clé usb pour potager

Presse-motte pour semis de saladesAujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir sur le blog Philippe qui est non seulement un fidèle lecteur mais aussi l’un de mes clients. Suite à plusieurs échange par mail, il m’a expliqué qu’il avait créé un presse-motte pour la réalisation de ses semis de salades. Je dois avouer que j’ai tout de suite été séduit par l’idée de cette création car quoi de plus sympa que de se lancer dans le fait soi-même, dans la récupération … Du coup, j’ai proposé à Philippe de nous expliquer pas à pas les différentes étapes de sa création. Comme vous allez le voir, c’est vraiment très bien pensé et tout simplement génial ! A la fin de l’article, je vous invite à laisser un petit commentaire afin de le remercier pour son partage qui devrait (je pense) vous inspirer pour votre potager. En attendant, je laisse la parole à Philippe que je remercie mille fois et que je suis très content de recevoir aujourd’hui.

Bonjour à tous,

Récemment, suite à un article de Yannick, j’ai pris conscience qu’il serait bien de ne plus utiliser de pots en tourbe biodégradables pour faire mes plants. En effet :

  • La tourbe est une ressource naturelle limitée et non inépuisable. De nos jours, il est difficile de trouver en jardinerie, des pots à plants en plastique, remplacés sur les rayons par des pots en tourbe.
  • La tourbe, biodégradable, est pratique car on plante directement le pot en terre, sans stresser la plante. Cependant elle a un défaut : elle absorbe rapidement l’humidité du terreau, accroissant le risque de déshydratation de la jeune plante.

Dés l’année prochaine, je sèmerai donc mes graines dans :

  • des pots en papier journal ou papier recyclable ;
  • des mottes de terreau, principalement les plants de salades.

Sur Internet, j’ai trouvé un appareil pour fabriquer les mottes de terreau, au prix de 7 euros. Ajouter quelques euros pour les frais de port… Je ne suis pas pingre, mais bon … Alors, je me suis alors dit : pourquoi ne pas en fabriquer un ? Après des recherches sur Internet, j’ai trouvé la solution, pas chère, à la portée de tout bricoleur (Je précise que je ne suis pas l’inventeur de ce système). Le presse-motte que j’ai réalisé permet de faire des mottes de 50 mm x 50 mm sur une hauteur de 60 mm environ. A vous de choisir de faire des mottes plus ou moins hautes. Yannick m’a demandé de faire ce petit article pour vous montrer la réalisation de ce petit équipement bien pratique.

Pour ce montage, j’ai utilisé  (toutes les dimensions sont en mm) :

  1. 2 morceaux de bois de 105 x 85
  2. 2 morceaux de bois de 105 x 50
  3. 1 morceau de bois de 49 x 49
  4. 1 morceau de tasseau de 40 x 27, longueur 190
  5. 10 vis à bois 2 x 30, 1 cheville en bois diamètre 8, 2 clous en U, 1 bout de ficelle

matériaux fabrication presse motte

Le bois provient de chutes d’une planche de pin, épaisseur 18. Si vous utilisez du bois d’une épaisseur différente, il faut adapter les dimensions des morceaux de bois cités en a) et b), afin d’obtenir un puits central de 50 x 50.

Bois pour la fabrication d'un presse motte

Le montage pas à pas

1) le corps

– Assemblez les morceaux de bois 105 x 85 avec les morceaux 105 x 50, avec des vis de 2 x 30 (les morceaux 105 x 85 recouvrent les 105 x 50). Vous devez obtenir un puits intérieur de 50 x 50 x 105. (Attention à respecter l’écartement intérieur de 50 x 50, ainsi que les angles droits, sinon votre piston coincera dans le puits).

Corp du presse-motte

2) Le piston

– Percez le morceau de bois de 49 x 49 (tête du piston) au centre, avec une mèche de 8 mm. (Le trou doit traverser la tête de piston). Insérer la cheville en bois dans le trou (si elle bouge, un petit point de colle à bois). Sur une des faces de la tête de piston, laisser dépasser la cheville de 10 mm. De l’autre côté, couper la cheville pour qu’elle ne dépasse plus. Cette cheville sert à faire un petit trou dans lequel vous poserez votre graine.

– Visser la tête du piston sur le tasseau 40 mm x 27 mm, avec deux vis 2 x 30.

– Planter le premier clou en U sur l’autre bout du piston, l’autre clou en U sur un côté du corps du presse-motte. Attacher la ficelle à ces deux clous.

Presse-motte pour semis de salades

Vous pouvez matérialiser, sur le corps du presse-motte, la ou les hauteurs que vous désirez pour vos mottes (pour moi, 60 mm), par un trait de feutre.

La réalisation d’une motte

Pour cela, j’ai récupéré du terreau d’un pot à tomates cerise. Le terreau utilisé ne doit pas être trop sec, ni trop humide, car dans ces deux cas, la motte ne tiendra pas. La difficulté est donc de bien doser l’humidité du terreau. Vous aurez peut-être besoin de plusieurs essais.

création d'un motte de terreau

– Verser du terreau dans le puits du presse-motte, jusqu’au trait noir. Pressez fortement le piston dans le puits, afin de chasser l’eau.

– Soulevez le presse-motte en poussant doucement le piston. La motte doit sortir lentement.

– Le petit trou central permet d’y placer la graine, que vous recouvrez ensuite d’une pincée de terreau.

Voilà. J’espère que ce petit bricolage pourra vous être utile.

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire juste en-dessous et à vous inscrire à la lettre d’information pour plus de conseils

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.