clé usb pour potager

panier de légumes (2)Bonjour. Comme vous devez vous en douter, je reçois chaque jour de nombreux mails de votre part pour me poser vos questions liées au jardinage bio. J’essaie toujours de faire mon maximum pour vous aider dans votre pratique au potager afin que vous puissiez vous aussi profiter de beaux et succulents légumes.

.

Bien que je mette parfois un peu de temps à vous répondre (par manque de temps principalement parce que je travaille en parallèle dans la restauration), je finis toujours par le faire ; et j’ai pu remarquer au cours de tout ce temps passé à bloguer, les questions qui revenaient le plus souvent concernent la productivité au potager.

.

Je vous comprends

.

Ce n’est pas toujours facile d’obtenir des résultats à la hauteur de nos espérances ; certain(e)s finissent également par se décourager face à ce manque de productivité. Pourtant ce n’est pas faute de partir chaque année remplis d’espoir et de bonne volonté !

En plus de cela, il y a beaucoup de termes, de techniques différentes selon les jardiniers, de choses à savoir, à apprendre au fur et à mesure dans votre pratique potagère que vous finissez par ne plus savoir par où commencer pour assurer un minimum de productivité au potager.

.

Et si nous commencions par nous pencher sur LE support de vos plantes : LA TERRE !!

.

Il y a plusieurs mois de cela, j’ai eu une idée ; celle de créer une méthode pas à pas pour vous aider à mieux comprendre ce qui se passe sous vos pieds, à reconnaitre votre type de sol, à l’améliorer en fonction de VOTRE cas bien précis mais surtout, SURTOUT à voir votre potager au delà d’une simple année potagère ce qui assurera sa prospérité.

.

délicieuse récoltes de fruits et légumes

.

Cette méthode ?

.

Je l’ai conçu en trois grandes étapes expliquées dans un langage clair étant donné que je suis un amateur qui s’adresse à des amateurs de jardinage.

.

Premier temps : Ne soyez plus largué !

.

Ceci a été mon mot d’ordre dès le début et quoi de mieux que de commencer par la base des bases avec l’explication de quelques termes de jardinier, ainsi que les essentiels à comprendre pour votre sol combinés aux gestes IMPORTANTS, si vous souhaitez jardiner dans cet esprit de la bio-attitude bien sur.

.

Second temps : Sur quel sol jardinez-vous ?

.

Voici une question que malheureusement NOUS, les jardiniers amateurs avons tendance à négliger, et pourtant !

Le fait d’apprendre à reconnaitre la texture générale de votre sol (argile, limon …), de comprendre les caractéristiques de chacune des textures (par exemple de savoir comment réagit un sol trop sableux face aux intempéries, à l’eau de pluie …) va vous permettre de savoir comment l’améliorer en fonction de VOTRE cas bien précis, ceci grâce à des tests très simples que vous pourrez réaliser directement chez vous.

Vers de terreDans certains cas, il peut effectivement s’avérer utile de réaliser des tests plus poussés en laboratoire mais personnellement, je ne recommande ce genre d’analyse que si vraiment vos plantes ne poussent pas, que vos récoltes sont au seuil quasi zéro … En bref, si votre potager est réellement catastrophique !! J’ai d’ailleurs créé une partie entière sur les propriétés chimiques de la terre pour vous aider à mieux comprendre toutes ces notions de bases.

Vous vous rendrez compte, en lisant en entier ce premier tome consacré à la terre, que ce qui est important c’est de faire prospérer la vie biologique de votre sol. Tout ce petit monde est certes complexe et bien qu’il soit inutile de connaitre chacune des espèces qui résident sous vos pieds (sauf pour les grands passionnés, les pros ou ceux qui comme moi souhaitent développer leurs connaissances sur ce sujet), il est bon de savoir comment vous y prendre pour non seulement les préserver et surtout les favoriser.

.

Troisième temps : Voyez votre potager dans le temps

.

Poignée de compostC’est très souvent ici que les amateurs que nous sommes nous plantons sur toute la ligne (sans jeux de mots Rire) ! Et j’ai également mis du temps à le comprendre.

J’aurais pu me contenter de vous faire le récit de mon expérience personnelle, en ne parlant que du compost mais NON !

J’ai souhaité faire de cette méthode une source d’information adaptée à chaque environnement (que vous jardiniez dans un jardin de ville, sur un balcon, ou pleine campagne) je détaille 5 savoirs-faire différents pour enrichir votre terre au fils des ans et ainsi assurer la prospérité de votre potager.

Vous y trouverez :

– le compost (adapté et à la portée de tout jardinier)

– le lombricompostage (particulièrement adapté à ceux et celle qui jardinent sur leur balcon)

– le BRF(qui fait beaucoup parler de lui par ses résultats impressionnants)

– les fumiers d’animaux (que je conseille pour les grandes surfaces et en campagne)

– les engrais verts (un indispensable selon moi pour tous les avantages que cela procure au sol …)

.

Afin de rendre cette partie la plus explicite et pratique possible, même si vous débutez : j’ai suivi pour chacune des méthodes le plan suivant pour que vous puissiez TOUT savoir sur :

– Leurs fonctionnements

– Comment les réaliser (par exemple comment faire un bon compost pas à pas)

– Et des réponses aux questions les plus importantes : Quand et comment les utiliser ?

IMG_0405

.

Et ce n’est pas tout !

.

Et oui, je ne me suis pas arrêté là ! Une fois ces connaissances acquises … je consacre une partie entière sur la création de votre potager de l’idée jusqu’à la préparation de la terre.

A travers ce dernier chapitre, je vous livre des conseils pour choisir le bon emplacement tout en prenant en compte les éléments naturels (arbre, rivière …) le côté pratique et les besoins de votre potager (eau, soleil …). Il y a également des explications claires pour choisir votre méthode (en carré, traditionnelle, sur butte …) et j’ai également pensé à ceux et celles qui partent d’une belle et grande FRICHE !

.

C’est SUPER, JE LE VEUX

Une minute ! J’y viens Rire ! Vous allez pouvoir voir tous les détails (Bonus …) en cliquant simplement sur la couverture ci-dessous. Ceci va vous permettre de reconnaitre votre terre et l’améliorer pour que vos plantes puissent mieux pousser.

 

Cliquez ici pour voir tous les détails 😉

.

.

.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.