clé usb pour potager

Jeune pied de tomateComme beaucoup de jardiniers amateurs passionnés, vous vous lancez le moment venu dans la réalisation de vos propres semis de tomates, d’aubergines, de poivrons / piments … mais il vous arrive d’être confrontés à divers problèmes comme les semis qui filent, la fonte des semis, les chocs au moment de la plantation … Ce qui est très frustrant avouons-le ! Je vous rassure, cela m’est arrivé aussi et j’ai découvert, à force de persévérance et d’expériences, qu’il était possible de prévenir l’intégralité de ces problèmes mais j’ai surtout compris les origines de ces difficultés. Depuis plusieurs années maintenant, lorsque je suis confronté à une difficulté dans mon potager, je prends le temps de comprendre complètement l’origine du problème afin de mieux pouvoir le prévenir et l’éviter les années suivantes. Aujourd’hui, je vais vous parler plus particulièrement du phénomène des semis qui filent car, c’est une question qui me revient chaque année et pourtant comme vous allez le voir, c’est vraiment assez simple à éviter …

Au cours de l’étape 9 de mon livre, j’explique en détails comment réussir un semis du choix du matériel (avec ou sans repiquage) jusqu’à la plantation en passant par le choix du terreau, comment faire votre propre terreau, les phases du développement de la plante, l’arrosage …

Pourquoi les semis filent

Semis en alvéolesConcrètement, après la phase de germination, la jeune plantule va s’orienter instinctivement vers la lumière et apparaitre à vos yeux. Au cours de cette première phase du développement, les deux première feuilles que nous appelons les cotylédons vont commencer leur travail de photosynthèse. Généralement, c’est à ce moment-là qu’un semis se mets à filer, c’est à dire que la jeune plantule, en quête de lumière, va se mettre à chercher cette source en fabricant une longue tige mais au détriment du système racinaire. Ce qui est à terme, préjudiciable pour la santé de la plante.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe un lien entre la température de votre pièce et la luminosité. Concrètement, si la température ambiante est basse, la plante aura moins besoin d’un éclairage optimale tandis que si la température de votre pièce à semis et haute, dans ce cas, votre plante réclamera davantage de luminosité. Cette corrélation entre ces deux facteurs est très utiles à conditions d’observer les signes que vous envoie votre jeune plantes.

Nous avons toujours tendance à penser que lorsqu’un semis se mets à filer c’est qu’il a davantage besoin de lumière pour pouvoir fabriquer sa photosynthèse mais … au moment des premiers semis d’intérieur (mars pour les aubergines / poivrons et début avril pour les tomates) la lumière manque cruellement, vous êtes d’accord ? De ce fait, il peut être bien de penser à la température ambiante qui joue également un rôle essentiel dans ce phénomène. Il est vrai que les graines d’aubergines, de poivrons et piments vont avoir besoin d’une température supérieur à 20 degré pour pouvoir germer. Personnellement, dans les premiers temps (avant la germination et l’apparition de la plantule), j’arrose mon terreau à l’eau tiède, ce qui permet d’obtenir très facilement les conditions germinatives pour ce type de graine. Dès lors que la plantule est visible, je reprends les arrosages “normal” en jouant sur ces conditions de température ambiante et d’éclairage.

Que faire lorsque vos semis filent ?

fleurs de poivronsL’une des solutions généralement conseillées par de nombreux jardiniers est d’anticiper le repiquage intermédiaire afin de permettre à la plante de fabriquer de nouvelle racine en profondeur. Cependant, j’aimerai ajouter à ce conseil qu’après ce repiquage, il faut régler les agir sur ce qui a produit l’effet, c’est à dire la température de la pièce et la lumière disponible. La réussite des semis n’est pas forcément simple comme vous pouvez le voir et cela demande beaucoup d’attention de votre part, différents gestes à certains stade de la croissance car le but premier … C’est bien entendu de faire en sorte qu’au moment de la plantation, vos plantes soient fortes, adaptés, résistante et capable d’affronter le monde de brut qui va les entourer dans votre jardin.

Voici pour ces quelques astuces extraites de l’étape 9 de mon livre et qui, je l’espère vous auront inspirer pour réussir vos prochains semis …

N’oubliez pas de vous inscrire ci-dessous afin de recevoir d’autres conseils pour votre potager.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.