clé usb pour potager

pied d'artichautVous vous demandez comment organiser votre potager dans sa globalité ? Comment agencer les légumes entre eux en prenant en compte les associations bénéfiques ? Ce qui va suivre est complètement différent des plans standards, les 3 plans types qui sont proposés dans cet ouvrage prennent en compte une saison entière et non pas une seule partie de saison comme ce qui se fait généralement lors de la conception des plans de jardin. Je me suis personnellement toujours demandé au delà de mettre sur papier l’agencement (souvent grossier) du potager, à quoi pouvait servir un plan de jardin sur le long terme ? Mais aussi comment faire pour que ce plan puisse vous accompagner tout au long de la saison et de manière bien plus simple qu’un calendrier de culture ? Ce dernier n’offrant qu’une vue sur les périodes de semis, le temps d’occupation des plantes …

Selon moi, un calendrier de culture reste très utile bien entendu et permet principalement de mettre en avant certains points comme les 3 périodes de transition ou alors d’avoir une première vue d’ensemble sur les possibilités de votre potager. Il peut servir de feuilles de route mais ne mets pas en avant les différentes parcelles et les endroits sur lesquelles vous allez semer et / ou planter vos différents végétaux. Voici quelques idées pour concevoir votre plan de jardin comme je les imagine …

La délimitation de vos parcelles

vue sur potagerCommençons par la commencement, la première des étapes à réaliser sera d’obtenir sur votre bout de papier, ou votre ordinateur une vue sur vos différentes parcelles. Vous pouvez également y placer les éléments naturels qui vous entourent mais normalement, au moment de définir l’emplacement de votre potager, vous avez placé votre projet en fonction des arbres, des murs, de l’accès à l’eau, du compost, de l’ensoleillement … En bref, de votre environnement ! De ce fait, pas besoin de retranscrire ces éléments sur le plan de jardin que vous allez réaliser aujourd’hui. Il peut également être utile de noter sur chaque parcelle son métrage carré afin d’avoir une certaine cohérence entre vos parcelles. Chacune des parcelles pourra être nommée par les lettres de l’alphabet (exemple : parcelle A, parcelle B …).

Couper vos parcelles

semis-de-carotte-radis-et-panaisComme je l’explique dans mon livre que vous pouvez découvrir juste ici, vous pouvez désormais couper chacune de vos parcelles en 3 grandes périodes. Chacune de ces périodes et délimitations devra ensuite contenir vos projets de semis, de plantations … Cela va pouvoir vous fournir une feuille de route qui vous servira de guide tout au long de votre saison. Prenons un exemple …

Sur la parcelle A : Vous allez commencer par remplir la première case correspondant aux premiers semis que vous allez réaliser en début d’année, c’est à dire à partir de début mars et qui auront libéré l’espace avant le début de la saison d’été. Au sein de la période estivale de la même parcelle, vous allez noter l’ensemble des plantes que vous comptez associer et qui, de préférence vont vous permettre de rentabiliser votre espace (je vous donne juste après un exemple concret pour cette parcelle). Ensuite, au sein de la troisième case de cette parcelle, qui correspond à la troisième période débutant courant septembre, vous allez noter les semis / plantations ou actions que vous allez réaliser au cours de cette période sur cette même parcelle.exemple parcelle plan de jardin

Le simple fait de faire votre plan de jardin de cette façon va vous permettre d’avoir une vraie vue d’ensemble sur votre saison au potager avec, les différents semis et différentes plantations que vous allez réaliser sur une même parcelle et ceci tout au long de l’année. Souhaitez-vous un exemple concret pour cette parcelle A ? NON, vous êtes sûr ? … Je plaisante, je suppose que la réponse est oui ! Voici un petit schéma extrait de mon livre “Organiser son potager en toute tranquillité”

Ensuite, il vous suffit de continuer en ce sens pour chacune de vos parcelles et en n’oubliant de prévoir des périodes d’amélioration de votre sol. Surtout avant de faire certaines plantations qui ont des besoins particuliers comme les tomates, les aubergines, les poivrons … Pour cela, vous pourriez envisager de réaliser un semis d’engrais verts en avant saison qui sera fauché une quinzaine de jours avant le début de vos plantations, ou alors d’épandre du compost avant vos plantations de pommes de terre et qui ont la particularité de nettoyer le sol en absorbant dans leur chair les éléments qui les entourent.

Aubergines

En espérant que ces quelques idées vous inspirent dans votre potager, je vous souhaite une excellente journée … N’oubliez pas de vous inscrire si cela n’est pas déjà fait !

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.