Progression de mon potager

 

Je vous propose une petite série de photos sur la progression de mon potager. Vous m’excuserez pour la qualité de ces dernières : je ne suis pas un très bon photographe 😉

Bonne découverte à vous 🙂

Voici les premières étapes de ce potager : sur la première photo, il s’agit de cette parcelle dont je disposais déjà ; la seconde photo vous montre ce que j’ai construis (avec de l’aide je l’avoue) afin de me lancer mon défi.

 

Ensuite je vous propose de découvrir mes premières plantations et mes semis avec ces photos ; j’en avais déjà parlé dans cet article.

 

Progression de mes plantations dont je parlais à la fin cet article.

 

 

 

 

 

 

Place à la récolte : A venir 😉

Nous sommes le 25 Mai 2013 lorsque j’écris sur cette page, je me rends compte que j’ai un peu de mal à la tenir à jour ! Car, je ne pense pas forcément à prendre des photos et à les publier ici.

Cependant, je vais me redonner une seconde chance en essayant de vous faire suivre en direct l’évolution du potager 2013, qui se trouve chez moi mais aussi l’évolution du terrain que je loue à ma commune qui lui fait 500 mètre² (environ) Voici pour commencer une première photo de ce petit jardinet 🙂

Terrain de 500 mètre²

 

Le 5 Juin 2013 : Je vous propose quelques photos de mes plantations 😉

pied de tomate

.

Les pieds de tomates auront besoin d’un tuteur mais aussi d’un bon paillage, d’autant que sur le grand terrain, l’eau n’est pas facile d’accès, c’est pourquoi, il sera plus que nécessaire de l’économiser. Je pense utiliser comme à mon habitude le mulch ; C’est à dire en utilisant les mauvaises herbes en guise de paillage. cette technique a de nombreux avantages que vous pouvez découvrir, à travers cet article en cliquant ici.

.

.

 .

.

.

Jeunes fraises

.

.

voici, mes jeunes fraises qui depuis la photo on bien rougit, bientôt la cueillette et la dégustation 😉

.

.

.

.

.

.

.

pied de courgette

.

.

L’un des pieds de courgette, j’ai également semé de pommes d’or, de la musquée et de la courgette Pâtisson orange.

.

.

.

.

.

A cela vient s’ajouter un espace dédié aux pommes de terre, mais aussi des céleris Rave, des oeillets d’inde, de la salade, des poivrons, des aubergines … Pour le côté des plantations, allez quelques photos 🙂

.

 

Le 13 Août 2013 : Tout se passe bien !!

Voici une photo de l’une de mes récoltes

Photo d'une belle récolte

Au cours de cette année 2013, il y a aussi des choses qui ne veulent pas ! Je constate par exemple que les récoltes de haricot vert ne sont pas à la hauteur, j’aurais tendance à penser que cela vient du mauvais printemps que nous avons eu, les températures ont vraiment eu du mal à monter cette année. Mais ce qui me rassure, c’est que la plupart de mes voisins de jardinage sont dans le même cas pour ce semis.

Sinon pour le reste la nature a bien repris ces droits malgré que j’avais planté très tardivement de part le mauvais temps mais aussi à cause d’un problème de dos.

Voici  d’autres photos 😉

A très bientôt pour de nouvelles aventures 😀

Nouvelle saison potagère : Année 2014

Le 29 Janvier 2014 :

Construction de l’enceinte de germination pour les semis d’aubergines, de poivrons et de piments. Je tiens à préciser que cette pouponnière m’a été inspiré par mon ami Romain du blog tous au potager. Je vous propose les plans de la mienne que j’ai amélioré cette année en ajoutant une lumière plus puissante 🙂

Enceinte de germination

pouponnière

cable chauffant

intérieur enceinte de germination

pouponière avec lumière du jour

lumière du jour

.

.

.

14 Commentaires

  1. Jérémie

    Le skydrive est vide…dommage mais peut etre que c est encore trop tot…

    Réponse
  2. natou

    L’album est vide trop dommage!!

