La sauge officinale qui est (probablement) la variété de sauge la plus cultivée au jardin-potager est une plante de la famille des Lamiacées. Il s’agit d’une plante très ancienne cultivée depuis l’antiquité par les Romains et les Grecs. Elle est donc très adaptée à nos environnements et ne présente donc que très peu de sensibilité aux maladies ou ravageurs. L’avantage de cultiver de la sauge est qu’elle possèdent des propriétés répulsives envers la piéride du chou. C’est également une plante aromatique qui peut être utilisée en cuisine et associée à différents plats. Sans oublier ses vertus médicinales antiseptique, stimulantes pour l’organisme et pouvant faciliter la cicatrisation. Je vous propose aujourd’hui de voir comment faire pousser de la sauge officinale dans votre jardin avec des conseils pour le semis, la plantation, la multiplication de cette plante vivace …

 

Cultiver de la sauge officinale

La sauge va préférer être planté à un emplacement bien ensoleillé et de préférence, dans un sol riche et fertile qui favorisera sa croissance. Bien qu’elle peut supporter des sols un peu plus pauvre. Etant donné que cette plante possède des propriétés répulsives envers la piéride, il est intéressant de la planter à proximité des choux. Cependant, les associations possibles ne s’arrêtent pas là ! Elle s’associe également avec les carottes, les fraisiers ou encore à proximité de vos plantations de tomates. Mais devra être éloigné d’une culture de poireau, de concombre et cornichon. La sauge peut être aussi cultivé dans des pots ou jardinières pour le jardinage sur balcon.

 

Quand semer et planter de la sauge

Bien qu’il soit possible d’acheter des plants de sauge directement dans les jardineries pour une plantation en mai. Le semis reste très simple à réaliser et ce fera directement en pleine terre à partir du mois d’avril au potager ou alors en fin de saison dans le courant du mois de septembre au jardin. Pour réussir le semis en pleine terre, après avoir préparé votre sol et créé un support prêt à accueillir un semis :

  1. Placez vos graines de sauge en poquet espacé d’une petite cinquantaine de centimètre
  2. Rabattez la terre à proximité pour recouvrir vos graines et tassez légèrement avec le dos du râteau
  3. Reste à arroser en pluie fine de manière à activer le processus de germination
  4. Jusqu’à la levée, conservez une certaine humidité au niveau du sol sans excès pour ne pas asphyxier les graines qui ne germeront pas
  5. Une fois les premières feuilles visibles et que les plants ont atteint une dizaine de centimètre, sélectionnez la plante qui vous semble la plus robuste et la plus belle, puis supprimez les autres plants pour favoriser la croissance de la plante restante

 

Pour la culture en pot

Si vous cultivez la sauge dans des pots, le principe reste le même. Cependant, vous pourriez ajouter des billes d’argiles au fond du pot afin de faciliter le drainage. De même, pensez à arroser régulièrement car, même si la sauge peut supporter de pousser dans un sol sec. Dans des pots, le support a tendance à se dessécher plus rapidement. Ensuite, tous les 2-3 ans, je vous suggère de rempoter votre plant de sauge dans un autre pot (voir un peu plus grand) afin de renouveler la terre.

 

Les soins à apporter et la récolte

Entretenir la sauge : Puisque la sauge officinale se plait dans un sol fertile, Il faudra faire des apports de compost ou autres en début de saison au potager. Une fois développé, les besoins en arrosage sont faible, il faut d’ailleurs éviter les excès. Dans le courant du mois de mars, vous pouvez rafraichir un peu votre pied de sauge en coupant une partie des tiges à environ 25 centimètres depuis la base.

Récolter la sauge : Comme toutes plantes aromatiques, vous pouvez récolter au fur et à mesure de vos besoins dès le moins de juin pour un pied déjà en place et ceci jusqu’à début octobre. Pour cela, cueillez simplement les feuilles qu’il suffit de faire sécher pour démultiplier la puissance du goût. Cependant, petit conseil sur la récolte et ceci s’applique d’une manière générale à toutes les aromates, je suggère de ne cueillir pas plus d’un tiers de la plante à chaque récolte afin de permettre à cette dernière de reproduire de nouvelles pousses et feuilles.

 

Comment multiplier la sauge au jardin

Sur ce point, il y a beaucoup de possibilité car, vous pouvez reproduire votre variété par semis. Pour cela, il faut récupérer et conserver les graines en fin de saison. Par bouture mais le plus simple à mon sens, reste la division de souche. Deux possibilités s’offrent à vous en fonction de la taille de votre pied de sauge. Dans les deux cas, cela se fait au tout début du printemps …

 

Si votre pied est de taille moyenne : Déterrez la souche et coupez une partie à l’extrémité que vous pourrez replanter à un autre emplacement dans le jardin ou le potager. Replantez la souche principale à son emplacement en arrosant après l’opération.

Si votre pied de assez volumineux : Vous n’êtes pas obligé de déterrer l’ensemble de la souche mais vous pouvez faire un prélèvement de souche sur les bords en prélevant un maximum les racines. Ensuite, la démarche reste la même que précédemment, il vous suffit de planter à un autre emplacement ou dans un pot votre prélèvement.

 

Conclusion

Il existe plusieurs variétés de sauge avec des saveurs et couleurs différentes dont la sauge dorée ou encore la sauge tricolore. D’un point de vue général, la culture des plantes aromatiques sont un plus pour le jardin dans son ensemble. Que ces dernières soient cultivés pour la cuisine, leurs vertus médicinales ou simplement pour les propriétés répulsives envers certains insectes. Et vous, dites-moi dans les commentaires, les aromatiques que vous cultivez dans votre jardin-potager et pour quelles raisons …

 

​Vous débutez ? ​Découvrez quoi SEMER et PLANTER chaque mois ...

close

​Téléchargez vous aussi le livret contenant TOUS les semis et plantations mois par mois