clé usb pour potager

regime-bananeBonjour à toutes et à tous ! Tout droit venu des Antilles, j’ai l’immense plaisir d’accueillir ANGE du blog b-naturel qui va vous faire voyager à travers son article sur les bananiers !

N’hésitez pas à lui laisser un petit commentaire pour lui poser vos questions … et surtout, d’aller visiter son blog Clignement d'œil Vous ne serez pas déçu, j’en suis certain !!

.

Bonjour, je m’appelle Ange du blog b-naturel.fr et aujourd’hui, avec l’aimable autorisation de Yannick, je vais vous parler du bananier. Je suppose que vous consommer régulièrement son fruit, la banane. Qui ne connait pas la banane ? Mais vous êtes- vous déjà demandé comment elle était cultivée. Je vais donc partager avec vous, la façon dont nous la cultivons aux Antilles. Pour être précis, comment mon oncle du sud de la Martinique la cultive et la récolte.

.

Petit cours sur le bananier

.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un peu de théorie sur cette plante. Je vous rassure c’est la partie la moins « fun » de cet article.

Les bananiers sont originaires d’Asie tropicale et on été introduits en Afrique du nord, puis en Afrique occidentale par les Arabes à partir de 650. Lors de la découverte des Amériques, les colons les ont importés à Saint Domingue en 1516, puis dans toute la Caraïbe. De nos jours nous trouvons des bananiers dans toutes les régions tropicales du monde, et même dans certaines régions tempérées, même ces bananiers ne donnent généralement pas de fruits.

Les bananiers se multiplient facilement à partir des drageons qui poussent au pied du bananier adulte. Pour l’anecdote, mon oncle qui n’est vraiment pas à l’aise avec le français, appelle les drageons, « rejetons » et le bananier principal : « la maman ».

Rejetons de bananier

rejeton-bananier

Plantons notre bananier

.

Aux Antilles, même s’il y a des lycées agricoles, la plupart des agriculteurs transmettent leur tradition, leur savoir faire, de manière orale. L’enseignement,se fait le plus souvent en créole, et il faut faire sans cesse l’effort pour retrouver les termes appropriés. Par exemple une fourche s’appelle un trident comme vous le constaterez dans mon article « Comment préparer son sol pour planter des légumes aux Antilles »

Mon oncle plante ses bananiers de juillet à novembre en pleine saison des pluies. Chez lui, la lune est très importante : il plante les bananiers 3 à 5 jours après la pleine lune. Ne lui demandez pas pourquoi , il le fait par tradition, comme le faisait son père et son grand père avant lui.

Il fait un trou de 40 cm de profondeur pour 40 cm de diamètre et plante le drageon. Mieux vaut laisser une distance en 2,5m entre chaque plant.

.

bananierL’entretien n’est pas si contrégnant que çà. Il fait juste retirer les mauvaises herbes autour du bananier. Deux mois après la mise en terre, il faut mettre une coque pour soutenir le tronc du bananier. En effet, cette plante est très fragile et sans coque, elle risque de se plier aux premiers coups de vents violents.

Si tout va bien vous devriez voir apparaître des fleurs au bout de 4-6 mois et vous récolterez votre premier régime de bananes au bout de 9 mois, soit 3 à 4 mois après la floraison. N’attendez pas trop avant de le récolter car les oiseaux le feront avant …

.

Pour aller plus loin

.

J’espère que cet article vous a plu. Si vous voulez découvrir d’autres articles sur les potagers et jardins antillais, je vous invite à venir me rendre visite sur mon blog B-Naturel.

.

Est-ce que vous connaissiez la culture de la banane ? Vous paraît-elle simple ? N’hésitez pas à nous en faire part à travers vos commentaires.

.

.

.

N'oubliez pas !

Votre sous-titre ici.