clé usb pour potager

Bien le bonjour ! Ces deux termes ne vous disent peut être rien mais ils permettent de faire une différenciation importante entre les plantes et leurs façons de se développer. Que signifie ces termes exactement ? Comment faire pour savoir dans quels groupes se situe vos plantes potagères ? Continuez à lire, cela va vraiment vous intéresser et si ces deux termes sont complètement nouveau pour vous, à la fin de cet article, vous aurez toutes vos réponses !

germination

Définition du terme cotylédon

Avant toute chose, je pense qu’il est impératif de donner la définition du radical : “cotylédons” ou plutôt ce que cela représente dans la croissance d’une plante. Les cotylédons sont les deux premières petites feuilles qui sont primordiale et essentielles pour le développement de vos plantes. Vous l’avez probablement déjà remarqué mais lorsqu’une graine germe (c’est à dire qu’elle s’ouvre dans la terre), la jeune plantule va remonter naturellement vers la lumière et déjà, vous pouvez constater qu’elle possède deux petites feuilles qui sont les cotylédons.

Attention ! Ce ne sont pas les deux premières feuilles “vrais” qui n’arrivent qu’après ces deux premières petites feuilles. Comme rien ne vaut un visuel, voici une photo de semis de poivrons avec les 2 cotylédons. Ces deux feuilles de base finissent par tomber à un stade de la croissance.

Dicotylédones sur poivrons

A la base, les cotylédons se trouvent dans la graine avec l’embryon de cette dernière et constituent des réserves indispensables au début de la germination et jusqu’au moment où les deux feuilles “vrais” apparaissent. Une fois sortie de terre elles permettent également de fabriquer de la photosynthèse si je ne me trompe pas ! N’hésitez pas à compléter ou corriger mes dires si vous en savez plus que moi sur ce sujet.

Feuilles vrais et cotylédons

Clairement, tout ceci est ensuite très complexe car ces réserves de nutriments de base vont être dégradés par l’action des enzymes, puis profiter à l’embryon qui pourra alors assurer le début du développement de votre futur plante.

Les enzymes sont des macros molécules qui participent à la dégradation (dans le cas présent des nutriments) afin de les transformer. Comme le disais Antoine Laurent de Lavoisier “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme” C’est également le cas ici !

Les monocotylédones

Monocotylédones poireaux

Je suppose que vous avez déjà remarqué le préfixe “mono” qui signifie “un” ! Cette catégorie regroupe les plantes qui ne possèdent qu’un seul cotylédon, c’est par exemple le cas de l’ail, des poireaux, du maïs  … On ne constate qu’une seule tige au départ et les autres feuilles se forment dans la continuité de la première.

les dicotylédones

dicotylédones de tomates

“Di” comme “deux” ! Regroupe les plantes qui possèdent 2 cotylédons, c’est le cas de nombreuses plantes potagères que nous jardinons : tomates, poivrons, aubergines, piments, courges et courgettes, concombres, haricots …

 

Les autres cas

Il existe tellement de végétaux que cela ne s’arrête forcément pas là ! J’aimerai ouvrir cet article en allant au delà du potager afin de ne pas penser qu’il n’y a que ces deux cas possible. Par exemple, si nous prenons les conifères, c’est à dire les sapins, les cyprès, les séquoias …  qui possèdent une dizaine de cotylédons il me semble.

Je vous invite à compléter cet article ou à le partager autour de vous Clignement d'œil

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.