clé usb pour potager

Bonjour tout le monde ! La semaine dernière, j’avais promis aux abonné(e)s de la lettre d’information de partager l’une de mes astuces sur la culture des poireaux. Vous avez été nombreux et nombreuses à m’envoyer un mail pour me dire que vous attendiez avec impatience ces quelques conseils et je vous en remercie. Dans l’article d’aujourd’hui, vous trouverez 2 vidéos : Dans la première, je vous montre ma petite astuce et dans la seconde, je vous donne mes conseils pour prévenir efficacement la teigne du poireau.

1/ L’astuce en vidéo

Pour résumer :

Comme vous avez pu le voir, cette petite technique est très simple à réaliser auprès de vos poireaux. Personnellement, j’utilise un ciseau de cuisine pour tailler la plupart de mes végétaux même pendant l’été. L’astuce est donc de couper une partie des feuilles vertes que vous déposerez simplement aux pieds de vos poireaux. Cela aura pour avantage de faire grossir le fût et de permettre à vos poireaux de « fabriquer” de nouvelles feuilles.

Au moment de la récolte vous pourrez également simplement couper votre poireau à sa base (ras de terre) de manière à en laisser une partie dans le sol, qui devrait finir par repousser et probablement vous ré-offrir une nouvelle récolte un peu plus tard.

Sans oublier que les feuilles déposées aux pieds vont pouvoir ce dégrader et donc enrichir la terre ou au moins permettre d’activer la vie biologique responsable de la dégradation de la matière organique.

Ceci est un grand principe du jardinage biologique, Il est très important d’apprendre à améliorer et à fertiliser votre terre pour obtenir des plantes résistantes, bien nourries mais aussi plus productives.

2/ Prévenir la teigne du poireaux

La vidéo suivante a été tourné quelques mois après la création du blog, mon jardin bio que vous connaissez actuellement était encore en “construction”, j’étais encore bien loin d’imaginer que je quitterai mon ancien travail pour me consacrer à l’écriture de mes livres ou à la création de formation vidéo en ligne.

Cependant, les idées que je partage ici sont toujours d’actualité surtout si vous avez été confronté à la fameuse teigne et à ses ravages.

La réussite d’un potager repose sur la capacité du jardinier à anticiper les potentiels problèmes.

Ces astuces vous ont plu ? Peut être pourriez-vous les partager à vos ami(e)s jardiniers, je suis sûr qu’ils et qu’elles vous en remercieront Clignement d'œil

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.