Le carthame (Carthamus) est une plante annuelle de la famille des Astéracées. Dans un potager en permaculture, cette plante à fleurs est plus qu’intéressante car, elle attire plusieurs espèces de pollinisateurs dont les abeilles. Les jeunes pousses peuvent éventuellement être consommées en salade mais nous retiendront principalement les graines comestibles de cette plante qui peuvent également nourrir les oiseaux. En plus de cela, le carthame est très simple à cultiver, il ne demande que très peu d’entretien … On lui donne également d’autres noms tels que faux safran ou encore safran des teinturiers.  Je vous propose donc aujourd’hui de voir ensemble comment faire pousser du carthame dans votre jardin bio …

 

Les bonnes conditions de culture

Nous sommes ici sur une plante qui peut être cultivée dans les différentes régions françaises et sous presque tous les climats (océanique, océanique dégradé, continental et méditerranéen). Cependant, il faudra lui offrir les bonnes conditions en terme de chaleur. De ce fait, il sera préférable de la faire pousser à un emplacement bien ensoleillé. Si toutefois, vous jardinez dans une région manquant de chaleur, n’hésitez pas à placer cette plante ornementale près d’un mûr. Ce dernier stockera la chaleur et en restituera une partie à la plante …

Au niveau de la terre “idéale” : L’important est d’éviter les excès d’humidité qui peuvent favoriser le développement de certaines maladies potagères liées aux développements de champignon tels que la rouille, la fonte des semis ou encore l’alternariose. J’aurai l’occasion d’écrire sur ces différentes maladies des plantes mais dans un premier temps, vous pourriez envisager la prévention avec des pulvérisations à base de prêle. En bref, le carthame a besoin d’une terre bien drainé et légère pour faciliter son enracinement. En sol argileux, c’est un peu plus compliqué à faire pousser mais pas forcément impossible en réalisant de bon apport en humus d’année en année pour alléger la terre.

 

Quand et comment faire un semis de carthame ?

Où trouver des graines de carthame ? Avant de parler du semis, parlons des semences qui ne sont pas forcément simple à trouver. De plus, au niveau des variétés, vous n’aurez pas grand choix … Je vous invite donc à consulter la liste des grainetiers. Normalement, vous devriez en trouver chez certains d’entre eux tels que Semailles ou encore la ferme de Saint Marthe.

 

Semer du carthame au jardin

Le semis se fait directement à l’emplacement final (en place). Dans mon calendrier de culture, je le prévois généralement au mois d’avril au jardin. Ensuite, c’est très facilement … Après avoir préparé la terre que vous aurez préalablement aéré à l’aide d’une grelinette ou d’une fourche-bêche. Placez une graine tous les 25 centimètres environ. Un bon espacement permettant de faciliter la circulation de l’air et donc de réduire le développement de potentielles maladies citées un peu plus haut. Si toutefois vous souhaitez semer du carthame sur plusieurs lignes, je vous suggère d’espacer ces dernières d’au moins 40 centimètres. Reste à recouvrir de la terre se trouvant à proximité, à tasser avec le dos du râteau et bien entendu à arroser en pluie fine. Voici également quelques indications utiles … 

  • Profondeur du semis : environ 2 centimètres de profondeur.
  • Temps de levée : Comptez une quinzaine de jour pour voir apparaitre les premières feuilles

 

Les soins à apporter tout au long de la croissance

Très honnêtement, il n’y a pas plus simple à entretenir ! En effet, cette plante annuelle n’a pas besoin d’être arrosé et elle n’a pas besoin d’être taillé. La seul chose à faire est de retirer les adventices en début de croissance pour limiter la concurrence naturelle entre les plantes et éventuellement, mais c’est optionnel ! Vous pouvez retirer au fur et à mesure des fanes de fleurs pour favoriser pour en favoriser de nouvelles. Après, ça s’arrête là ! De ce fait, je vous propose de voir comment récupérer les graines de carthame.

 

Récupérer les graines de carthame

Comme je l’indiquais en introduction, les graines sont comestibles et devront être préparées avant d’être consommées. L’intérêt est également de laisser des fleurs sécher et produire des graines pour nourrir les oiseaux (ce sont de précieux alliés au jardin, sauf quand ils viennent déterrer les jeunes semences potagères …). Vous pouvez également récupérer les graines afin de multiplier le carthame d’année en année par le semis. Pour cela, il faut attendre septembre et laisser la plante sécher après sa floraison. Vous pourrez alors prélever la quantité de semences dont vous avez besoin avant de les stocker.

 

Conclusion

j’espère que cette plante vous aura intéressé … Pour récapituler, elle est non seulement mellifère, elle peut nourrir les oiseaux après la floraison lors de la production de graines. Ces dernières sont également comestibles. Dites moi dans les commentaires si vous avez déjà fait poussé du carthame dans votre jardin et bien entendu, n’hésitez pas à compléter cet article de blog avec vos connaissances et expériences