clé usb pour potager

Vous débutez dans le domaine du jardinage biologique ? Vous avez envie de mettre toutes les chances de votre côté et de partir du bon pied ? Lorsque nous débutons un premier potager nous avons tendance à négliger certaines choses qui pourtant assure la prospérité de ce dernier. Il faut déjà savoir que l’abondance, la productivité d’un potager va reposer sur plusieurs points que je vous conseille de mettre en place dès le début (petit à petit).

1/ Favoriser la biodiversité et tolérer la présence de certains insectes que nous qualifions bien souvent de “nuisibles”. Cependant, dans un jardin bio rien ne doit être considéré comme nuisibles mais bien comme un ensemble qui forme la biodiversité et qui font partie d’un subtil équilibre naturel que vous devez commencer à mettre en place dès le début.

escargot

2/ Prévoir une méthode pour enrichir votre terre et ceci dès la première année, je vois et j’ai trop longtemps négligé ce paramètre important. Que ce soit à l’aide du compost, des fumiers (pas moi !), des engrais vert … Le but est d’entretenir la fertilité de votre sol et surtout apprendre à utiliser au mieux la méthode que vous aurez sélectionnez afin d’en tirer le meilleur partie. Cela vous permettra d’obtenir des plantes fortes, résistantes et plus productive d’année en année. L’abondance est à votre porte !

Compost

3/ Prendre le temps d’observer ! Si c’est votre premier potager, prenez le temps d’observer les vents dominants, l’ensoleillement … afin de définir le meilleur emplacement et de vous adapter à votre environnement propre. Personnellement, j’ai du à un moment modifier une grande partie de mon potager parce que ce dernier était mal adapté, mal placé … Oui, je sais ! C’est pourtant pas sorcier mais j’ai fait cette erreur !

potager-surlevePotager adapte

4/ L’accès à l’eau doit être simple et pratique situé idéalement à proximité de votre potager. Si vous en avez la possibilité, c’est de prévoir un récupérateur d’eau afin d’économiser ce précieux liquide. Lorsque j’entretenais un jardin de 500 m² loué à ma commune, l’eau était à plus d’une centaine de mètre de mon potager (dans le meilleur des cas), je faisais des allers-retours avec mon petit arrosoir mais les récoltes étaient très satisfaisante alors, cela valait vraiment la peine !

Je parle d’un temps passé pour ce jardin de 500 m² car, étant en voix de déménager dans une autre région, j’ai décidé de rendre les clés ! Et mon projet futur est de … je vous en reparlerai Clignement d'œil

Arrosoir

5/ Prévoir des méthodes de paillage pour chaque saison pour plusieurs raisons : cela limite la pousse des mauvaises herbes, c’est des économies d’apport en eau à la clé, une terre qui reste humide avec une vie biologique favorisée et protégée face aux matraquages, intempéries …

– En été : Paille, mauvaises herbes recyclé en paillage (mulching)

– En hiver : Feuilles mortes, cartons (sans encre) ou encore semis d’engrais vert

IMG_0544

6/ Choisir des plantes simples à cultiver et commencer par un potager de taille modeste afin de se faire la main. Cela est le meilleur moyen d’être satisfait par ces récoltes. Personnellement, j’ai préféré commencer petit, ce qui m’a permis de me rendre compte du travail que représente un potager, cela m’a également permis d’apprendre davantage et d’agrandir au fur et à mesure des années. Ensuite, cela dépends également des objectifs de chacun (recherchez-vous l’autonomie en fruits et légumes dès le début ?)

Concombre

7/ Pensez diversité des végétaux ! Pour compléter l’idée numéro 1, il faut tout de même insister sur ce point essentiel qu’est la diversité des végétaux : plus votre potager sera diversifié et plus il sera protégé. Concrètement, au lieu de prendre que des pieds de tomates tous identiques (même variétés), il est préférable d’axer sur le mélange des variétés et même dans le potager, rien ne vous empêche de mélanger les plantes, d’associer des fleurs et des aromates (il s’agit du point suivant) En bref, mélangez, testez et observez !

Artichaut

8/ La puissance des aromates ! Bien entendu, je ne dis pas d’acheter toutes les aromates, plantes, fleurs qui passent sous votre nez, mais plutôt d’essayer de compléter petit à petit votre collection afin de construire cette diversité de végétaux, cette protection naturelle, cette passion et cette abondance que peut vous apporter votre jardin. Personnellement, j’ai répartis ce genre d’achat même au niveau du matériel sur plusieurs mois et année.

Aromates

Avez-vous des choses, idées à ajouter à cette liste ?

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.