clé usb pour potager

Je pense que nous avons tous plus ou moins les mêmes difficultés, les mêmes “problèmes” dans nos jardins-potagers ; je pense que vous risquez de vous retrouver dans cet article, ou devrais-je dire dans cette liste ! Je vous invite à compléter, à réagir directement dans les commentaires tout en bas de la page : C’est toujours un plaisir pour moi de lire vos réactions et suggestions.

1. TOUT ce qui touche aux cultures

Je veux parler bien sur des nuisibles, des maladies qui parfois dévastent partiellement (ou complètement) les récoltes sans même que vous ayez pu y gouter. Mes premières années de jardiniers ont été ponctué par des attaques de limaces, de teigne et de pucerons + parfois des insectes que je n’ai jamais su reconnaitre mais c’est la règle du jeu ! L’équilibre se fait petit à petit !

semis d'intérieur2. Le parcours des erreurs

Pour ce second point, je pense inévitablement aux semis ! Lorsqu’on débute on es confronté à plusieurs problèmes comme les semis qui filent, qui sortent pas sans qu’on comprenne pourquoi. Ou alors les semis que nous commençons trop tôt ou trop tard … Au final, je pense que cela est arrivé à beaucoup de devoir se rendre dans les jardineries en “urgence” pour sauver sa saison par contre avec cette légère amertume d’avoir (encore) loupé les semis de tomates

3. La jungle des méthodes naturelles

Lorsqu’on décide de jardiner bio, au fur et à mesure des années, on prends conscience de l’importance d’enrichir sa terre. (Personnellement, j’ai mis du temps à percuter) Cependant, on se retrouve bien souvent à vouloir utiliser du compost, faire son compost, enrichir sa terre avec du brf, du fumier ou des engrais vert mais lorsqu’on débute (c’est peut être votre cas) vous ne savez pas trop comment utiliser ces méthodes naturelles au mieux afin d’en tirer le meilleur partie. Les réponses les plus difficiles à trouver sont souvent QUAND et COMMENT les utiliser ? Vous pouvez télécharger ce livre qui va vous guider pas à pas !

Compost

4. Le casse tête des associations

C’est vraiment un casse tête ! Je préfère essayer de faire mes associations de manière à ce qu’elle soit un gain de place dans mon jardin plutôt que d’essayer d’associer l’intégralité des récoltes entre elles. Je crois qu’il ne faut pas oublier, et je pense que ce qui va suivre ne se fait pas en une saison au potager mais qu’il est important d’axer sur la diversité des végétaux dans son intégralité. Le problème des associations que nous pouvons trouver reste (pour la plupart) des histoires personnelles et ce qui est vrai dans mon jardin, peut être différents chez vous (par exemple). J’ai donc adopté la démarche des tests pour voir ce qui fonctionne dans mon environnement.

fleurs au potager5. Ou suis-je dans la saison ?

Je suppose que ces phrases vont vous être familière : “Quand dois-je commencer mes semis de … ?” Ou alors “ Qu’est-ce que je peux mettre derrière tel culture ?” … Autant de question qui vous font perdre un temps précieux et des récoltes ! Cela rentre dans le cadre de l’organisation du potager et l’astuce pour pallier ce problème est de PREVOIR votre saison en amont ! En commençant par noter sur papier votre liste d’envie en termes de fruits et légumes. Ensuite, prenez le temps de vous renseigner sur chacun d’eux, sur les bonnes périodes, les conditions de cultures … afin d’aborder vos saisons de manière sereine et organisé.

6. L’impression de gaspiller

Mais de quoi tu veux nous parler Yannick ? Et oui, je voudrai parler d’une frustration connu par beaucoup de jardinier (pas seulement débutant). Est-ce que cela vous ai déjà arrivé d’avoir la sensation de mettre beaucoup d’énergie, de temps et de ne récolter presque RIEN ? Justement par rapport aux différentes difficultés que je viens de citer ci-dessus ? Pour conclure, j’ai juste une seule pensée qui me vient …

Le jardinage est une affaire de patience, cela s’apprends et se perfectionne avec les années. Il est préférable de se réjouir de ces échecs au potager qui vous pousserons à essayer de comprendre ce qui a pu se passer et comment vous pouvez pallier chaque difficulté.

Ce que j’aime dans la pratique potagère c’est qu’il y a toujours quelques choses à apprendre !

Inscrivez-vous pour recevoir mon livret “Le secret d’un potager bio réussi” Clignement d'œil

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.