Pour revenir à la récupération, une fois les graines recueillit. Entreposez-les dans un endroit au sec et à l’air libre. Il est indispensable de faire disparaître toute trace d’humidité. Pendant longtemps, je plaçais mes graines sur un sopalin en me disant que ce dernier allait absorber l’excès d’humidité et les faire sécher. Cependant, avec le temps (et un peu d’expérience), cela n’est pas forcément la meilleure solution car, c’est ensuite compliqué de détacher le sopalin des graines avant le stockage. C’est pourquoi désormais, les place simplement sur un torchon propre et sec durant ce temps de séchage. Sachez que leur enveloppe (ou leur capsule) peut être un véritable réservoir à humidité et à germes. Il faut donc les en débarrasser. S’assurer de collecter et d’entreposer des graines saines est essentiel si l’on souhaite les replanter l’année suivante. Autrement, elles seront inutilisables et pourraient même être des facteurs de développement de maladies potagères par la suite. De ce fait, toujours récupérer les graines d’une plante saine et de préférence (pour les légumes fruits) en début de saison. En sélectionnant le fruit le plus représentatif de la variété …

 

2 : Stocker les graines dans un endroit frais et sec

Pour bien faire, il faut éviter d’exposer vos semences à ce qui pourraient les faire germer (soit l’humidité combiné à la chaleur et la lumière). C’est pourquoi, les graines et semences doivent toujours être conservées dans un endroit obscur, frais et sec. C’est ici le meilleur moyen d’éviter qu’elles ne germent d’une façon ou d’une autre. Une cave saine, fraîche et avec peu de luminosité est un endroit parfaitement approprié pour conserver des graines durant plusieurs années. Dans l’idéal, optez pour une pièce dont la température excède rarement 10 °C. Un garage ou un abri de jardin peuvent donc aussi convenir. Bien entendu, il faut éviter de conserver vos graines et semences dans les pièces humides de la maison comme la buanderie, la cuisine ou la salle de bain. Mais il en est de même pour le grenier, où les températures sont souvent très élevées en été. Si vous n’avez pas de garage ou de cave où stocker les graines, vous pourrez aussi leur allouer un placard fermé, et sombre. Cela vous permettra de conserver vos graines dans de bonnes conditions.

 

Conserver les graines dans le réfrigérateur : C’est tout à fait possible effectivement. De préférence, il faudra les placer dans la partie basse et veiller à les stocker dans des récipients ou contenants hermétiques afin de les protéger de l’humidité qui règne dans le frigo. Pourquoi cela peut être efficace de stocker les semences au frigo ? Les graines comme précisé plus haut ont besoin de chaleur pour pouvoir germer et en dessous d’une certaine température, elles vont entrer en dormance pour mieux germer l’année suivante au moment du semis.

 

Conservation des graines : Comment s’organiser ?

Ainsi, la conservation des graines se fait dans un endroit sec et frais. Mais encore faut-il choisir les bons récipients … Ne pas oublier d’identifier chaque variété et surtout de noter la date de récupération.

 

Les récipients appropriés …

Sachet de graine et conservationLa majeure partie des graines peuvent garder leurs capacités germinatives durant deux à cinq ans (et parfois bien plus) si elles sont conservées correctement. J’ajouterai également que cela dépend du légumes. Sur ce point, je vous invite à consulter mon tableau sur la durée de conservation des semences selon le légume. Mais pour cela, il faut les préserver de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Choisir un bon lieu de stockage est indispensable, mais pas suffisant. Ici, les récipients jouent un rôle tout aussi important. Les sachets à graines semblables à ceux que l’on trouve dans le commerce sont parfaits pour conserver les semences d’une année sur l’autre. Il suffit de les fermer hermétiquement après usage.

En ce qui concerne les graines collectées dans le jardin, on peut opter pour toutes sortes de récipients. Ils doivent cependant être parfaitement hermétiques. Des bocaux en verre peuvent faire l’affaire, tout comme des boîtes en plastique ou encore des sachets zippés, voir même, vous pourriez concevoir vos propres sachets. De simples enveloppes en papier sont de parfaits contenants à graines. Mais attention, elles ne sont pas toujours hermétiques… Il faut donc les placer dans un contenant hermétique comme une boite à chaussure ou autre caisse qui vont vous permettre de regrouper l’ensemble des sachets, voir même de les classer.

 

Identifier les graines avec des étiquettes

Un autre point important est d’assurer la traçabilité de vos graines et variétés. De ce fait, pensez à toujours identifier les graines avec un système d’étiquetage approprié en indiquant non seulement …

  • La variété et la plante (par exemple Tomate Big Zebra)
  • La date de récupération (L’année suffira amplement)
  • Le temps de conservation (à titre indicatif)

Ensuite, pensez à classer (un peu comme les denrées dans le frigo) par date et par plante de manière à utiliser les premières semences récoltées en premières. En particulier si vous conservez un grand nombre de variétés de fleurs et de légumes. Optez pour des étiquettes qui ne vont pas s’effacer avec le temps et qui resteront bien en place. C’est indispensable pour une bonne gestion des stocks ! Enfin, si vous conservez un très grand nombre de graines, vous pourrez aussi opter pour un classement alphabétique lors du rangement de celles-ci, afin de mieux vous y retrouver. Les sachets plastiques peuvent ici être une option de conservation peu encombrante.

 

Pour conclure sur ce sujet …

J’espère que ces quelques idées vous seront utiles … C’est toujours très captivant de préserver une variété, la récupérer, la stocker afin de la resemer d’une année sur l’autre. Reste à réussir les semis pour récolter de bons fruits et légumes de la graine à l’assiette … Si le sujet des semis d’intérieur et d’extérieur vous intéresse, je vous suggère cette formation « Je maitrise mes semis« . Et de votre côté, comment conservez-vous vos graines et semences d’une année sur l’autre ? Comment vous organisez-vous ? Je vous invite à laisser un commentaire juste en dessous 😉 … et je vous dis à très bientôt pour un nouveau sujet …