    Réponse
    • Yannick

      Bonjour Natou,

      Effectivement l’album est vide, désolé !! En faite, je ne sais pas trop pourquoi ça affiche : « afficher l’album en entier » car les photos de l’album sont celles que l’on voit sur la page. Cependant, j’ai beaucoup de retard sur cette page du blog car j’ai encore toutes les photos de récolte et bien d’autre à mettre : un léger manque de temps 🙂

      Merci à toi pour ton commentaire et à bientôt
      Yannick

      Réponse
  3. jouan

    bonjour

    moi je vois bien des buttes auto-fertiles facon Philip Forrer ! 😉
    pour ce qui ne connaissent pas ;http://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0
    voir aussi Sepp Holzer, Emilia hazelip ,au ptit collibris …

    Réponse
  4. gibot andre

    bon courage le soleil arrive

    Réponse
    • Yannick Hirel

      Merci André 😉

      Je vais essayer de tenir cette page à jour !! Comme tu dis, le soleil devrait être présent pour le reste de la semaine !
      A bientôt
      Yannick

      Réponse
  5. Fredouille

    Youhou !!!
    ça progresse, ça pousse… et vive le soleil (qui a enfin trouvé son chemin)…
    Chez moi malheureusement, cela ne semble pas prendre : les plants de tomates stagnent, les carottes et les salades tardent à sortir (pas même un semblant de petite pousse, même les salades semées à l’intérieur ont ‘fondu’ malgré des débuts prometteurs) et les radis font le bonheur des limaces (j’ai dû me résoudre à utiliser des ‘granulés bleus’ depuis hier… c’est la foliiiiiie !)
    Restent les oignons qui semblent tirer leur épingle du jeu… tout n’est pas perdu 😉

    Aller, un peu de lecture sur mon blog favori et demain, je poursuis l’aménagement de mon « bac »… 😉

    Bon courage à tous et merci pour ce blog !
    Fred

    Réponse
    • Yannick Hirel

      Bonjour Fredouille,

      Mince alors !! Je suppose que c’est lié à la météo de ces derniers temps ! Je pense que tout manque un peu de chaleur, j’avais un peu peur d’être en retard avec ce nouveau terrain mais dans le fond, je m’aperçois que c’est peut être pas plus mal, j’ai juste repéré un nuisible particulièrement vorace : des courtilières dans la terre ! Ils risquent de me donner du fils à retordre sur certains légumes.

      Je tenais à te remercier pour ton commentaire 😉
      bon jardinage à toi et à bientôt
      Yannick

      Réponse
  6. Fabien

    Bonjour Yanninck,
    je viens de passer l’après midi sur ton blog que je trouve très instructif.
    j’habite en Essonne et c’est la 2eme année que l’on cultive un potager de 60m² avec mon épouse. je ne parlerais pas de la 1ère année qui fut un réel « bide ». Nous avons compris qu’il ne fallait pas confondre vitesse et précipitation… !
    Cette année s’annonce bien plus intéressante. Nous avons déjà mangé les radis rouges, et ce midi (le 8 juin 2013 à 13h43, nos premières fraises). ces dernières n’échappent pas aux limaces, mais la lecture des articles sur ton blog m’ont donné quelques idées pour en diminuer les ravages.
    Malgré le temps plutôt très moche depuis plusieurs semaines, je trouve que les légumes poussent relativement bien. Pommes de terres, haricots, tomates se portent plutôt bien.
    quelques fruitiers, framboisiers, cassis, groseilles devraient également donner de quoi ravire les enfants.
    A propos des framboisiers, je voulais savoir s’il y avait un moyen radicalement BIO d’annihiler les pucerons. Depuis plusieurs semaines, nous luttons contre ces petites bêtes ainsi que leurs éleveurs imperturbables que sont les fourmis. C’est un peu l’histoire de la poule et de l’oeuf avec ces deux insectes. Après plusieurs essais, citrons au pied des plans, lait vaporisé sur les pucerons, un produit dit « Bio » contre les fourmis qui s’appelle DECAMP, les résultats étaient très moyen. Nous avons fini par trouver une solution. Rien de tel que d’enlever à la main (délicatement) les colonies de pucerons que se fixent sur les tiges, et de badigeonner les pieds des plans d’une résine de pin naturelle pour empêcher les fourmis de coloniser. ça marche plutôt bien!!!
    Mais si pour les pucerons, tu as une astuce intéressante, je suis preneur.
    Je voulais également partager une petite astuce pour arroser les plans de tomates. En guise de tuteur, j’utilise un tube d’écoulement en PVC 32 mm de diamètre et de 2 mètres de hauteur. je fais un petit trou avec une pointe et un marteau de manière à enfoncer le tube de 20 à 25 cm dans la terre afin que le trou se trouve enterrer à 2-3 cm en dessous du niveau du sol. Je mets un peu de paillis de lin dans le tube pour éviter que l’eau ne s’écoule trop vite lorsque je le remplis avec mon tuyau d’arrosage. Ainsi, l’eau s’écoule au pied du pied de tomate lentement. Cela me fait faire des économies d’eau et je ne mouille pas les feuilles. c’est un peu comme le système du goutte à goutte… petite précision, le tube de PVC me revient à 1,70 euros. 🙂

