clé usb pour potager

Vous aimeriez commencer un potager mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre concrètement ? Vous vous demandez comment faire pour assurer la prospérité de ce dernier au fils des ans ? C’est bien normal ! Je vous rassure tout de suite, j’ai été exactement comme vous et pour être franc, j’ai fait beaucoup d’erreur lors de mes premières années de jardinier bio. N’est pas comme cela qu’on apprends !

Il y a beaucoup à dire sur le choix de l’emplacement, sur le choix de la méthode de jardinage mais aussi sur les techniques de préparation du sol … D’autant que chaque jardin est différent. Cela fera probablement l’objet de plusieurs articles et comme je commence un nouveau potager à partir du mois de MARS, j’en profiterai pour partager avec vous quelques conseils de saison Clignement d'œil.

Le temps de l’observation

ArrosoirIl ne faut surtout pas négliger ce point essentiel et voir votre premier potager sur le long terme. Pour cela, il est préférable de repérer le meilleur emplacement tout en prenant en compte les éléments naturellement présents dans votre jardin. En gros, il faut faire en sorte de combiné le côté pratique :

Accès à l’eau afin d’éviter d’avoir à marcher 2 kilomètres avec votre arrosoir.

Proximité de la maison pour faciliter vos déplacements. Attention toutefois si vous avez des enfants, il sera préférable que votre jardin-potager soit protégé car quand j’étais enfant, cela arrivait souvent que le ballon atterrisse dans le potager.

Proximité du compost qui ne doit pas être trop éloigné de la maison non plus pour ne pas vous décourager d’apporter vos épluchures de légumes (même durant l’hiver)

Compost

Tout ceci allié au côté naturel de votre environnement :

– Les arbres, un court d’eau, un mur, un grillage … Tout ce qui est naturellement présent (ou ajouté) dans la globalité de votre jardin. L’idée première est de tirer partie de ces éléments. Personnellement, lorsque j’avais agrandit mon jardin-potager en plaçant un carré surélevé, je n’avais pas encore pris pleinement conscience de ce facteur de l’observation et de son importance. Du coup, la méthode de jardinage n’était pas  tout adapté.

potager-surleve

Potager adapte

A gauche l’ancien potager (bof) A droite, le potager repensé et mieux adapté aux éléments qui m’entoure.

Culture en potUne fois que j’ai compris cela, je me suis rendu compte du véritable potentiel de mon petit jardin (par exemple la présence de mur pour faire de la culture en pot : tomates, poivrons, aubergines … Le mur a comme avantage de capter la chaleur du soleil, ce qui permet juste à côté d’obtenir une température plus adéquate pour vos plantes qui ont besoin de chaleur. A contrario, l’inconvénient principale d’un mur est qu’il ne laisse pas l’intégralité de la biodiversité s’installer chez vous.

C’est aussi cela prendre le temps de l’observation, comprendre les avantages et les inconvénients de chaque chose

– Un arbre va vous permettre d’attirer les oiseaux, les chrysopes … mais peut vous faire de l’ombrage

– Un court d’eau, point d’eau ou autre va vous permettre de favoriser les amphibiens mais sera également le signe de la présence de limaces.

Voici une vidéo assez ancienne (désolé pour la qualité visuel et le son) dans laquelle j’explique ma petite méthode de lutte contre les limaces

Vous l’aurez compris, chaque chose va avoir un avantage et inconvénient, l’important est d’en prendre connaissance et de faire avec. Pour revenir à cette phase d’observation, il y a aussi une chose qu’on oublie parfois, c’est de repérer les vents dominants. Clairement, il serait préférable de réussir à observer l’intégralité de son jardin durant les 4 saisons, de voir où nous nous rendons le plus dans le jardin … Mais nous sommes toutes et tous pareil : toujours très impatient Sourire

La taille du potager

Le grand facteur de la réussite d’un potager repose sur sa taille et votre capacité à l’entretenir. Car il ne faut pas se leurrer un potager demande du temps, et de votre présence. Il existe bien sur des méthodes pour vous faciliter la vie et le travail. Cependant, il vaut mieux être réaliste dans son projet et prendre en compte :

Votre temps pas toujours simples à trouver dans notre monde moderne

Vos connaissances car si vous débutez complètement dans le domaine du jardinage, il sera préférable de commencer petit pour vous faire la main. Et comme je le dit souvent à des ami(e)s qui veulent se lancer.

“Commence petit avec des plantes simples comme ça tu te fera la main et tu obtiendras (normalement) de belles récoltes qui vont t’encourager à continuer et à agrandir”

Au sein du livret PDF gratuit que vous pouvez télécharger en vous inscrivant à la lettre d’information du blog. Je détaille toutes ces bases pour vous faire partir du bon pieds. Cliquez simplement sur la couverture ou remplissez le petit encart juste en dessous de l’article d’aujourd’hui.

Je vous laisse mon clavier pour réagir à cet article ou me poser vos questions

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.