clé usb pour potager

repiquage facileLe repiquage intermédiaire consiste à transplanter la jeune plante issus de vos semis dans un contenant plus grand afin qu’elle puisse finir sa croissance jusqu’au moment de la plantation. Selon la méthode de semis choisie, il est possible d’éviter cette étape ! Pour cela, il suffit de choisir LA bonne méthode dès le départ. A travers la vidéo d’aujourd’hui, je vous montre comment je fais mes repiquages facilement avec une simple cuillère.

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue, je m’appelle Yannick Hirel l’auteur du site internet Au potager bio ! Aujourd’hui, je vais vous montrer comment faire un repiquage avec une simple cuillère. Avant d’aller plus loin, vous pouvez télécharger gratuitement mon livret PDF intitulé “Le secret d’un potager bio réussi” en cliquant sur la couverture ci-dessous.

Je vous propose d’entrer dans le vif du sujet ! L’idée est de transplanter la jeune plantule en la plaçant dans un contenant plus grand, ici ce sera dans un godet en plastique de manière à ce qu’elle puisse terminer sa croissance jusqu’au moment de la plantation.

Comme je vous l’avais présenté à travers une précédente vidéo, l’avantage des alvéoles est que le repiquage se fait très très facilement. Dans un premier temps, il faut commencer par mettre un peu de terreau au fond du godet en y “creusant” également un petit trou au fond, cela permettra de déposer la motte de terreau et la jeune plante.

repiquage facileA l’aide de la cuillère, il suffit de prendre la motte de terreau et la plante. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, je ne touche absolument pas à la tige principe, la manipulation se fait très facilement. Il est d’ailleurs très important de NE PAS toucher à la tige, de la pincer ou autre car cela empêcherai la sève de circuler convenablement et donc, ce serait préjudiciable à la plante.

On place la motte de terre au fond du godet pour ensuite ajouter du terreau jusqu’à environ 1 centimètre en dessous des deux cotylédons. L’étape suivante consiste à l’arroser afin d’humidifier le terreau. Ensuite, il vous faudra continuer à prendre soin de votre jeune plante jusqu’au moment de la plantation et au delà.

Par rapport aux différentes étapes de la vie d’un semis (du semis jusqu’à la plantation), ce sont des choses que j’explique de manière détaillé au sein du lot spécial semis pour tout ce qui est des tomates, poivrons, aubergines …

Si vous avez aimé cette vidéo et cet article, je vous invite à cliquer sur “j’aime” et à partager ces infos autour de vous, et si vous n’avez pas aimé ces astuces, cliquez simplement sur “je n’aime pas”.

N’oubliez pas de télécharger le livret, c’est gratuit Clignement d'œil

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.