    J’aurais beaucoup d’autres choses à dire, questionner, échanger pour ce premier jour de découverte de ton Blog, mais je vais en garder un peu pour les prochaines fois.
    Merci encore pour ce Blog et à bientôt.

    Fabien

    Réponse
    • Yannick Hirel

      Bonjour Fabien,

      Je te souhaite la bienvenue ici et pour un premier commentaire, il était très intéressant à lire, j’aime beaucoup l’astuce pour les pieds de tomates : sincèrement ! Les fourmis et les pucerons sur les framboisiers ne sont pas facile. tu peux essayer plusieurs choses pour ce qui est des fourmis, je te conseille d’essayer de mettre du citron que tu remplace régulièrement afin de les éloigner. A savoir que les fourmis fonctionnent à l’odeur laissé par le passage des précédentes qui leurs montrent ainsi le chemin vers la source de nourriture et plus elles font d’aller retour et plus l’odeur de leur passage est fort : c’est pourquoi, il faut casser cette odeur pour commencer et revenir surveiller régulièrement. Pour les pucerons, si vraiment ton attaque est sévère, tu peux essayer de faire un traitement d’insecticide bio. cependant, il y a aussi des prédateurs naturels qui peuvent être favoriser afin de limiter les nuisibles de ce genre comme les coccinelles, les syrphes … L’une des méthode consiste à laisser un petit « coin sauvage » à quelques mètres de tes framboisiers. Attention à ne pas laisser la nature reprendre ses droits comme même. Mais en faisant cela, ce coin devrait se charger de vie et attirer des auxiliaires. Ensuite, tu peux aussi essayer de planter des fleurs répulsives autour des plantes atteintes : tout ceci étant de la prévention que tu pourra mettre en place d’ici l’année prochaine POur cette année, cela dépends si ton seuil de tolérance face aux nuisibles est dépassé. je préconise toujours de faire les traitements de façon raisonné. Et je parle du bio je laisse bien entendu de côté les traitements chimiques.

      Ce fut un plaisir de discuter avec toi, n’hésite pas à me tenir au courant
      A bientôt
      Yannick

      Réponse
  7. Teanivai

    Bonjour

    j’ai une question est ce que tu utilise du composte ?

    Réponse
  8. Teanivai

    C’est que j’ai un projet au lycée et j’aimerais en savoir plus . J’attends impatiemment ta reponse

    Réponse
  9. Marie

    bonjour de la réunion,

    Vous avez une une superbe récolte qui donne envie; En métropole vous n’avez peut-être pas les même problèmes que nous.
    J’aimerai savoir comment on peut vraiment se protéger des insectes, chez nous les mouches blanches sont omniprésents (ressemble à des papillons blanches qui se déplacent en bandes). J’ai mis un moustiquaire pour protéger.
    Avant de continuer, je voudrai savoir si vous avez reçu mon message d’hier?

    Cordialement
    Marie

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Mon nouveau défi - [...] Progression de mon potager [...]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *